PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 

 [Univers] Comment écrire une scène , disons "érotique" ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Myrdhin
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  664
   Âge  :  37
   Localisation  :  Béarn.
   Pensée du jour  :  L'affliction des esprits d'horizon.
   Date d'inscription  :  30/07/2014
    
                         
Myrdhin  /  Hé ! Makarénine


QuillQueen a écrit:
Par définition, pour moi, ce qui est érotique n'est pas cru. Sinon c'est pornographique. Et je nivèle l'intensité poétique selon le ressenti. je seria plus crue si on est dans un viol, et plus métaphorique si on est dans une peemière fois de gens bien épris.
J'abonde.
Mais note les guillemets autour d'érotique, pour ce topic.
Je dirais que son créateur a voulu parler de scènes de sexe, peu importe sa nature.
Après j'dis ça, je n'en ai pas la certitude, non plus.
http://jeanbaptistecigogneau.blogspot.fr
 
lyly ford
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  138
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  05/03/2012
    
                         
lyly ford  /  Barge de Radetzky


hmm... j'ai lu ta première version et oui on dirait bien style fanfic ou harlequin et ce n'est pas qu'érotique pour moi c'est déjà "trop".
J'ai écrit du cru quand j'avais 15-16ans (là je vais en avoir 30lol) et avec le temps tu arrives à faire du soft tout en faisant du beau, sans détailler que ce soit la scene d'amour en elle-même ou les préliminaires. Ecrire une scene érotique pour moi c'est comme une chanson, quand tu l'écoutes avec la musique tu ressens des émotions, là tu n'as que les mots mais en les lisant tu dois pouvoir VOIR la scene donc pas besoin de détails si c'est bien écrit, on est dans la scène et on sait ce qui s'y passe. Par exemple quand tu dis qu'il la pénétre moi, j'aurais même pas parler de pénétration au sens propre du terme, j'aurais tourné ça différemment, plus subtilement, on sait ce qui se passe mais on n'a pas besoin de savoir tout, on reste sur ses émotions à elle, vu que tu dis que c'est important pour elle ce moment. Joue avec les mots, travaille ses émotions. Quand j'écris comme lorsque je lis, je vois les scenes donc les mots viennent tout seul,c'est comme je te disais tout à l'heure, comme une chanson, on écoute et on se laisse bercer Smile
si tu as besoin d'un plus d'explications, je pourrais toujours t'en donner Wink mais ne désespère pas, c'est avec le temps qu'on arrive à écrire ce genre de scène
 
andalouse
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  64
   Âge  :  58
   Localisation  :  Corse
   Pensée du jour  :  plus tu pédale moins fort, moins t'avance plus vite!
   Date d'inscription  :  19/08/2014
    
                         
andalouse  /  Clochard céleste


Je pense que c'est à moi que tu t'adresse.
Je me suis longuement posé la question de ce que je voulais écrire dans ma scène érotique, j'en ai lu quelques unes (beaucoup en fait) et j'aime bien ne pas toujours survoler les détails explicites, je trouve souvent ça faux-cul, on ne peut pas éternellement tourner autour du pot (si je puis dire!).
J'ai essayé de faire en sorte que ce soit fondu dans le texte, doux, parce que cette scène est douce. La pénétration est un moment important dans un acte sexuel, je n'avais pas envie de l’édulcorer, c'est l'arrimage, c'est le contact le plus intime, et je n'avais pas la sensation de le rendre trop cru (peut-être est-ce à force de lire des scènes de sexe? Shocked )
Et puis, bon, je pense qu'il n'y a pas de "musique" plus intime que celle-là, et chacun y trouve ou non son bonheur, mais je vais quand même reconsidérer la chose. Je ne veux pas non-plus "bercer" mes lecteurs à ce moment-là, c'est pas le moment de dormir!!!
Merci de ton avis, j'en attends un depuis une semaine, ça fait plaisir! Wink Je veux bien que tu développe.
 
nestie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  103
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
nestie  /  Barge de Radetzky


