PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 [Entrevue] Mainstein, l'auteur du roman "Et si Hitler...?"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité



[Entrevue] Mainstein, l'auteur du roman "Et si Hitler...?" Jproust-180x300
Jordan Proust
S'attaquer à Adolf Hitler, c'est à coup sûr déchaîner les passions.
◢ Entretien avec Neil S.S.Moutanga (Alias J.Moutanga) ◣

1. Bonjour Jordan, si je peux me le permettre. J’ai vu votre premier roman qui a laissé couler un sang d’encre. J’ai aussi vu l’interview à la télévision, je suis d’ailleurs ravi, qu’un jeune écrivain de JE se batte comme un beau diable. J’aimerais avant tout savoir - il s’agit bien d’un texte d’anticipation qui nous fait saliver à la vue de la couverture – combien de temps consacrez-vous à l’écriture ?

Bonjour cher ami. Tout d'abord, merci pour cette petite interview fort sympathique.
Le temps consacré à l'écriture est plus que variable. Le premier roman "Et si Hitler ?" m'a pris pas loin de 2 ans et demi de travail, entre recherches historiques et phases d'immersions romanesque.
Le second, "La République de Sang", m'a demandé un peu moins de 6 mois de travail. J'ai du passer malgré tout beaucoup de temps sur la vie politique française.
Enfin, mon troisième, en cours d'écriture, me prend également toute mon énergie, et ce depuis déjà plusieurs mois !

Tout dépend du sujet, de ce que l'on veux en faire et de l'aboutissement personnel !


2. Acceptez-vous facilement les propositions de collaboration ? Si oui ou non. Qu’est-ce qui vous attire chez les autres auteurs ?
Cette question est vraiment pertinente. Collaborer dans l'élaboration d'un ouvrage, oui, c'est une possibilité. Maintenant, il faut se décider avant toute chose sur le sujet et le final désiré.
Je travaille actuellement sur un recueil avec plusieurs membres du forum PassionMilitaria. Cet ouvrage que je préface portera sur les 100 histoires méconnues de la Seconde Guerre mondiale.

Ce qui m'attire chez mes collègues écrivains, c'est avant tout le culot. Je n'ai pas de style défini. Mais les auteurs qui osent, j'adore ! Je pourrais travailler aussi bien avec Laurent Obertone que Kershaw !

Question subsidiaire : L’initiative est-elle déjà venue de vous ?

Oui, pour le recueil en cours ! Maintenant, tant que j'ai de l'inspiration, je continue seul !
Maintenant, je reste ouvert à des demandes d'autres auteurs.

3. Qu’est-ce qui a bien pu vous captivé vers l’histoire militaire ?

A coup sur ma formation (Licence en histoire contemporaine) et ma forte passion pour l'armée et les grandes figures militaires de notre passé national. Napoléon, évidemment, mais aussi De Gaulle, Vauban, Charlemagne ou même les maréchaux d'Empire.

4. Quelle place le journalisme occupe-t-il dans votre vie ?

Clairement, le journalisme est une porte en direction d'une ouverture d'esprit. Il passe après l'écriture et mes travaux historiques.

5. Vous vous êtes intéressé à la conquête du monde de ce vieux fou allemand.(lol, je l’aime beaucoup.) Et si vous êtiez Hitler, Savez-vous qu’il eut une enfance difficile avec un père violent ?

Je ne vais pas dire que je connais tout d'Hitler, ca serait mentir. A côté d'un Kershaw ou un Delpla, je ne suis que novice. Maintenant, il est clair que j'ai appris beaucoup de choses sur l'homme et ses multiples facettes. Son enfance, troublée et troublante, fait partit de ces moments que j'ai étudié particulièrement, pour cerner l'homme avant le monstre.

6. Pour vous, l’écriture contemporaine qui donne chair et sang à la réalité, c’est le roman d’anticipation ? Ecrivez-vous d’autres genres ?
Selon moi, l'écriture doit faire avancer le lecteur, lui amener quelque chose de différent.
Mon premier ouvrage dérange, clairement. Le deuxième sera à coup sur encore plus emblématique de cette envie que je porte.
Il parle de politique fiction, d'anticipation à court terme (victoire de Marine Le Pen à la Présidentielle de 2017)

Mon 3e ouvrage, en cours d'écriture, est également un ouvrage un poil futuriste mais bien plus romancé. Petit scoop, je vous donne le nom en avant première "La Chute de l'Elysée".

7.Qu’aimez-vous comme musique quand vous écrivez ?
Ha, excellente question, encore une fois !
Quand je suis en phase de relecture, je peux quasi tout écouter ! Radio, opéra ou même concert.
Quand je suis en phase d'inspiration et d'écriture, ce sont exclusivement des bandes originales de films ! Je suis friand et transporté par les mélodies de Zimmer, Jablonsky ou Djawadi.

