PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20 ... 27 ... 35  Suivant
 

 Vos rêves bizarres - J'ai accouché de fraises à Cuba

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Noxer
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3040
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  15/11/2015
    
                         
Noxer  /  Au nom de l'Abeille – Et du Papillon – Et de la Brise – Amen !


Depuis que je suis sous anti-dépresseur je fais des rêves toutes les nuits ou presque, et faut vraiment que je commence à les noter au matin car j'oublie tout en moins de trente minutes. Je redécouvre le rêve et j'adore ça. Récemment j'ai rêvé que j'étais coloc avec Phie et art.hrite, dans l'appart de Phie, sauf que c'était plutôt comme si c'était mes deux papas et pas vraiment une coloc Surprised
La plupart de mes rêves sont longs/répétitifs (une scène qui se répète, avec des nuances et d'autres situations) et pas trop visuels. Toujours + d'importance aux dialogues et mises en scène (que se passerait-il si je disais telle chose à telle personne ?), mais comme je choisis rien en dehors de ce que je dis, ça arrive que le contexte d'une discussion philosophique soit totalement wtf.
Bref c'estcool de rêver Sleep


la propriété c'est le vol


noxeradmin
https://letombeaudespaquerettes.wordpress.com/
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Cette nuit j'ai rêvé qu'on allait en famille dans un parc d'attraction à la thématique bizarre (oublié le détail). Sauf que, comme à mon habitude: je prévois toujours qu'on doit se garer trop loin, alors qu'on pourrait se rapprocher de l'entrée. Du coup en descendant de la voiture, je sors le gps pour voir où on est, y a même pas le parc à l'horizon, et on se retrouve à marcher à travers champs, dans la boue, pour finalement atterrir dans une sorte de hangar/salle des machines en réparation. C'est un gardien qui nous trouve et nous emmène à la salle des billets - en se demandant comment on a fait pour entrer par là.

L'autre jour, j'ai fait un autre rêve trop chelou: j'étais en train de préparer une oeuvre pour une exposition, elle était constituée d'une paire de basket avec de longs lacets et de gros cailloux. J'étais grave à la bourre: le musée venait d'ouvrir ses portes et je devais donc terminer tout ça avant qu eles premiers visiteurs n'arrivent. Pour finir l'installation je devais relier les lacets de couleurs aux pierres en suivant une logique très obscur. Mais j'ai pas eu le temps de finir ce rêve car l'alarme incendie de mon appart s'est déclenchée sans raison.

Je fais donc des rêves d'une étrangeté absolue en ce moment - mais ce qui est plus étonnant encore c'est que maintenant je m'en souviens, alors qu'avant ça j'ai traversé une très longue période où j'étais incapable de me souvenir d'avoir seulement rêvé au réveil. J'espère penser à venir les noter ici assidûment.
 
Noxer
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3040
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  15/11/2015
    
                         
Noxer  /  Au nom de l'Abeille – Et du Papillon – Et de la Brise – Amen !


J'ai rêvé que j'allais en manif et en fait c'était une putain de manif sauvage avec des centaines de personnes à Paris sauf qu'on étais tous habillé.es en teletubbies et que ça faisait un putain de teletubbies block de taré. On chantait un slogan qui commençait sur le même air que à l'envers à l'endroit de Noir Désir (couplet) sauf qu'à la deuxième phrase on finissait en hurlant en rythme et c'était ouf.


la propriété c'est le vol


noxeradmin
https://letombeaudespaquerettes.wordpress.com/
 
Ahava-brumes
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3359
   Âge  :  30
   Localisation  :  Dans un château hanté
   Pensée du jour  :  Mon idéal c'est d'aimer avec horreur
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
Ahava-brumes  /  Didon de la farce


Noxer a écrit:
J'ai rêvé que j'allais en manif et en fait c'était une putain de manif sauvage avec des centaines de personnes à Paris sauf qu'on étais tous habillé.es en teletubbies et que ça faisait un putain de teletubbies block de taré. On chantait un slogan qui commençait sur le même air que à l'envers à l'endroit de Noir Désir (couplet) sauf qu'à la deuxième phrase on finissait en hurlant en rythme et c'était ouf.