Je suis d'accord avec tous tes posts Andalouse.
Je ne vois pas l'intérêt de tourner autour du pot ou de dire les choses si subtilement que l'on refuse d'employer certains mots qui n'ont rien de pornographiques. Je viens de lire ton extrait et je l'ai beaucoup aimé, moi aussi je prête attention aux détails et je pense qu'un seul détail peut déclencher du désir et de l'attirance.
Utiliser un champ lexical spécifique pour écrire la scène est une très bonne idée ! Je n'y avais jamais pensé, et si c'est aussi amusant pour l'auteur que le lecteur alors c'est out bénef'.
La pénétration peut être importante ou non, selon l'acte que l'on souhaite écrire mais dans un roman si on me fait attendre tout le livre pour finalement me livrer une scène où tout est caché, je reste sur ma faim et j'ai l'impression d'une arnaque un peu. Enfin ça se discute.
Après tout est une question de perceptions... certains trouvent que le cru c'est porno et que l'érotique doit être poétique.
Je trouve que la poésie est dans les émotions, les sentiments, les sensations ressenties et on peut obtenir cela sans faux semblants.
 
andalouse
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  64
   Âge  :  58
   Localisation  :  Corse
   Pensée du jour  :  plus tu pédale moins fort, moins t'avance plus vite!
   Date d'inscription  :  19/08/2014
    
                         
andalouse  /  Clochard céleste


merci nesti, ça me rassure un peu, j'avais un peu l'impression d'être la vieille cochonne de service!! Twisted Evil  Twisted Evil
Je me suis essayée à un petit exercice de ce genre sur une nouvelle (le début des hostilités est long à venir,je m'en excuse, mais j'aime bien mettre les personnages en place, histoire de faire un peu connaissance, avant!!!) en utilisant la métaphore pâtissière, guerrière...et tout ce qui me passais par la tête, tu le trouveras ici

Par contre, pour mon roman, Corrida, on est un peu dans le deuxième cas (on se tourne autour tout le long du récit), enfin, ça se discute, c'est l'histoire qui veut ça, mais c'est chaud tout le long quand même!

C'est même une autre manière de voir l'érotisme, mes personnages ne peuvent pas conclure, pour des raisons de sécurité, donc ils se frôlent, se caressent, s'isolent pour se déguster, mais sans qu'il y ait acte complet, et ça peut être très chaud aussi, mais sans se cantonner aux envolée lyriques trop éthérée.
 
nestie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  103
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
nestie  /  Barge de Radetzky


Hahah non t'es pas la seule pervertie du coin !

Je suis totalement d'accord : ça peut être torride sans qu'il y ait d'acte. En général tout se joue dans la tension sexuelle et beaucoup d'écrivains utilisent ce moyen (moi y compris), tout est dans l'art et la manière de l'écrire !
 
andalouse
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  64
   Âge  :  58
   Localisation  :  Corse
   Pensée du jour  :  plus tu pédale moins fort, moins t'avance plus vite!
   Date d'inscription  :  19/08/2014
    
                         
andalouse  /  Clochard céleste


Par contre les filles, il va falloir que je trouve le temps de lire ce que vous écrivez!( c'est pas gagné, j'ai un emploi du temps qui déborde, et je veux aussi du temps pour écrire, mais je vais faire un effort, promis!)
On peut vous lire où?
Bon, j'ai mis les filles, mais les gars aussi en fait!
 
Anson
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1061
   Âge  :  108
   Localisation  :  Sous le soleil exactement
   Pensée du jour  :  Je ne pense que la nuit.
   Date d'inscription  :  21/04/2014
    
                         
Anson  /  Effleure du mal


Bon, si on passait des théories théoriciennes aux travaux pratiques?
Les ondes d'Ys:
 
andalouse
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  64
   Âge  :  58
   Localisation  :  Corse
   Pensée du jour  :  plus tu pédale moins fort, moins t'avance plus vite!
   Date d'inscription  :  19/08/2014
    
