PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -38%
SSD Interne – PNY – CS900 Series 1 To ...
Voir le deal
64.99 €

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 

 [Univers] Quels sont les pires clichés d'un roman d'amour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
andalouse
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  64
   Âge  :  58
   Localisation  :  Corse
   Pensée du jour  :  plus tu pédale moins fort, moins t'avance plus vite!
   Date d'inscription  :  20/08/2014
    
                         
andalouse  /  Clochard céleste


big up pour shub!
Séléné : Andalouse + mon roman qui s'appelle Corrida= un torero à moitié nu
CQFD
C'est vrai qu'il résume pas mal le sujet! ça c'est du beau ténébreux, enfin en vrai je préfère les beaux lumineux, et en habit de lumière, je ne peux pas trouver mieux! tongue
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13985
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  12/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Trikopp a écrit:
Séléné.C a écrit:

Trikopp = j'ai rien compris... Shocked  T'as pas une version simplifiée ?

Heu... J'avais l'impression de simplifier à fond sans omettre les éléments importants pour tout te dire.  :mrgreen:

Je vais voir. Mais sinon, tu as des questions particulières sur ce que tu n'as pas compris (ce serait plus simple) ou tu n'as vraiment rien compris ?

[/justify]
Laisse béton... J'ai toujours été allergique au dépiautage de texte.
Navrée ! Tu as sûrement fait de ton mieux... Mais je suis du genre instinctive...
Je pige, ou je pige pas.
Je perçois, ou je perçois pas.
Les modes d'emploi pour m'aider à comprendre, ça a plutôt tendance à m'embrouiller (surtout en matière de choses artistiques... Ce serait une imprimante, encore, j'dis pas!)
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Trikopp
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2374
   Âge  :  26
   Localisation  :  Strasbourg toujours
   Date d'inscription  :  23/11/2013
    
                         
Trikopp  /  ☣ Gifomane ☣


Shub a écrit:
Cherchez pas à théoriser. S'il y'a bien un domaine où il ne faudrait pas théoriser, c'est celui-ci. Vivre les trucs et basta!!!

Dans ce cas-là, il ne faut pas se poser de questions.  Surprised

Séléné.C a écrit:
Laisse béton... J'ai toujours été allergique au dépiautage de texte.
Navrée ! Tu as sûrement fait de ton mieux... Mais je suis du genre instinctive...
Je pige, ou je pige pas.
Je perçois, ou je perçois pas.
Les modes d'emploi pour m'aider à comprendre, ça a plutôt tendance à m'embrouiller

Bon. Tant pis. Faire de mon mieux, surement pas. J'ai écrit ça vers minuit et demi avant d'aller dormir histoire de donner mon avis. Pas dans l'optique d’inculquer quoi que ce soit à qui que ce soit.

Après, ça reste une méthode valable pour distinguer ce qui est cliché de ce qui ne l'est pas.

Je remarque par ailleurs que la distinction cliché / lieu commun que j'ai soulignée n'a pas fait mouche, si ? Enfin, j'ai bien compris que ce n'est pas le lieu d'une théorisation de la question.

Spoiler:
 
serahne
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  60
   Âge  :  28
   Date d'inscription  :  05/12/2012
    
                         
serahne  /  Clochard céleste


Après avoir lu toutes les pages de votre fantastique discussion, je veux moi aussi donner mon avis ;D
Je ne suis pas une grande lectrice de romans d'amour, mais je lis des fanfictions ( ce qui se vaut, franchement, 50 nuances de Grey en était une avant après tout ) et si il y a UN cliché qui m'énerve c'est :

- La fille ( ou le mec, mais c'est à 95% des héroïnes ) qui tombe amoureuse d'un garçon "supérieur", sans autre raison que : il est beau, il est riche, il est cultivé, il est puissant, blablabla. Je sais bien que les amours entre personnes qui ne sont pas d'un même milieu existent, mais même dans Titanic c'est ridiculement cliché, à mon avis. Et encore, Titanic s'étale sur 48h, je crois, donc le coup de foudre ça va, mais un livre comme Twilight où on passe notre temps à se demander pourquoi ces deux pignoufs sont ensemble et de quoi ils peuvent bien parler quand ils sont seuls, NON.

