PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 

 L'édition fait-elle l'écrivain ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
BloodyShoes
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  38
   Âge  :  37
   Localisation  :  Moselle
   Date d'inscription  :  29/01/2014
    
                         
BloodyShoes  /  Petit chose


Non, mais moi le mot "écrivaine" ne m'horripile pas par rapport au (faux) débat "féminisme/anti-féminisme" etc, juste que je le trouve peu élégant en soit déjà, et qu'en plus je ne comprends même pas le pourquoi de sa création. On se doute bien que des femmes font ce "métier", le fait que le mot originel soit au masculin n'est pas un déni de cette réalité. Je veux dire c'est comme "professeure" (arghhh!), etc. faire un foin pour féminiser des termes sous couvert d'égalité alors que dans la lutte féminisme et le domaine du droit de la femme y'a quand même des trucs plus urgents et importants (au pire les violences envers les femmes, le viol, l'excision, la situation et les conditions de vie déplorables de la plupart des femmes dans les pays du tiers-monde, ou même ici, quand on voit comment certains mecs traitent la leur, et je parle pas de l'écart de salaire homme/femme qui perdure ou de la discrimination à l'embauche…) bref, y'a plus important que savoir s'il faut rajouter un "e" ou dire "Madame" au lieu de "Mademoiselle". D'ailleurs, à l'inverse on entend pas les mecs qui font le métier de "sage-femme" gueuler pour qu'on masculinise le mot hein… Enfin bon, c'est juste mon avis.

 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Les hommes "sages-femmes" n'ont pas besoin de gueuler car un mot existe pour les désigner : maïeuticiens.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


AdL a écrit:
En lisant @now@n, ça me fait penser à Sartre qui disait que dès l'instant où tu écris tu es écrivain, tu joues de la clarinette tu es clarinettiste, tu joue au foot, t'es footballeur !!! Entièrement d'accord mais je joue du piano et je ne suis pourtant pas un  Chopin  Laughing 

C'est ce que j'ai dit. Chopin est talentueux, c'est peut être parce qu'il l'était qu'il n'a pas cesser.Pourquoi ne faudrait-il pas que ça cesse? :mrgreen: 
 
BloodyShoes
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  38
   Âge  :  37
   Localisation  :  Moselle
   Date d'inscription  :  29/01/2014
    
                         
BloodyShoes  /  Petit chose


Je sais Colline, mais on est d'accord que son utilisation est tout de même extrêmement anecdotique et que 90% des gens disent "sage-femmes" indépendamment du sexe de la personne concernée y compris dans le milieu (j'ai d'ailleurs rendez-vous avec la mienne demain matin Wink )...
 
QuillQueen
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6087
   Âge  :  32
   Localisation  :  Liège
   Pensée du jour  :  La "recherche d'équilibre" sur JE est interrompue, ça manque de mécènes en temps de crise.
   Date d'inscription  :  11/01/2010
    
                         
QuillQueen  /  Wallonne OUvreuse de LIttérateurs POstiches


chez moi, c'est encore plus simple : ils disent "sage-homme" et "accoucheurs". Smile
 
Elouan
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  993
   Âge  :  14
   Date d'inscription  :  20/12/2011
    
                         
Elouan  /  JE Lambda. (Cuvée 2012.)


Mise à part l'évidence qui a déjà été prononcée ici par des bienfaiteurs, (c'est l'écriture qui fait l'écrivain, la production l'auteur, grosso modo) je ne comprends pas bien l'intérêt du problème, qui pour moi a uniquement trait à un statut auquel on aspire pour x raison.
 
BloodyShoes
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  38
   Âge  :  37
   Localisation  :  Moselle
   Date d'inscription  :  29/01/2014
    
                         
BloodyShoes  /  Petit chose


Je suis assez raccord avec toi Elouan.
 
AdL
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  188
   Âge  :  56
   Pensée du jour  :  N'espère rien de l'homme s'il travaille pour sa propre vie et non pour son éternité (Saint Exupéry)
   Date d'inscription  :  06/04/2012
    
                         
AdL  /  Tycho l'homoncule


Pour répondre à Elouan, te sens-tu légitime à marquer Ecrivain sur ta carte de visite ?
 