J'adore ton rêve !
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


deux semaines sans fumer du coup rêve ; j'étais avec ma famille, on allait vers la gare et un mec me filmait à mon insu avec une gopro et j'ai réagi de manière disproportionnée, ce qui m'arrive très très rarement dc j'ai réalisé que je faisais rêve, du coup en continuant ma route je suis tombé sur d'anciens potes du "lycée" et là, le mec qui filmait est devenu le petit frère cadet (et c'est aussi leur nom de famille irl) d'un de mes potes donc je me suis excusé, un peu confus et gêné de ma réaction mais en expliquant que j'aime pas du tout ça ; après j'ai été pour prendre mon train, et les quais-rails étaient genre enfouis super profond dans le sol donc y avait d'abord une longue volée de marches larges avant de devoir descendre en rappel genre, et je manque mon train arrivé au quai (ou alors c'était le mauvais quai ici c'est flou) ; en remontant, du coup, faut se taper un mur d'escalade et on monte avec deux espèces d'aimants-fléchettes en guise de sécurité sur une paroi lisse et parfaitement perpendiculaire aux quais et marches (on peut remonter jusqu'à la surface sans devoir prendre les escaliers !) ; je suis dernier à remonter, je remarque pour moi que y a que des meufs et qu'elles sont lentes et je trouve ça dangereux qd même ce petit groupe qui stagne un peu au milieu de la "piste" ; je les dépasse pour me mettre au-dessus, presque à la limite de la fin du pan de mur, pcq je déteste être derrière/dessous des culs, pcq jsp où regarder ; et je me rends compte qu'en fait, les aimants sont tellement puissants et qu'il y a par endroit comme des nervures où un flux magnétique passerait qu'il suffit simplement de pointer une des fléchettes sans les laisser se fixer au pan de mur, fin j'ai pas compris la physique du truc c'était pas très logique mais ça marchait là donc je remonte très vite à la surface (jusqu'au bout et sans reprendre les escaliers) et je remarque que ma fléchette a laissé une ligne rouge bien nette et droite, et là où je me décroche, je signe un mot au-dessus (je me souviens plus du mot, mais il me semble que c'était une signature assez protocolaire, genre tout le monde fait ça dans ce genre de situation) et, par élan de fierté, j'appose ma signature personnelle en dessous : « mathis » (que j'écris bizarrement, le th ressort bcp) ; là y a un haut-gradé de l'armée qui fait un discours sur je-sais-plus quoi, il y a un de ces regards de teufs/festivals que je surprends et que j'adore ac une meuf et qui sous-tend qqch que je comprends pas tout de suite, puis le haut-gradé me félicite et me récompense je crois (la récompense je suis plus sûr, mais y avait un truc, au moins poignée de main etc), et je lui dis qu'en fait, même si le fait de pas être attaché du tout semble dangereux, c'est au final bcp plus dangereux tous ces gens qui s'agglutinent sur la piste, stagnent, ont parfois peur et font des blocages, progression lente, etc et que c'est surtout bcp plus fatigant et je me dis sur le moment je crois je réalise du moins que la ligne rouge que je viens de tracer c'est un peu comme une safe-road, là est la nervure/flux chelou.

mais le mieux, c'est que j'étais amoureux il me semble dans le rêve mais je me souviens rarement des visages ou des gens que j'ai vu·es, ça me frustre au réveil, à part les gens que je nomme (ou oralement, ou intérieurement) dans le rêve, comme ma famille au début, les potes croisés, et son petit frère, mais par exemple, pas le visage du mec qui filmait au début, alors qu'il est évident que c'était le petit frère après, ça l'était pas du tout avant

je m'autoglorifie dans mes rêves pour contrebalancer l'anxiété/angoisse/lowselfesteem diurne j'imagine
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Y avait un cuistot asiatique qui m'avait préparé une belle assiette de poulet avec une sauce thaï je crois (j'ai pas goûté) ; ah oui...son restaurant était dans mon salon, il m'a amené l'assiette puis il m'a dit, en riant et parlant de l'addition : « ça, vous savez le prendre avec vos mains » ; j'ai souri puis je suis monté dans ma chambre, jsp pq, en descendant quand j'ai eu faim, l'assiette était vide mais pas léchée — j'avais bien repris le ticket de caisse, en ayant fait la veille le tour du comptoir.
Ça m'a un peu énervé sur le coup qu'on ait mangé mon plat puis, après, je me suis dit : « tiens, je suis parti sans payer ».
Et le cuistot ne m'a jamais rien dit.
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1854
   Âge  :  37
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Donc cette nuit j'ai rêvé de la sortie du 3e livre de Fat Jésus (qui était en fait son 1er roman écrit) et donc le magnifique titre était :

Spoiler:
 

scratch
 
Nei
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1679
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  30/03/2017
    
                         
Nei  /  Fiancée roide


Ten Laughing
 
Noxer
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3040
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  15/11/2015
    
                         
Noxer  /  Au nom de l'Abeille – Et du Papillon – Et de la Brise – Amen !