Je n'écris pas spécifiquement d'amour, mais il y a de l'amour dans mes romans, et pour moi deux personnes doivent d'abord se comprendre, avoir traversé des choses semblables et ressenti le même genre d'émotions pour tomber amoureux. C'est pourquoi que le grand brun ténébreux insupportable de mon histoire ne finira pas avec mon héroïne : c'est un fantasme pour elle mais plus elle apprend à se connaître et à le connaître, plus elle se rend compte qu'ils n'ont rien en commun.
 
andalouse
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  64
   Âge  :  58
   Localisation  :  Corse
   Pensée du jour  :  plus tu pédale moins fort, moins t'avance plus vite!
   Date d'inscription  :  20/08/2014
    
                         
andalouse  /  Clochard céleste


Hé, Hé, ce serait si simple la vie, si on tombait amoureuse des hommes qui nous ressemblent, mais d'un profond ennui.
Alors je suis d'accord sur le côté pénible du mâle alfa dominant et de la pauvre fille qui est prête à tout pour lui plaire sans se poser de question!
Mais le choc des mondes, des milieux sociaux ou culturels, ça peut être bien, Sagan en son temps en a fait une constante avec talent, Jane Eyre est ce genre d'héroïne et il y en a plein d'autres.
On peut écrire ce genre d'histoire sans tomber dans les clichés! Si, si, on doit pouvoir y arriver!
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Je trouve même qu'il est encore plus difficile d'échapper aux clichés dans la veine "qui se ressemble s'assemble" (en plus du profond ennui que court un couple fondé sur les similitudes). Faire tomber le surhomme de son piédestal, ça, ça peut être drôle et intéressant, mais on court encore le risque de la banalité. Alors vivent les amours décalées ; c'est plus facile à écrire de façon originale. Plus intéressant aussi, pour l'auteur comme pour les lecteurs. 
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13985
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  12/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Faut voir...
Surmonter l'épreuve que peut être la désillusion et apprendre à aimer les défauts de celui qui a été supposé parfait, ça peut aussi "le faire", non
Surtout si la fille n'est pas non plus parfaite...


Tiens... Ca me fait penser à cette chanson de Renaud où le gars pue des pieds et la fille de la gueule, mais où ils arrivent (c'est pourtant antérieur à l'époque des rencontres par internet) à se le cacher jusqu'à la nuit de noces...
http://scriptorium2.canalblog.com
 
l'écho
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  47
   Âge  :  30
   Localisation  :  Quelque part sous les toits de Paris
   Date d'inscription  :  31/08/2013
    
                         
l'écho  /  Petit chose


Ces histoires d'imperfection et d'apprendre à aimer l'autre malgré ses défauts (ou peut-être même grâce à ses défauts ?) moi ça me fait penser à l'autre cliché du mec toujours hyper sexy (d'ont d'autres ont déjà parlé avant moi) mais aussi celui, peut-être encore plus ennervant, de la fille qui se croit tout à fait banale et moche mais qui en fait est très belle, ainsi que ne cessent de lui répéter tous les autres personnages de l'histoire.

Dans la vraie vie j'ai remarqué que les hommes par lesquels j'ai été attirée (ou les femmes que j'ai trouvé belles) ne sont jamais ceux ou celles qui, objectivement, étaient les plus beau à mes yeux dès le premier regard. En dehors des cannons des beauté il peut y avoir un certain charactère à des visages atypiques (même si ils n'ont pas un nez parfaitement droit ou si ils ont des sourcils un peu trop épais) qui font que finalement, je trouve ces personnes plus belles que d'autres en tout point parfaites.

Dans la littérature, cela me fait tout de suite penser à Orgueil et préjugés ou Darcy trouve Elizabeth très moyenne et banale au début mais qui, en apprenant à la connaitre et en tombant amoureux d'elle, finit par admirer la beauté de ses yeux. Et je trouve ça beaucoup plus réaliste (et encourageant pour toutes les jeunes filles qui ne sont pas communément considérées 'belles') que le fantasme de l'homme parfait qui vous dit que dès le premier regard il vous a trouvée absolument magnifique !
 
QuillQueen
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6087
   Âge  :  33
   Localisation  :  Liège
   Pensée du jour  :  La "recherche d'équilibre" sur JE est interrompue, ça manque de mécènes en temps de crise.
   Date d'inscription  :  11/01/2010
    
                         
QuillQueen  /  Wallonne OUvreuse de LIttérateurs POstiches


ouais et puis les physiques ingrats ne sont pas soit pour des héros qui restent seuls, soit pour insister sur le physique ingrat en faisant le moralisateur "oh, tu m'aimes quand même malgré mon gros nez ?".

Ces deux angles-là sont clichés mais aussi surfaits, je trouve.

J'ai des persos qui ne sont pas des tops modèles (et d'autres plus, je ne le nie pas) mais ils ne le vivent pas non plus comme tel. Ils vivent avec leur corps, point.