                         
andalouse  /  Clochard céleste


Très bien écrit, je ne peux pas dire le contraire.
Mais la vision masculine de l'acte me fait penser que c'est dur d'écrire de l'érotisme d'homme pour une femme et vice versa.
On comprend bien ce qui se passe (je n'aime pas ne pas savoir à qui appartient le bras dessous ou la bouche dessus!!!), mais il n'y a presque pas de ressenti, enfin, non, il y en a,mais qui ne me parle pas en tant que femme (et je m'en excuse parce que je ne prétends pas parler au nom de toutes les femmes!!).
Mais je crois que le sexe n'est pas vécu de la même manière par les deux sexes(bon, ça c'est un peu une évidence!!), même avec des mots.
Je vais parler franco, ce genre de texte ne me provoque aucune excitation (ma petite culotte est encore sèche!!) et pourtant, même si dans un premier temps j'ai pensé "porno", je suis revenue sur ma sensation, c'est cru, mais ça passe, ton style" ciselé à l'ancienne", rattrape cette sensation.
Le côté descriptif ne m'emballe pas, mais ce n'est pas cela, je sais que je suis moi-même assez descriptive (on me le reproche parfois!), donc c'est vraiment une histoire de représentation intime.
Mais je le répète, même si ça ne me parle pas, je trouve que c'est "rudement" bien écrit!
 
Anson
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1061
   Âge  :  108
   Localisation  :  Sous le soleil exactement
   Pensée du jour  :  Je ne pense que la nuit.
   Date d'inscription  :  21/04/2014
    
                         
Anson  /  Effleure du mal


Merci pour ton commentaire. Voici un autre texte un peu plus sentimental pour toi:

Spoiler:
 
andalouse
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  64
   Âge  :  58
   Localisation  :  Corse
   Pensée du jour  :  plus tu pédale moins fort, moins t'avance plus vite!
   Date d'inscription  :  19/08/2014
    
                         
andalouse  /  Clochard céleste


Foutre est un mot que je n'aime pas, mais c'est personnel.
Allez c'est parti pour un battle érotique
Voici un court extrait d'une de mes nouvelles, avec justement pour mission d'éviter certains mots trop crus mais de ne pas dédaigner l'humour.
spoiler:
 
nestie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  103
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
nestie  /  Barge de Radetzky


Eh ben quelle battle !

Anson, pour ma part les mots "culs" foutre" "mouiller" (en tant que verbe d'action) je trouve ça vulgaire et du coup je classerais ça dans du porno.  Ce n'est que mon avis.
Je ne sais pas s'il y a une façon masculine et féminine d'écrire ce genre de scène, mais en tout cas le fait que ça commence quasiment sans préliminaire alors qu'on parle de pénétration anale, je ne pense pas que ça fasse rêver le gent féminine en majorité...
Le fait qu'il s'attaque directement à son sexe me gène aussi, la focalisation sur le sexe, délaissant le reste du corps. En ma qualité de femme, je dirais que l'attention au reste du corps fait monter la tension.
C'est fait exprès de passer du passé simple au présent ? (c'est une vraie question)
J'espère ne pas être trop dure, ce n'est que mon avis et les goûts et les couleurs....
Après l'utilisation de mots crus associés à des expressions très spécifiques est un style très intéressant, à la "Les Onze Mille Verges" d'Apollinaire. En fait j'ai directement pensé à ça quand je t'ai lu. (ça c'est du compliment !)


Andalouse : Je t'avoue que ce passage m'a fait sourire plusieurs fois, le coup de "la hussarde"
La réplique de l'homme, met tout de suite dans l'ambiance, et pour le coup je ne trouve pas ça vulgaire car c'est inséré dans le dialogue et non dans la narration.
J'ai beaucoup apprécié le champ lexical de l'agriculture tiens, "le paysan a l'amour du métier"
Du coup là on va me dire ouais mais ya pas de préliminaires non plus, bah si ! Tu mentionnes le massage, qui en fait partie et on peut facilement se l'imaginer.
Et puis la simple phrase de ton paysan fait office d'amuse-bouche, ça met direct en appétit !  :mrgreen:  :mrgreen:

