PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-20%
Le deal à ne pas rater :
OnePlus Nord CE 2 5G – 8GB RAM 128GB – Charge 65W
239 € 299 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 

 [Univers] Comment écrire une scène , disons "érotique" ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Je viens de faire un super commentaire pendant une heure entière et il s'est effacé avec un "cette page ne peut pas s'afficher". J'ai les bouuuuuules !


leim a écrit:
je vais essayer de remanier tout ça ENCOREEEE

N'écris pas une autre version. Modifie juste celle là qui à un bon "squelette" et quelques très bonnes phrases.

Edit :

leim a écrit:
pour le fait qu'elle soit passive je n'ai pas mis le début de la scène qui est un dialogue mais elle est très stressée et ne sait pas comment faire donc mon personnage lui dit qu'elle ne doit rien faire qu'il s'occupe de tout pour que ce soit comme "une découverte "pour elle avant tout.

Dans l'acte même, elle peut être passive si elle manque d'expérience (et même c'est plus crédible) mais au début, avant même les préliminaires elle peut faire preuve de d'élan, de désir. Je parlais de bisous et du déshabillage, pas de la mettre dessus en pleine action, hein.

Et, si tu le souhaite, tu peux m'envoyer ton texte modifié, ici ou par message privée, je te donnerais un commentaire détaillé.
 
Orcal
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5701
   Âge  :  39
   Localisation  :  En confinement dans moi-même.
   Pensée du jour  :  La solitude est la patrie des forts.
   Date d'inscription  :  23/04/2010
    
                         
Orcal  /  Déesse du foyer à la retraite


Quand je lis cet extrait, j'ai plus l'impression de lire une fanfiction hommage à la littérature érotique, qu'une scène érotique justement.
Tu utilises tous les 'codes Harlequin', et je pense, sans vouloir être rabat-joie, qu'il n'y a pas pire tue-l'amour pour le lecteur... Voici quelques remarques et j'espère qu'elles pourront t'aider :

>> Tu peux retirer presque tous les points d'exclamation. Tu en fais un usage très invasif et ils ne conviennent pas du tout au contexte.

>> Idem pour les "comme jamais", "jamais connu jusque là"... Si c'est sa première fois, je pense qu'il est très inutile, voire un peu lourd de le rappeler à tout bout de champ.

>> "tout chez lui m'envoutait et me désarmait" : c'est ce genre de banalité affreusement générale qu'il faut absolument transformer en petit détail personnel, intime. L'érotisme se cache dans le détail. Ça ne peut PAS être tout, comme l'a justement fait remarquer Firenze. Il y a forcément quelque chose qui lui plaît, et c'est à toi de nous le décrire.

>> "me montrant ainsi l'effet évident que je lui faisais", "Il cherchait à me mettre à l'aise et à me prouver que je n'avais pas à avoir honte", "prouvait que mon corps réagissait à ce contact corporelle" : ne jamais afficher pareils panneaux indicateurs au lecteur. Tu lui décryptes trop ce qui se passe. Il n'a pas besoin de traducteur, laisse-le vivre! Tu peux allègrement supprimer toutes ces explications, ton texte gagnera en légèreté et en percussion.

>> "C'est alors que je découvris vraiment ce qu'était le plaisir." "c'était le moment tant attendu, tellement voulu ! Il devait me posséder ! Il le fallait, enfin! " Idem. Pas besoin de bande annonce, tu plombes immédiatement tous tes effets. Parle-nous de ce qu'elle ressent sur le moment, sois plus précise et plus près des corps.

>> Il y a des erreurs de temps et des maladresses, facilement corrigibles. Je suis très dubitative sur le verbe de cette phrase : "une sensation délicieuse me séquestra". A mon avis ce n'est pas le bon verbe au bon endroit ^^

Bon courage pour ton extrait!
 
