PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-41%
Le deal à ne pas rater :
PNY CS900 – SSD interne – 1 To – 2,5″ SATA 6 Gb/s à 59,99€
59.99 € 101.07 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 

 [Avis ME] Editions L'Harmattan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Tout d'abord merci à vous pour vos contributions.

Alors, un peu plus de précisions, maintenant que j'ai le contrat sous les yeux.

Cession à titre gratuit pour les 500 premiers exemplaires
4% du 501 au 1000ème
6% à partir du 1001ème vendu
(pas d'à valoir bien entendu)

La fortune assurée !!
De plus, je dois leur céder les droits patrimoniaux de reproduction, d'adaptation, de représentation et de traduction.

Comme évoqué par un membre, je dois également participer au travail éditorial, en réalisant un prêt à clicher, c'est à dire en leur faisant leur boulot. Bon ça à la limite, ça pourrait passer, mais là en découvrant les conditions du contrat je suis franchement déçu. Je pensais que l'Harmattan faisait partie des grosses maisons d'éditions, donc a priori réglo dans mon esprit.

Je suis tenté d'accepter, car sans aucun contact dans le milieu, cela relève déjà de l'exploit de publier, même dans ces conditions. A la différence de l'autopublication citée précédemment, je n'aurai aucun sou à sortir de ma poche. Pourtant j'ai la désagréable sensation de me faire spolier, en acceptant ce type d'offre. Déjà que 8-10% je trouve ça honteux, mais alors là... je n'ai plus de mots.
 
Mikaroman
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2991
   Âge  :  47
   Localisation  :  Devant le PC
   Pensée du jour  :  50 nuances d'earl grey
   Date d'inscription  :  05/12/2012
    
                         
Mikaroman  /  Jeune et fringant retraité


Dans le contrat, le volume du premier tirage est évoqué ?
http://romainmikam.free.fr/
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Ce n'est pas très clair sur ce point, voilà l'article concernant le tirage:

Les formats, les présentations et les prix de vente des volumes seront déterminés par l'Editeur. Vu les évolutions techniques, après un premier tirage à 100 / 200 / 300 exemplaires, le retirage se fait en continu. L'éditeur s'engage à maintenir l'ouvrage toujours disponible.
 
Mikaroman
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2991
   Âge  :  47
   Localisation  :  Devant le PC
   Pensée du jour  :  50 nuances d'earl grey
   Date d'inscription  :  05/12/2012
    
                         
Mikaroman  /  Jeune et fringant retraité


Tu cèdes tes droits, ils impriment un tirage confidentiel, tu ne commence à toucher que si les ventes dépassent les 500 exemplaire alors que tu seras seul à en faire la promotion...

À ce compte là, je me demande si tu ne ferais pas mieux de l'imprimer toi même en impression à la demande : tu pourras faire un très faible tirage et au moins tes efforts de diffusion te rapporteront un petit quelque chose et tu conserveras tes droits.

Rien ne t'empêche de t'inspirer du format "prêt à clicher" qu'ils te suggèrent.
http://romainmikam.free.fr/
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Sinon, tu ne t'es adressé qu'à de grosses maisons dont le taux de refus pour les primoromanciers inconnus frôle le 100%. Pourquoi ne pas t'adresser à des maisons plus petites, mieux ciblées et plus sérieuses que L'Harmattan ?
 
DC
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3067
   Âge  :  34
   Localisation  :  High Fem Bitch
   Pensée du jour  :  Show me the monster inside of you
   Date d'inscription  :  28/07/2012
    
                         
DC  /  Gueule d'ange et diable au corps


Coline a écrit:
Sinon, tu ne t'es adressé qu'à de grosses maisons dont le taux de refus pour les primoromanciers inconnus frôle le 100%. Pourquoi ne pas t'adresser à des maisons plus petites, mieux ciblées et plus sérieuses que L'Harmattan ?

