PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-38%
Le deal à ne pas rater :
SSD Interne – PNY – CS900 Series 1 To 2,5″ SATA III à 64,99€
64.99 € 104.99 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 comment choisir un titre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Bonsoir !

J'écris quelques textes mais je n'arrive pas a trouver de titre qui soit convainquant.

Je ne sais pas donner de titre, c'est la mon problème. Il y a bien un ou deux textes qui portent le nom du personnage comme titre mais je ne suis pas satisfaite.

Du coup pour les distinguer dans mes documents jai plein de "n°1" "n°2" "n°3" etc... Et ça devient assez problématique...

Quelqu'un pourrait me donner quelques conseils ?

Merci beaucoup Wink
 
Duvodas
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5431
   Âge  :  27
   Localisation  :  L'Essone résonne, vide de ma Normandie natale...
   Date d'inscription  :  30/05/2012
    
                         
Duvodas  /  Buffalo Bic


Ben euh... c'est à dire que je ne trouve pas plus personnel qu'un titre, dans un roman, une nouvelle, ou autre chose. Essaie de concentrer ce que tu trouves essentiel dans ton roman en quelques mots, par exemple.

Certains intitulent également leur oeuvre en référence à un élément très mineur de l'histoire. ça se fait beaucoup dans les titres de nouvelle, par exemple.

Sinon, tu peux l'intituler sans faire mention au contenu de ton livre, mais à ce qu'il faut en dégager, comme conclusion philosophique, par exemple.

Bref, il y a autant de méthode que de livres, mais ce qui est sûr, c'est que quand tu tombes sur le bon titre, tu le sais, en général ! ^^
Prend par exemple le Rouge et le Noir ! C'est un titre superbe, mais il ne fait pas directement référence à l'histoire, aux personnages du livre. Il laisse le lecteur interpréter, c'est ce qui est bien. Le titre ne doit pas révéler l'histoire, il doit simplement être accrocheur ou attrayant visuellement et, parfois, annoncer le ton général du bouquin.
Les titres qui me plaisent le plus, personnellement, ce sont ceux qui ne prennent leur sens véritable qu'une fois le roman fini, mais ça, ça ne fonctionne souvent que pou certains genres littéraires. En Fantasy, on a très peu de titre comme ça, alors qu'en polar, sentimental, social... on en trouve plus.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Koupine *câlin*

Même problème, si certain-es sont des balèzes du titre, je prends tous les conseils possibles.

Le problème à titrer quelque chose vient souvent d'un contenu lui-même trop disparate ou inachevé, je dois prendre le problème à l'envers mais le titre est quelque chose qui doit apparaître en dernier pour avoir du sens... Et du coup, ça peut ne pas en avoir pendant longtemps :mrgreen:


Dernière édition par Sforzanda le Mar 11 Fév 2014 - 19:01, édité 1 fois
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


D'accord.
J'en prend note. Je vais essayer.
Mais en général je trouve les titres qui me viennent à l'esprit beaucoup trop long.

J'aime bien aussi quand le titre prend tout son sens a la fin du recit.

Merci d'avoir repondu
 
Pohore
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  900
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  05/05/2012
    
                         
Pohore  /  Bile au trésor


Faut avoir un minimum d'imagination quand même.
 
Duvodas
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5431
   Âge  :  27
   Localisation  :  L'Essone résonne, vide de ma Normandie natale...
   Date d'inscription  :  30/05/2012
    
                         
Duvodas  /  Buffalo Bic


Citation :
le titre est quelque chose qui doit apparaître en dernier pour avoir du sens

Voilà, d'où ce que j'ai dit précédemment. ^^ On est d'accord, c'trop bien, c'trop cool !
Bon, par contre, je ne suis pas un expert du titre, hein, je synthétise un cours de littérature, là, en fait, mais c'est comme ça que je réfléchis quand j'intitule, donc voilà.
Après, il ne faut pas non plus appliquer systématiquement, parce qu'un titre, c'est une identité, ça doit représenter quelque chose pour se démarquer.

(remarquez que le premier de mes titres de roman est un prénom (pas terrible) et que le second est tout pourri --> PROVISOIRE, tant que le roman n'est pas fini : c'est une règle primordiale, de ne pas intituler définitivement sans avoir posé le point final)

Tant qu'on a pas bouclé son premier jet, voir ses relectures et corrections, ne jamais intituler définitivement ! Parce que la perception qu'on a de son roman changera au fil de l'écriture, et donc le titre aussi, normalement.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Question que j'ai pas posé et qui aurait aidé à préciser, tu parlais des titres des romans finis ou des chapitres ?

Parce que les titres de chapitres longs existent, dans la saga de Lancedragon c'est pas compliqué, le titre résume chaque action du chapitre. J'en ai chopé un au pif et ouvert au 1er chapitre qui s'est présenté et ça donne :

"Combat autour du treuil.
Le remède de Boupou contre la toux."

Ça pète pas trois pattes à un canard mais ça a le mérite d'être clair sur ce qu'on va trouver. Pour un roman c'est plus délicat mais dans une longue phrase tu trouveras toujours tes mots-clés importants à mettre en avant Wink
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Je parlais des écrits terminé. Dans mon cas ça concerne surtout les nouvelles.