Mon dernier héros a le nez âpaté, les traits saillants, le teint blafard, les lèvres foncées marquées, la carrure droite, de longs doigts, de grands pieds, une grande taille... et il ne va pas passer son temps à se lamenter dessus, ni s'estimer directement inintéressant en s'étonnant qu'on puisse l'apprécier.
 
andalouse
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  64
   Âge  :  58
   Localisation  :  Corse
   Pensée du jour  :  plus tu pédale moins fort, moins t'avance plus vite!
   Date d'inscription  :  20/08/2014
    
                         
andalouse  /  Clochard céleste


Trikopp, milles excuses, j'ai pris le temps de lire ton topo sur la structure du roman d'amour, il est vraiment excellent et utile, même quand on écrit.
Ça m'a permis de voir que même si je retrouve certaines composantes dans mon roman, il a quand même quelques divergences qui me rassurent!
Et il est vrai que tant que l'histoire colle à ce plan, on est dans le convenu (je préfère "convenu" à cliché).
Après, je pense que même si l'histoire est convenue, il y a le décor ou le style qui peuvent en faire quelque chose de beaucoup plus intéressant!
Ce qui est important à mes yeux dans ce que tu as marqué, c'est le côté "transposable".
Si tu peux prendre ton histoire et la changer de contexte sans en bouger l'intrigue, effectivement c'est alarmant!
 
Trikopp
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2374
   Âge  :  26
   Localisation  :  Strasbourg toujours
   Date d'inscription  :  23/11/2013
    
                         
Trikopp  /  ☣ Gifomane ☣


andalouse a écrit:
Trikopp, milles excuses, j'ai pris le temps de lire ton topo sur la structure du roman d'amour, il est vraiment excellent et utile, même quand on écrit.
Ça m'a permis de voir que même si je retrouve certaines composantes dans mon roman, il a quand même quelques divergences qui me rassurent!
Et il est vrai que tant que l'histoire colle à ce plan, on est dans le convenu (je préfère "convenu" à cliché).
Après, je pense que même si l'histoire est convenue, il y a le décor ou le style qui peuvent en faire quelque chose de beaucoup plus intéressant!
Ce qui est important à mes yeux dans ce que tu as marqué, c'est le côté "transposable".
Si tu peux prendre ton histoire et la changer de contexte sans en bouger l'intrigue, effectivement c'est alarmant!

Ah ! Je suis heureux de constater que mon commentaire n'est pas tombé dans l'oreille d'un(e) sourd(e). :bummies:

En effet, le convenu n'est pas dépréciatif. C'est lorsqu'il bascule dans le cliché que c'est inquiétant.

Cette idée du "transposable" m'est venue il y a longtemps. Je dois remercier ce topic, puisque c'est lu qui m'a fourni l'occasion et la motivation de la développer. :mrgreen:
 
Shub
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2944
   Âge  :  117
   Localisation  :  À l'Ouest mais sans rien de nouveau
   Pensée du jour  :  Aller cueillir les escargots nu sur les baobabs
   Date d'inscription  :  12/09/2013
    
                         
Shub  /  Roberto Bel-Agneau


andalouse a écrit:
Hé, Hé, ce serait si simple la vie, si on tombait amoureuse des hommes qui nous ressemblent, mais d'un profond ennui.
Alors je suis d'accord sur le côté pénible du mâle alfa dominant et de la pauvre fille qui est prête à tout pour lui plaire sans se poser de question!
Mais le choc des mondes, des milieux sociaux ou culturels, ça peut être bien, Sagan en son temps en a fait une constante avec talent, Jane Eyre est ce genre d'héroïne et il y en a plein d'autres.
On peut écrire ce genre d'histoire sans tomber dans les clichés! Si, si, on doit pouvoir y arriver!
Fatiguant!! Essayer de codifier et analyser  ces choses-là ? Fatiguant! Les hommes qui vous ressemblent ou les femmes qui nous ressemblent c'est quoi ? Des gouines ou des pédés en interchangeant les sexes ? Flute, encore tous ces schémas,  soit machistes soit post-néo-féministes nouvelle version ?
En gros c'est manquer l'essentiel qui n'est pas codifiable...
 
andalouse
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  64
   Âge  :  58
   Localisation  :  Corse
   Pensée du jour  :  plus tu pédale moins fort, moins t'avance plus vite!
   Date d'inscription  :  20/08/2014
    
                         
andalouse  /  Clochard céleste


Bizarre ton analyse?
Je comprends pas.
Des pédés post féministes qui nous ressemblent, à nous les machistes???? Question Question Question What a Face
 
QuillQueen
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6087
   Âge  :  33
   Localisation  :  Liège
   Pensée du jour  :  La "recherche d'équilibre" sur JE est interrompue, ça manque de mécènes en temps de crise.
   Date d'inscription  :  11/01/2010
    
                         
QuillQueen  /  Wallonne OUvreuse de LIttérateurs POstiches


*un traducteur est appelé dans le topic pires clichés roman d'amour, c'est pour un renseignement, merciiii*
 
nestie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  103
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
nestie  /  Barge de Radetzky


+ 1 :whut:
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Univers] Quels sont les pires clichés d'un roman d'amour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-