+1
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Coline a écrit:
Sinon, tu ne t'es adressé qu'à de grosses maisons dont le taux de refus pour les primoromanciers inconnus frôle le 100%. Pourquoi ne pas t'adresser à des maisons plus petites, mieux ciblées et plus sérieuses que L'Harmattan ?


D'une part, j'ai confiance en mon roman, au risque de paraître prétentieux en l'affirmant.
D'autre part, si j'ai ciblé l'impossible comme tu dis, c'est parce que j'ai pour but de partager mon histoire avec le plus grand nombre. Je ne vise pas la publication pour la publication, et si c'est pour être très peu diffusé cela ne m'intéresse pas. Sur ce point, j'ai fait une erreur en l'envoyant à l'Harmattan, pensant qu'ils faisaient partie du "gratin".
De plus, je pars bientôt vivre à l'étranger, et il me sera difficile d'assurer à des milliers de kms tout le travail de promotion sur le territoire français, d'où l'intérêt d'être dans une grosse structure qui assurera un minimum ce travail.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Et qui dit que les plus grosses maisons vendent le plus ?  Tu pourrais être surpris.

Si tu signes effectivement avec une grosse maison qui a un bon diffuseur, et que tu ne fais aucune promo, tu vendras au mieux 800 exemplaires, de quoi permettre à l'éditeur de rentrer dans ses frais. Lui, ne fera rien de plus, puisque tu n'es pas connu et que tu n'es pas prêt à te mettre en avant. Toi, tu ne feras rien de plus non plus, apparemment.

800, c'est pas mal pour un premier roman. Mais est-ce que c'est ce que tu entends par "le plus grand nombre" ?
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


1000, 10 000, 100 000, 1 million... que sais-je? Quand je dis le plus grand nombre, c'est que j'espère que mon roman sera accessible, et visible à tous, car je suis convaincu qu'il peut plaire à un large panel de lecteurs. Quant à prédire un nombre de vente, j'en suis bien incapable.

Je ferai de mon mieux pour la promotion, mais à distance, donc principalement sur internet.

Pour qui vend le plus, je ne sais pas, j'ai regardé dans ma bibliothèque, ainsi qu'en librairies et ce sont immanquablement toujours les mêmes noms qui reviennent...
 
Rask'
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3811
   Âge  :  28
   Localisation  :  JE depuis 2007
   Date d'inscription  :  20/08/2009
    
                         
Rask'  /  ChériJE® de Mitsu


Si tu souhaites une structure qui prenne en charge la diffusion, etc parce que tu vas manquer de temps, évite L'harmattan non ?

Ensuite, je rejoins ce qui a été dit sur les maisons d'éditions moins prestigieuses. Une boite plus petite mais plus sérieuse qui va vraiment consacrer du temps sur ton livre peut-être bien plus intéressant qu'une structure comme L'harmattan qui "publie pour publier".
 
Radischat
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3346
   Âge  :  25
   Localisation  :  Bureau
   Pensée du jour  :  Pétit coucou
   Date d'inscription  :  12/05/2012
    
                         
Radischat  /  Guacamole de radis rouges


Je suis d'accord avec ce qui s'est dit précédemment. Parfois une petite maison avec une bonne réputation fait autant qu'une "grande" qui reçoit constamment des pluies de manuscrits. Le truc embêtant, c'est qu'il te demande de faire la promotion. On peut demander à un auteur de mettre la main à la pâte, ça, ça ne me dérange pas, mais qu'ils ne fassent rien du tout, ça, c'est pas sérieux.

De plus, étant donné que tu pars à l'étranger, crois-tu vraiment pouvoir faire le travail de promotion ? La promotion n'est pas simplement vendre et mettre en avant son livre sur internet, c'est aussi participer à des dédicaces, à des salons... Salons auxquels tu ne pourras sans doute pas participer si tu pars à l'étranger, et, que tu payeras de ta poche puisque la maison ne fera pas ta promo.