J'ai rêvé que j'étais dans le passé et que j'étais dans une école, celle d'un de mes amis d'enfance avant que je le connaisse, et je découvrais comment il se faisait harceler et frappé par tous ses camarades de classe, c'était très triste et je pouvais rien faire (cet ami se faisait également harceler quand je l'ai connu). Puis j'ai voulu lui montrer que je savais voler, alors j'ai tourné mes paumes vers le sol et je me suis mis à voler en mode lévitation mais très rapide, et ça c'était hyper stylé j'avais les sensations et tout. Je volais un peu comme Mario quand il avait son pouvoir dans Mario 64, j'avais besoin d'élan et je faisais piqué-montée-piqué-montée. Puis je sais pas pourquoi le rêve s'est transformé en road-trip, où je rencontrais plusieurs personnes à chaque arrêts. Bien sûr je volais toujours mais sur un parapluie (que je tenais en mode balai magique d'harry potter) qui a subi pas mal de misères du coup l'objet sur lequel j'étais changeait beaucoup. À un moment j'avais une sorte de baton complexe avec un cerf-volant devant moi pour choper le vent, et je dépassais sur une route une fille qui roulait sur un de ces engins imaginés par Leonard de vinci avec plein de trucs qui tournent et tout. À un autre moment c'était sur un ballon de baudruche que je me tenais, et il a éclaté alors que je l'aggripais trop fort, du coup je me suis arrêté dans une ville que je crois être Périgueux (où je ne suis jamais allé), et ce qui est drôle c'est que c'était une ville que j'avais déjà rêvé dans un rêve précédent où je m'y étais arrêté avec Aomphalos et on avait acheté des chocolats et des goodies parce qu'on cherchait un cadeau pour secret santa JE. Bref du coup je connaissais la ville et je volais vite fait dans les rues et un flic voulait m'arrêter et me poursuivait et je l'ignorais. Mais je trouve pas de magasin de ballon de baudruche, par contre un truc bizarre se passe je vais dans un magasin le mec me dit ouais j'ai des ballons, et en fait c'était un magasin d'imprimante, et il me tend 3 feuilles A4 avec le mot ballon écrit dessus qui recouvre la feuille. Je discute avec lui pour savoir où y'a un vrai magasin et je me perds dans un Leclerc, puis je sors en disant fuck it je vole sans ballon, comme je suis à Périgueux j'essaye de revenir dans le sud-ouest chez mes grands-parents mais y'a aucun panneau (je vole toujours en rase-mottes). Le rêve s'estompe après ça et je me suis réveillé.


la propriété c'est le vol


noxeradmin
https://letombeaudespaquerettes.wordpress.com/
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1854
   Âge  :  37
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Cette nuit, j'ai rêvé que je recevais un cahier (Oxford, 21x29,7, petits carreaux) avec plein de trucs écrits dessus par des JE les piliers de Discord. Il y avait en vrac des extraits de romans, des plans, des pitchs, des exercices de maths et ... Pangolin qui se fendait d'un commentaire pour expliquer qui avait gagner le concours de nouvelles et pourquoi.
 
Maih'em
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  805
   Âge  :  37
   Localisation  :  Corrèze
   Pensée du jour  :  Ce dont on ne se souvient pas n'est jamais arrivé.
   Date d'inscription  :  05/12/2018
    
                         
Maih'em  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Tu arrives à lire en rêve ? Moi c'est une de mes façons favorites de démasquer un rêve, car les phrases que je lis en songe n'ont juste aucun sens (ce sont des accumulations de mots sans lien)
https://www.snag-fiction.com/ciel-sans-etoiles
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1854
   Âge  :  37
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Je ne lisais pas : je voyais des mots écrits sur le cahier et que je savais instinctivement le contenu de ce qui était écrit. Tout comme je SAVAIS que c'était Pangolin qui avait écrit certains passages alors que bon comment aurais-je pu le savoir ?
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


J'ai rêvé que je marchais avec ma mère dans un parking, et soudain une bagnole nous fonçait dessus. La gravité était un peu étrange, j'arrivais à m'en sortir en planant un peu mais ma mère se prenait la voiture de face et tombait par terre. Comme la gravité était pas forte en fait elle n'avait rien, mais j'avais beau le savoir j'avais envie de tabasser les mecs qui nous avaient foncé dessus. J'arrivais à les rattraper et j'essayais de donner des coups mais là encore: étrange gravité, rien n'y faisait, mes coups ne les atteignaient même pas, je me fatiguais dans le vent.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Je rêve beaucoup en ce moment.