TheCell
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  265
   Âge  :  44
   Localisation  :  le nez dans mon café.
   Pensée du jour  :  J'essaie donc j'écris.
   Date d'inscription  :  04/02/2014
    
                         
TheCell  /  Autostoppeur galactique


Je suis entièrement d'accord avec Orcal. Il faut que tu vives la chose. N'essaie pas de nous expliquer comment on devrait le ressentir mais comment ton héroïne le ressent. Utilise un vécu personnel. Si tu n'en as pas ou si tu n'arrives pas à le retranscrire. Mets toi un film d'amour une scène qui t'aurait donné des frissons, qui te touche avec le sentiment que "oui, c'est ça l'Amour!" (il y a plusieurs films Gost en autre...)

Lorsque tu écris, effectivement, utilise le passé simple. C'est plus parlant, ils ont raisons. Je me vois mal expliquer à une amie une scène sans le passé simple.

Courage à toi!
http://www.booktubers-app.com
 
Kirikou
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3
   Âge  :  14
   Date d'inscription  :  28/02/2014
    
                         
Kirikou  /  Début de partie


Mon zizi est petit mais je suis vaillant.
 
Leim
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  114
   Âge  :  30
   Localisation  :  nice
   Pensée du jour  :  sois le changement que tu veux voir dans le monde
   Date d'inscription  :  15/12/2012
    
                         
Leim  /  Barge de Radetzky


...merci kirikou ^^'
 
Mélisande
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  36
   Âge  :  30
   Localisation  :  (ct,x,y,z) dans notre espace-temps.
   Pensée du jour  :  Un esprit sain dans un corps sain.
   Date d'inscription  :  16/01/2013
    
                         
Mélisande  /  Petit chose


Wow, KillerQueen, j'aime beaucoup ta métaphore avec la mer, elle envoie vraiment !

Complètement d'accord avec TheCell et Orcal: je crois qu'il faut vivre ce que tu écris. Ton personnage pourrait s'arrêter sur les détails que retient sa personnalité. Par exemple, les bras de l'homme qu'elle apprécie parce qu'ils sont rassurants, on s'y sent chez soi ? La musique, envoutante, ou au contraire, le silence ? Et pour ajouter de la poésie, utiliser des images, ne pas tout dire, mais suggérer parfois.

Quand tu écris:
leim a écrit:
Il prit ma main et la fit glisser sur son corps, ses bras musclés, ses épaules larges, son torse robuste comme s'il voulait me faire découvrir chaque partie de son anatomie

On ne sait pas pourquoi tu les apprécie. En fait, il nous manque ton ressenti, ta subjectivité. C'est elle qui va donner tout le caractère à la scène. Qu'est-ce qu'elle ressent en voyant ses bras ? Pourquoi est-ce qu'elle ressent ça ? Sérieusement, rien que sur ces bras et la manière dont il va la serrer, tu peux rédiger un paragraphe complet, en cherchant un peu.

leim a écrit:
Il cherchait à me mettre à l'aise et à me prouver que je n'avais pas à avoir honte.

Ben ça, tu ne peux pas le savoir, sur le moment. Ce type de phrase n'a pas sa place ici, à mon avis.

Pour rendre la scène plus énergique, tu peux varier le rythme des phrases, en particulier en utilisant des phrases courtes et/ou nominales. Il faut l'utiliser avec parcimonie, mais ça reste un outil très puissant.

Comme ce type de scène constitue un grand classique, il est assez difficile de se démarquer... donc tout se joue sur l'originalité (à mon avis du moins !). Je pense que tout le monde a une bonne idée de la scène, dès le départ. Sauf si tu introduis des éléments nouveaux, originaux, bref, différents de ce qu'on aura déjà lu ou vu au ciné. Pour que la scène soit encore plus dynamique, surprends-nous ! Tu as peut-être sous le coude un petit élément pour nous sortir de la scène ordinaire ?

Une dernière chose: même si tu rédiges à la première personne, il te reste toujours trois identités distinctes: le personnage, l'auteur et le narrateur. En fonction du ton qu'adopte ton narrateur, la scène va changer du tout au tout. Plutôt que d'être complètement factuel, c'est souvent plus intéressant d'avoir un narrateur partie prenante. Est-ce qu'à posteriori, le narrateur trouvera que cette première fois était complètement ratée ? ("je m'avançais vers lui, souriant niaisement pour cacher mon anxiété" ?). Bref, n'hésite pas à te moquer un peu de tes personnages, c'est amusant (voir «Belle du Seigneur» d'Albert Cohen !)