Donc, c'est risqué de signer.


Citation :
ARTICLE L132-2 DU CPI : "Ne constitue pas un contrat d'édition, au sens de l'article L. 132-1, le contrat dit à compte d'auteur."


[Avis ME] Editions L'Harmattan - Page 2 Capture_decran_2021-10-24_a_18.21.26
 
Molly
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3798
   Âge  :  110
   Localisation  :  Haute-Garonne
   Pensée du jour  :  "Toute personne qui aime la musique ne sera jamais vraiment malheureuse"- F. Schubert
   Date d'inscription  :  29/08/2011
    
                         
Molly  /  Sang-Chaud Panza


Et puis céder tes droits d'auteur sur les 500 premiers exemplaires vendus, c'est tout simplement de l'arnaque (= compte d'auteur à peine déguisé). L'éditeur s'en met plein les poches sans faire le moindre travail éditorial ni la moindre promotion. C'est scandaleux, surtout que le pourcentage de DA au delà du 500ème est ridicule. Il faut boycotter ce genre de maison d'édition.


La bande-annonce
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


J'ai un gros a priori négatif sur les petites structures quant à leur capacité à rendre accessible un roman.
J'ai un excellent ami à moi qui a publié 4 ouvrages différents, deux romans et deux plus du domaine universitaire, à compte d'auteur et à compte d'éditeur dans des petites maisons. Résultats: le néant car ses livres sont introuvables pour le grand public.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Il y a des maisons moyennes qui ont de bons distributeurs. Les petites, pour la plupart n'en ont pas, c'est vrai. Cela dit, il est rare aujourd'hui que les livres soient introuvables, comme tu le dis. Au minimum, les sites Internet des maisons le vendent et ils sont présents sur Amazon. Je comprends cependant que ce ne soit pas satisfaisant.

Il y a un large éventail de maisons entre Gallimard d'un côté et une petite maison qui viendrait d'ouvrir ses portes. Mais il faut prendre le temps de chercher, de se renseigner.

Quel est le genre de ton roman ?

Sinon, tu dois te préparer de toute façon à plusieurs mois d'attente avant d'avoir tous tes retours. Il n'y a aucun intérêt à se précipiter avec L'Harmattan.

Est-ce que je peux te demander où tu t'expatries ?
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Les livres ne sont pas introuvables en soit, car ils sont bien sur amazon etc, mais introuvable en librairie, et puis comment se retrouver sur la page amazon d'un livre inconnu?

Pour les maisons moyennes avec un bon distributeur, je n'y suis absolument pas réfractaire. Cela dit je ne les connais pas, n'étant pas un érudit de l'édition. Ma stratégie a été d'envoyer une première salve aux plus prestigieuses dans l'espoir d'un miracle (180 euros d'investis tout de même). Si je n'ai pas de retour satisfaisant, j'envisagerai d'autres options. Après tout ce que je lis, je ne compte pas me précipiter chez l'Harmattan. Je lis bien le contrat, mais pour l'instant je n'ai aucune intention de le signer en l'état.

Il s'agit d'un roman initiatique, dont le titre provisoire serait Le tour du monde en 80 râteaux.
J'ai fais un petit résumé que j'ai joins à mon envoi avec mes coordonnées :
"Ce roman nous conte l’odyssée tragi-comique de Stéphane, jeune homme introverti idéalisant
le sexe opposé, qui va tenter de découvrir sur le tard les méandres de la séduction. Contre
vents et marées, au fil de ses voyages et rencontres, il va essayer d’apprendre par lui-même de ses erreurs, et de persévérer dans la quête de sa femme idéale, si tant est que cette dernière n’existe."

Pour l'expatriation, je compte voyager quelques mois puis rejoindre le Japon où j'aurai un visa de travail d'un an. Voilà tu sais tout ou presque!
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Avis ME] Editions L'Harmattan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication :: Maisons d'Édition-