Enfin bref ça fait un peu inspecteur des travaux finis tout ça. Je vous aurais bien proposé une mes scènes mais je viens de signer avec un éditeur pour la nouvelle érotique que j'ai terminée ctété. Alors la prochaine que j'écris je vous la mets (sans mauvais jeu de mots)
 
Anson
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1061
   Âge  :  108
   Localisation  :  Sous le soleil exactement
   Pensée du jour  :  Je ne pense que la nuit.
   Date d'inscription  :  21/04/2014
    
                         
Anson  /  Effleure du mal


Pour Andalouse :
Héra a aveuglé Tiresias pour avoir confié à Zeus que sur 10 parts de jouissance, la femme en a 8. Il me semble que tu rends bien compte de cette "vague scélérate"". La "liquéfaction des organes internes", c'est très féminin ça non? Sur tes deux extraits, tu te réjouis d'un assaut "à la hussarde". Vous dites que vous voulez des préliminaires, mais... pas toujours!
Pour Nestie : le passage du passé au présent est volontaire. Difficile à rendre fluide d'ailleurs, mais il me semble qu'il y a un temps pour la narration et un pour l'action (en gros). Les préliminaires précèdent la scène citée, ils ne sont pas très longs  car ce n'est pas la première scène d'amour, Ys étant une jeune femme qui s'est prostituée quelques temps et qui m'a fait l'honneur de me trouver assez séduisant pour qu'on fasse vraiment l'amour plusieurs fois.
Tu édites chez qui? Tu peux peut-être malgré tout nous proposer une extrait?
Je vous propose une première rencontre :
Gentiane:
 
andalouse
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  64
   Âge  :  58
   Localisation  :  Corse
   Pensée du jour  :  plus tu pédale moins fort, moins t'avance plus vite!
   Date d'inscription  :  19/08/2014
    
                         
andalouse  /  Clochard céleste


à Anson,
mon texte est l'extrait d'une nouvelle, les préliminaires ont eu lieu, ils en sont à leur quatrième coït, je me suis dis qu'on pouvait aller à l’essentiel!! Et oui, c'est très féminin, et je m'en réjouis!
Je trouve ton style "dur" (bon, quand il est question de sexe, ça peut aider!!). J'aimerai bien entendre des voix masculines sur le sujet, parce qu'encore une fois, ça ne me chauffe pas, c'est froid, il n'y a aucun sentiments, pas de doutes, pas de perte de contrôle. J'aime bien sentir l'envie, la fébrilité, tous ces trucs humains de gens ordinaires. Je suis peut-être trop fleur bleue, je ne sais pas. Je suis d'accord avec Nesty et la comparaison avec les onze mille verges, ou Miller, encore que, Miller perd ses moyens de temps en temps.
Pour une première rencontre, je trouve qu'on ne sens pas la tension, l'attente, la crainte! Tu y vas toujours aussi vite et sur de toi? La première fois est toujours une première fois, c'est toi qui le dit, donc tu observes, tu essayes, tu guettes les réactions, même si dans ton histoire, le fait d'avoir dit certaines choses au téléphone te laisse le champs libre pour brûler les étapes!


Nesty, félicitation pour ton bouquin, il me tarde de te lire

Puisqu'il est question de première rencontre et de préliminaires, un autre extrait de la même nouvelle, dès que je trouve où la balancer sur le forum, je la mettrais en intégralité:

spoiler:
 
Lady Bella
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  652
   Âge  :  44
   Localisation  :  Montréal, Québec
   Pensée du jour  :  " Dont let yours dreams just be a dreams"
   Date d'inscription  :  29/01/2014
    
                         
Lady Bella  /  Hé ! Makarénine


Je viens de lire vos extraits et je trouves intéressant comment nous abordons ces scènes différemment.  Voila un petit extrait de mon roman.
Spoiler:
http://isabellew.x10host.com/
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Univers] Comment écrire une scène , disons "érotique" ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-