Bonne continuation,
Mélisande.
 
Leim
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  114
   Âge  :  30
   Localisation  :  nice
   Pensée du jour  :  sois le changement que tu veux voir dans le monde
   Date d'inscription  :  15/12/2012
    
                         
Leim  /  Barge de Radetzky


Merci à tous !!
oui c'est dur d'écrire quelque chose d'original surtout pour écrire une scène comme ça! Je vais essayer de modifier tout ça en prenant en compte vos conseils.

Un grand merci pour votre temps Wink
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  422
   Âge  :  45
   Date d'inscription  :  23/07/2011
    
                         
spacypulp  /  Pour qui sonne Lestat


je te propose des travaux pratiques
 
Papillote
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  103
   Âge  :  30
   Localisation  :  France
   Pensée du jour  :  Deadline - le mot m'a toujours intriguée. Est-ce qu'on se meurt de la ligne? Est-ce qu'on meurt sur la ligne? Est-ce la ligne qui meurt lorsqu'on lui fait face? Rhhhhhhhaaaaaaaaa!!
   Date d'inscription  :  22/06/2010
    
                         
Papillote  /  Barge de Radetzky


Je sais que je réponds tard et je ne suis pas du tout objective mais j'essaierais d'alléger tes phrases. Vire les adverbes, raccourcis les phrases. C'est con mais ça crée comme un rythme saccadé et, du coup, tu t'en rendras tout de suite compte si tu t'étales pour rien. Le fait d'utiliser des phrases courtes créera insidieusement une impression d'émotions fortes, sans que tu aies besoin d'utiliser des points d'exclamation. Parce que là, tu y vas un peu trop fort sur la ponctuation.
Ce n'est pas grave si tu utilises des comparaisons façon harlequin ou quoi. Tout le monde a droit à un peu de poésie. Mais essaie de mettre du rythme et de ne pas changer ta phrase en dissertation. Je ne sais pas pour toi, mais je ne fais pas de dissertation dans ces moments-là Very Happy .
Exemple:
Citation :
Me fixant une dernière fois , il m'attrapa bestialement les cheveux en posant ses lèvres douces et brulantes sur les miennes. Sa langue venait danser avec la mienne pendant que ses mains me caressaient les cheveux, puis le visage avant de descendre dans mon coup! Il me mordillait les lèvres ce qui me donnait une sensation d'excitation que je n'avais encore jamais connu jusque là! Son odeur, sa peau, ses expressions, ses yeux, tout chez lui m'envoutait et me désarmait! Mon cœur palpitait comme jamais!
donnerait:
Citation :
Sur un dernier regard, il m'attrapa par les cheveux, pressa sa bouche contre la mienne. Doux. Brûlant. Nos langues dansaient. Ses mains dansaient - dans mes cheveux, sur mon visage, jusque dans mon cou. Je n'avais jamais connu cette excitation, de ses dents, mordillant juste mes lèvres. Son odeur. Sa peau. Ses expressions. Ses yeux. Il m'envoutait. Il me désarmait. Et mon cœur, qui palpitait...
Pardon pour le remixe, mais tu vois l'idée.
Perso, j'ai horreur de ces scènes. Le tout, c'est de ne pas penser au sexe, mais de penser à tes personnages et à ce qu'ils éprouvent. Elle est mignonne, ta gamine, un peu effrayée et toute émerveillée de ce qui lui arrive. Mise là-dessus. Tu n'es pas EL James Wink.
 
boblafrite
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2474
   Âge  :  42
   Date d'inscription  :  30/04/2014
    
                         
boblafrite  /  Constance winner


d'un coup, je me dis qu'il est plus facile d'écrire une scène de viol qu'une scène d'amour...
 
Papillote
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  103
   Âge  :  30
   Localisation  :  France
   Pensée du jour  :  Deadline - le mot m'a toujours intriguée. Est-ce qu'on se meurt de la ligne? Est-ce qu'on meurt sur la ligne? Est-ce la ligne qui meurt lorsqu'on lui fait face? Rhhhhhhhaaaaaaaaa!!
   Date d'inscription  :  22/06/2010
    
                         
Papillote  /  Barge de Radetzky


boblafrite a écrit:
d'un coup, je me dis qu'il est plus facile d'écrire une scène de viol qu'une scène d'amour...