J'ai rêvé que j'achetais un vaisseau Star Wars en légo. Et je me mettais à le construire et tout. Mais c'était pas neuf, c'était d'occasion. Et on commençais à me juger parce qu'on trouvait ça chelou que je joue encore aux Legos à mon age. Mais je me justifiais en disant que "ce n'est que de l'occasion, c'est moins grave" (comme si ça changeait quelque chose, en soi).

Mais en fait je crois que ce rêve a un rapport direct avec mon deuil récent. Car on voyait clairement que c'était un vaisseau de l'épisode I, et ce jeu a effectivement existé, je l'avais offert à un ami d'enfance pour son anniversaire... Et je me souviens bien de cet anniversaire: en fait mon ami m'avais donné l'invitation et j'avais oublié au début, au dernier moment ma mère a vu le carton dans mon sac, et elle était allée acheter ce cadeau. C'est bizarre, maintenant que cet ami d'enfance est mort, c'est le cadeau qui refait surface.
 
Noxer
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3040
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  15/11/2015
    
                         
Noxer  /  Au nom de l'Abeille – Et du Papillon – Et de la Brise – Amen !


J'ai rêvé que j'étais dans un lycée style série américaine, je dis ça parce que les gens qu'il y avait étaient des archétypes mais en plus sympa. Pas mal de scènes de vie quotidienne, il y a une fille qui me plaît et son frère qui est genre le quaterback, mais très attentioné et sympa. Les gens font du rugby, je sais plus pourquoi mais je n'en fais pas (il m'est arrivé quelque chose de mal dont je ne me souviens pas, car c'était une journée de merde), et je rentre chez moi tout seul, triste et désemparé. Je rentre par un parc similaire à celui de ma ville et un homme derrière moi m'accroche par le bras, et essaye de me violer. Je me débats et parvient à m'enfuir. Le lendemain, on a un nouveau prof d'anglais et c'est le pédophile. Je flippe à mort et le cours se déroule sauf qu'en fait le prof est hyper con, il ne sait rien du tout, et il fait plein de sous-entendus de ce qu'il s'est passé la veille et pour moi. À un moment c'est un sous-entendu tellement énorme que je lui réponds directement à haute voix (je ne sais plus trop ce que je dis), il s'énerve et me mets un test genre des questions, je les lis et c'est bourré de fautes d'orthographe et c'est que des sous-entendus et des métaphores pour du contenu pédophile. À ce moment là je le traite de pédo, je montre le test à toute la classe, et tout le monde est contre lui, (ah, il y a d'ailleurs une autre prof, celle qu'on a d'habitude, qui ne disait rien jusque là). On se bat pour le faire virer et on cherche des preuves et je raconte au quaterback en privé ce qu'il m'a fait, et du coup il va se faire juger style juge d'école. On assiste tous au jugement qui se passe dans une sorte d'amphi, et la scène se termine sans rien qui se passe parce que le type a disparu et mon rêve s'est focalisé sur le fait que j'étais assis à côté de la fille qui me plaît. Ensuite il y a une sorte de fête, je suis mal à l'aise et mon corps ne me répond pas bien, mais je parviens à danser et à parler avec des gens qui me reconfortent, tout le monde prend soin de moi mais ça se passe pas très bien. Je parle au quaterback et à la fille qui me plaît et je crois que je lui plais aussi, on se retrouve seul mais rien ne se passe et la scène s'arrête. Ensuite on est dans une salle d'airsoft (pistolet à bille) parce que j'avais dit au quaterback que j'en faisais quand il me demandait si je faisais des trucs cool niveau sport, et on est genre 50 à faire une partie immense et cool, et on fait même des construs en mode fortnite (auquel je n"ai jamais joué), et je gagne la partie avec ma team (il y a mon meilleur ami et un autre ami, qui ont fait leur apparition pour l'occasion), c'était une Battle royale. Le quarterback est impressionné et on regarde au loin des feux d'artifice, c'est la nuit, il neige, et à un moment donné je confonds les feux d'artifice avec la neige éclairé par un lampadaire. Je ne sais plus comment le rêve se termine, mais il y a quelques scènes floues.


la propriété c'est le vol


noxeradmin
https://letombeaudespaquerettes.wordpress.com/
 

 Vos rêves bizarres - J'ai accouché de fraises à Cuba

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 19 sur 35Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20 ... 27 ... 35  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Bac à sable-