Gairwyn
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  121
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  05/04/2014
    
                         
Gairwyn  /  Barge de Radetzky


Pour ma part, je pense que c'est avant tout la façon dont on se voit soi-même. N'ayant pas été publiée, je me sens illégitime dans identité d'écrivain. Je préfère mettre "écriture littéraire" dans mes loisirs sur mon CV.
Après je conçois tout à fait que certains se considèrent écrivain dans le même cas. Bref, c'est un peu une appréciation personnelle. D'autant plus que certains sont publiés sans être écrivain pour autant.
https://ameliehanser.wordpress.com
 
Léonard Foggia
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  132
   Âge  :  39
   Localisation  :  Nice
   Pensée du jour  :  Boulot, écriture, dodo
   Date d'inscription  :  17/10/2012
    
                         
Léonard Foggia  /  Barge de Radetzky


Effectivement, l'appréciation personnelle compte pour beaucoup dans le fait d'être un écrivain ou non. J'ai écrit trois romans deux deux seront bientôt publiés et, pour autant, je ne me considère pas en être encore un. Par fausse modestie peut-être, mais surtout parce que j'affirmerai l'être le jour où mon nom (ou plutôt mon pseudo) sera reconnu comme celui d'un écrivain.

De manière objective, le fait d'écrire et de coucher sur papier une histoire, un essai ou des vers fait par définition de son auteur un écrivain. Etre publié ou non n'y change rien, d'autant que tout écrivain n'a pas la chance d'être publié. Mais dans l'esprit d'autrui, l'édition est un gage de "qualité" qui permet de voir l'auteur comme un véritable écrivain.
Bref, selon moi il y a la façon dont on se voit et celle dont on est perçu. Personnellement, je me considère comme un auteur et je travaille dur pour être perçu comme un écrivain.
http://www.leonardfoggia.com
 
Pierre.LT
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  199
   Âge  :  41
   Localisation  :  Nantes
   Date d'inscription  :  22/10/2014
    
                         
Pierre.LT  /  Tycho l'homoncule


Je pense que chacun ici peut se dire écrivain, mais de la même manière que je joue au piano comme un manche, le tout est de savoir si l'on s'en vante ou non. Je suis d'accord, être publié ne crée pas d'un coup une sorte de fossé qui légitimerait notre plume, heureusement ! Il y a sur ce site pléthore de jeunes écrivains prometteurs et même si leur nom n'est pas connu, ce n'est pas pour autant que je leur refuserais cette appellation.
http://www.pierreleaute.com
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Questionnement intéressant.
Bien sûr qu'il y a des gens qui écrivent beaucoup et bien et qui ne sont pas publiés, tout comme il y a des gens publiés qui écrivent avec leurs pieds. Certes? il est difficile (pour ma part) de se dire que quelqu'un comme Marc Lévy ou la nana qui a ecrit Fifty Shades of grey par exemple sont considérés comme étant des "ecrivains".
Cependant, me concernant en tout cas, je sais que je ne me sentirais "Ecrivain" et ne me sentirait le droit de me définir comme telle que le jour ou un editeur "validera" ce que j'ecris en me proposant une publication (ce qui est à priori sur le point de se produire mais ne vendons pas la peau de l'ours etc...)
Etre ecrivain est un rêve d'enfant, j'ecris depuis des années (8 romans je crois en tout, et quelques nouvelles depuis disons... 20 ans) pourtant ces romans n'existent que pour moi ou pour ma famille & mes amis.
Donc je serais ecrivain le jour où un roman à mon nom-edité par une maison d'editon à compte d'editeur- se vendra dans des librairies Wink
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Je comprends que pour certains le statut d'écrivain soit porteur de belles choses mais, personnellement, IRL, je n'irai pas répondre : "Je suis écrivain" à la question : "Tu fais quoi dans la vie ?"
Partant de là, je ne me considère pas comme écrivain.

Utiliser ce raccourci pour parler de nous autres qui écrivons avec beaucoup d'humilité, sur un forum, là oui. Mais sinon... Non.

 
JAS17
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  262
   Âge  :  27
   Localisation  :  LR City
   Pensée du jour  :  Tirelipinpon sur le chihuahua
   Date d'inscription  :  10/05/2013
    
                         
JAS17  /  Autostoppeur galactique


Assez d'accord avec Firenze : pour moi être écrivain serait vivre de sa plume. Pour tous les autres, publiés ou non, je trouve qu'il est plus judicieux de parler "d'écriture en tant que hobby" Smile
 
DC
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3067
   Âge  :  33
   Localisation  :  High Fem Bitch
   Pensée du jour  :  Show me the monster inside of you
   Date d'inscription  :  28/07/2012
    
                         
DC  /  Gueule d'ange et diable au corps


Retournez plutôt écrire plutôt que théoriser :mrgreen:
 

 L'édition fait-elle l'écrivain ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-