Pourquoi ça? En plus, j'espère que ça compliquerait le fait de parler d'expérience.
 
boblafrite
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2474
   Âge  :  42
   Date d'inscription  :  30/04/2014
    
                         
boblafrite  /  Constance winner


Papillote a écrit:
boblafrite a écrit:
d'un coup, je me dis qu'il est plus facile d'écrire une scène de viol qu'une scène d'amour...

Pourquoi ça? En plus, j'espère que ça compliquerait le fait de parler d'expérience.
Sans parler de l'expérience physique, bien sûr, j'ai l'expérience des 2 scènes en écriture. La première scène "d'amour" qui est sortie de mon clavier m'a donné du fil à retordre et je suis aussi facilement tombé dans du Arlequin. bref, à jeter. Alors que ma première scène de viol (j'en suis toujours à ce chiffre, hein, si ça peut rassurer) m'est plus ou moins sortie des tripes.
Maintenant je suis à l'aise sur les deux niveaux, mais on va dire que c'est la maturité (enfin, j'espère).

je disais donc ça plus par vécu, mais il est vrai que d'une manière générale je trouve les scènes "d'amour" plus chiantes qu'autre chose. ça manque de sensations, de tripes, justement. c'es toujours très cucul et on a l'impression que c'est écrit par des nonnes.
cela étant dit, "scènes d'amour" ne contient pas l'ensemble des scènes érotiques. il y en a de très bien écrites, et qui font des "sensations".

difficile d'exprimer ce genre de choses.
 
Leim
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  114
   Âge  :  30
   Localisation  :  nice
   Pensée du jour  :  sois le changement que tu veux voir dans le monde
   Date d'inscription  :  15/12/2012
    
                         
Leim  /  Barge de Radetzky


je suis d'accord avec toi c'est toujours un peu cucul mais c'est d'ailleurs ce que je trouve problématique avec ce genre de scène. Il me parait assez complexe de faire une belle scène avec émotions sans rajouter ce genre de petites fantaisies. Mais d'un autre côté en les mettant c'est bisounours land >< j'en écrirai plus jamais après celle-là comme ça c''est réglé haha.

Papillote j'aime beaucoup la manière dont tu as réécris le passage je vais m'inspirer de tes conseils pour remanier tout ça. un grand merci à vous ^^
 
Clovis
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  240
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  11/01/2012
    
                         
Clovis  /  Autostoppeur galactique


Je sais aussi que si je le faisais avec une jeune vierge dont c'est la première fois, je ne la prendrais pas bestialement par les cheveux, en tout cas, pas au départ^^

d'après moi il faut y aller plus crescendo. D'abord elle se pâme de ses yeux, ses caresses,etc.. ensuite il la prend sauvagement. Pas l'inverse Razz
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Bonjour !

As-tu lu Fifty Shades ?
Après ces trois tomes, tu auras tout de suite une aisance d'écriture érotique plus détaillée, mais aussi plus profonde, et donc moins terne.

Je pense que tu devrais déjà raccourcir ton texte. Pas besoin d'écrire ce genre de passages sur quinze pages. Essaie de rendre tes phrases plus attirantes, et plus vraie.

Retires tes points d'exclamations, cela me fait penser à un compte pour enfants...Ajoute plutôt de temps à autre quelques points-virgule. Ça ralentit le texte, sans pour autant gêner le lecteur:
Citation :
Ses deux mains m'écartèrent les cuisses, ses doigts me caressaient la peau. Il semblait passionné; amoureux; dingue de moi, en vérité. Il plongea son index sur mon sexe, qui mouillait plus que je ne l'aurai imaginé. C'était sensuel; c'était magique...
Bon, ce n'est qu'un exemple, hein :')

Pense aussi à mettre plus de points de suspension. Et pour "exciter les lecteurs", n'hésite pas à être un peu...crue de temps à autres. Very Happy Very Happy Very Happy
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Univers] Comment écrire une scène , disons "érotique" ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-