Jai aussi deux projets en cours pour des romans mais ça c'est une autre histoire et je pense avoir les titres mais je verrai probablement a la fin.
 
Maelis
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1080
   Âge  :  23
   Localisation  :  Dans un endroit Ô combien inconnu...
   Pensée du jour  :  A défaut d'avoir un cerveau, nous avons un ordi. Et c'est bien.
   Date d'inscription  :  06/10/2012
    
                         
Maelis  /  Effleure du mal


Personnellement, ils me viennent naturellement et souvent je les trouve bons. Après, le temps me dit si j'ai raison. C'est comme pour l'écriture, il faut laisser reposer et après tu reprends et tu vois si ça te parle plus.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  106
   Âge  :  54
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  04/05/2013
    
                         
Marionde  /  Barge de Radetzky


J'ai toujours trouvé les titres à la fin. Et pour mes fichiers informatiques je leur donne un nom provisoire (le nom d'un personnage ou d'un élément important).
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Je ne sais quoi dire, je suis pourtant bien né. Jette un œil sur le style des figures.
 
Sethi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  874
   Âge  :  23
   Localisation  :  Proche d'Edelweiss
   Pensée du jour  :  La chair n'est pas vraie, c'est l'âme qui est vraie. La chair est cendre, l'âme est flamme. VH
   Date d'inscription  :  22/12/2013
    
                         
Sethi  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Et moi qui croyait que j'étais dans l'originalité avec mon "Chronique de Medilfary".

Pff... Quel débat !!
http://lecrins.wix.com/l-ecrins
 
Manfred
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  7129
   Âge  :  41
   Pensée du jour  :  Zut
   Date d'inscription  :  27/05/2012
    
                         
Manfred  /  Pouyoute (© Birdy)


Une astuce de journaliste qui avait déjà été postée je sais plus où sur ce forum: tu prends les deux éléments "clés" de ton récit, tu fais une longue liste de synonymes pour chacun d'entre eux et tu essaies différentes combinaisons.
 
Aredhell
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  696
   Âge  :  28
   Pensée du jour  :  "Si le monde entier te persécute, tu te dois de persécuter le monde"
   Date d'inscription  :  25/10/2012
    
                         
Aredhell  /  Déesse rousse des koalas, éleveuse de panda roux et trolleuse d'Elfe


Il doit y avoir a peu près autant de façon de trouver un titre qu'il existe (existera) de romans, nouvelles, etc. Mais parce que c'est pas assez, (oui, on dirait pas, mais juste comme ça, c'est trop facile Wink ) il chacun à sa façon de voir les choses, et donc, de trouver des titres.

Comme il a été dit, tu peux prendre un élément mineur du roman. Ou alors, trouver quelque chose qui le rendra compréhensible que une fois arrivé à la fin.
Pour ma part, le titre de mon roman est, pour l'instant (parce que mine de rien, je songe à le changer), La Nymphe et le Phoenix. Parce que dans l'ensemble, ce qui se passe repose sur la rencontre d'une nymphe et d'un phoenix. Pas compliqué, et encore moins recherché, n'est-ce pas ? Mais c'est toujours ça pour distinguer d'un autre projet Smile

Sinon, ça reprend un peu des idées évoquer par d'autre précédemment, et moi, je l'utilise surtout pour mes titres de chapitre, mais j'aime bien utilisé un élément qui ne semble pas forcément très important, mais qui a un rôle immense par la suite, voir vers la fin (pour ça que je disais que ça reprend les idées précédentes).
Après, voilà, hésite pas à prendre quelque chose de simple, au moins le temps d'arriver à terme, si c'est surtout pour différencier tes différents projets. Une fois terminer, voir retravailler, tu verras peut être d'autres aspects apparaître dans ton roman, et peut être que le titre te viendras de lui même !
 
QuillQueen
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6087
   Âge  :  33
   Localisation  :  Liège
   Pensée du jour  :  La "recherche d'équilibre" sur JE est interrompue, ça manque de mécènes en temps de crise.
   Date d'inscription  :  11/01/2010
    
                         
QuillQueen  /  Wallonne OUvreuse de LIttérateurs POstiches


le choix d'être terre à terre ou lyrique peut être influencé par le ton de ta plume. Cela fait partie du reflet qu'il doit donner du récit. Dans les romances je vois d'ailleurs plus souvent de titres métaphoriques que dans des récits de polar.
Une piste comme une autre... mais mes titres moi je les trouve tout de suite. Je sais déjà que mon futur roman s'intitulera "la poigne du silence", pourtant, pas encore une ligne d'écrite.
J'ai constaté, a posteriori, que les récits plus cartésiens, plus concrets, portaient des titres clairs, alors que ceux où la poésie avait beaucoup de place, portaient des titres métaphoriques.
Dès qu'ils lisent les topics, mes lecteurs savent que l'ambiance de "Qu'Aeliga me soit rendue" n'aura rien avoir avec "Souvenirs d'une rose".
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 comment choisir un titre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-