8. Et si Hitler…. ? C’est si passionnant, c’est d’ailleurs un très beau projet que vous avez conçu. Avez-vous songé à relever un autre défi comme celui-là ?
S'attaquer à Adolf Hitler, c'est à coup sur déchainer les passions. Maintenant, écrire sur Marine Le Pen est également passionnant ! Surtout qu'avec cette femme politique, nous sommes dans le présent et le palpable !
Mais j'aime les défis passionnants et dérangeant !
9. La littérature est un alphabet pour lire le monde ou pour l’imaginer, selon vous ?

Chacun voit sa vision du monde, chaque écrivain écrit celle qui lui correspond le plus.
Pour moi, la littérature est un moyen de briser nos chaines du réel afin de s'immerger dans quelque chose d'unique. En lisant un livre, l'auteur vous donne des clés de lecture, mais c'est bien vous qui imaginez le monde qui se dresse entre les lignes du récit !
10. « Le métier d’auteur est peu à peu devenu le plus misérable de tous ». Comment défendriez-vous cette assertion devant votre public sur un plateau ?
Misérable, financièrement oui. Après, nous sommes la plume de nos idées. Etre connu et reconnu est une consécration.
Ne soyons pas trop durs avec nous même. Nous avons la chance de pouvoir écrire nos pensées alors que d'autres ne peuvent même pas les prononcer

Au nom d’un réalisme supérieur, je sais que je n’ai pas encore lu votre œuvre. Je le ferais dès que je me consacrerais un peu de temps.
A très bientôt Jordan et que Dieu vous garde !

Merci l'ami pour cette belle interview.


 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Citation :
Bonjour Jordan, si je peux me le permettre. J’ai vu votre premier roman qui a laissé couler un sang d’encre. J’ai aussi vu l’interview à la télévision, je suis d’ailleurs ravi, qu’un jeune écrivain de JE se batte comme un beau diable. J’aimerais avant tout savoir - il s’agit bien d’un texte d’anticipation qui nous fait saliver à la vue de la couverture – combien de temps consacrez-vous à l’écriture ?

Pourquoi personne ne lui a dit que cela ne voulait rien dire ? Neutral

Pareil pour ce que j'ai pu trouver dans l'extrait de ton livre :

Citation :
Arrivé en 6e, il a découvert le monde et sa poésie, il
aimait tant les cours de français qu’il n’hésitait pas à
émettre sa curiosité imaginative dans les devoirs tout en
gardant une certaine cohérence et en gardant à l’esprit
les traits moraux de ses professeurs.
Son lycée, Paul Indjendjet Gondjout, dans lequel il
a fait ses preuves, il n’a pas fait un excellent parcours
si l’on en croit aux bulletins, mais il a été un brillant
élève qui savait ce qu’il faisait à chaque seconde, car à
chaque instant, il creusait son inspiration au gré de
son imagination pour fournir en idée matérielle son
monde et celui de l’environnement auquel il côtoyait,
il a fait tant d’années de jeunesse et ses erreurs l’ont
appris tant de choses.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


A qui tu parles, champion? :mrgreen:

ça ne veut rien dire parce qu'on n'est ni du même continent, et qu'on n'a ni les mêmes codes linguistiques.Je ne suis pas européen. Et les autres ont mieux à faire...Very Happy


Dernière édition par Rourke le Mar 9 Déc 2014 - 18:56, édité 1 fois
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Bah, écris dans ta langue alors ^^
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Je n'ai point de langue. ça te gène?
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Non, continue de faire de la bouillie...
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Tu peux t'arrêter de le descendre, je crois, Moindre. Son français est peut être discutable mais ce n'est pas l'endroit pour en juger, il me semble. Surtout que tes remarques ne sont pas très constructives. Restons aimables, ne décourageons pas les efforts de notre ami.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


C'est plus constructif que de lui laisser croire qu'il écrit en français. C'est pas trop mon truc de simplement regarder de haut. S'il croit que c'est un génie littéraire, je fais bien de le faire redescendre sur terre... Encore que... Non, restons condescendants et distants, tu as raison Wink
 
Le Condor des Andes
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3872
   Âge  :  116
   Pensée du jour  :  ;gloireàmay;
   Date d'inscription  :  24/01/2009
    
                         
Le Condor des Andes  /  Rapace du monde


Il écrit en français.
Juste une langue à laquelle tu n'as pas l'habitude.
 
May
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6016
   Âge  :  29
   Localisation  :  Le front collé au bureau.
   Pensée du jour  :  Il est temps que le facteur se venge et mange les escaliers en papier.
   Date d'inscription  :  17/02/2007
    
                         
May  /  Admin hors sujet cachée sous la poussière


Merci de vous recentrer sur le sujet : Le contenu de l'entrevue. Dans le respect et la bonne humeur. Merci Smile

Merci aux deux personnes qui ont permis ce sujet.


Existence en suspension.
http://fabriquetoi.tumblr.com/
 
Hiver
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  5154
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  15/12/2011
    
                         
Hiver  /  La Papesse


Citation :
S'attaquer à Adolf Hitler, c'est à coup sûr déchaîner les passions.
◢ Entretien avec Neil S.S.Moutanga (Alias J.Moutanga) ◣

hm
Surprised
 

 [Entrevue] Mainstein, l'auteur du roman "Et si Hitler...?"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Communauté :: Laboratoire-