PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 [Après-édition] Promotion de vos ouvrages: vos expériences

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Delf
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1884
   Âge  :  46
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  20/11/2012
    
                         
Delf  /  Journal du posteur


Plusieurs JE ont eu le bonheur de voir leur roman/nouvelle/recueil de poèmes édité, et se sont déjà frottés à la promotion de leur ouvrage.

C'est une étape que je devrais aborder dans les mois qui viennent et au sujet de laquelle je me pose beaucoup de questions. Accepteriez-vous de partager ici vos expérience dans ce domaine? Séance de dédicaces, salons, rencontres ou animation de groupe de lecture / d'écriture, conférences en milieu scolaire, participation à des prix, etc...

Je serai particulièrement intéressée à connaître les détails de vos opérations de promo: qui les a organisées? Vous? Votre éditeur? Avez-vous été sollicité par un organisateur externe? Avez vous été rémunéré? Vos frais ont-ils été couverts? Votre éditeur vous a-t-il remis du matériel promotionnel (flyers, marques page,...)? Comment avez vous vécu ces moments? Qu'est-ce qui vous a le plus marqué? Avez-vous pu chiffrer l'impact en ventes de vos interventions? Bref, je suis curieuse et preneuse de toutes vos expériences, petites ou grandes, bonnes ou mauvaises. Merci d'avance!What a Face
http://www.delphine-laurent.com/
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


je n'en suis pas encore là ... mais je suivrais ce topic assidûment !! merci delf !!! ,-)
 
sosotess
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  450
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  19/09/2013
    
                         
sosotess  /  Pour qui sonne Lestat


Très bonne initiative que ce post!
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


pour faire court, ça dépend bcp de l'éditeur : a-t-il un attaché de presse ? a-t-il un diffuseur ?
ces deux éléments aident bcp en amont pour préparer la sortie d'un livre

également le genre et thème du livre

et, bien sûr, les auteurs ne sont jamais payés pour leur promo - même les très grands auteurs invités sur un plateau de télé ou pour une itw ! déjà, il faut s'estimer heureux quand un média s’intéresse au livre, alors s'attendre en plus à être payé...

en conclusion, chaque auteur rencontre des expériences différentes - le mieux est de contacter les auteurs qui ont déjà publié avec ton éditeur, Delf, et tu seras fixée certainement bien mieux que si je te raconte mes propres expériences qui ne te feront avancer à pas grand chose.


 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Juste le plaisir de partager...
 
Delf
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1884
   Âge  :  46
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  20/11/2012
    
                         
Delf  /  Journal du posteur


Merci MichelleJulien! C'est clair que chaque éditeur a ses méthodes, ses réseaux et ses habitudes. Mais justement, ici je trouverais chouette qu'on partage ces expériences toutes particulières. Ca peut donner des idées, amener un éclairage nouveau. Par exemple, si il y a des auto-édités qui veulent partager leurs expériences, ce serait aussi super!
Pour ma question sur le défraiement de l'auteur, je pensais aux ateliers d'écriture ou conférences scolaires, pas aux salons ou autres Wink

Edit: Caro m'a devancée Wink
http://www.delphine-laurent.com/
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


oui, je comprends


ce que je peux dire est que, pour ma part, j'ai trouvé plus utile d'avoir un blog avec mon mail de contact; les journalistes me contactaient et me contactent ainsi tjs directement (je peux ainsi filtrer), que d'avoir une attachée de presse...

pour le reste, les frais de déplacements sont bien payés (frais de taxi, etc) mais surtout pas de rémunération; ca serait même très mal vu de demander ou d'attendre de recevoir de l'argent...
 
e-bou
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  875
   Âge  :  53
   Pensée du jour  :  Pourquoi pas ?
   Date d'inscription  :  10/06/2012
    
                         
e-bou  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Salut Delf.

Je reprends tes questions et je te dis ce qu'il en est pour moi.

Citation :
Qui les a organisées? Vous? Votre éditeur?
En général, ce sont les libraires ou organisateurs de festivals qui, soit nous contactent directement, soit passent par l'éditeur. Il est aussi arrivé que je passe dans une librairie et qu'on fasse quelque chose autour du livre, mais ça ne fonctionne qu'à l'échelle locale.

Citation :
Avez-vous été sollicité par un organisateur externe?

Oui, pour les festivals et les signatures dans les librairies.

Citation :
Avez vous été rémunéré?

Non.

Citation :
Vos frais ont-ils été couverts?

Oui, à chaque fois. travailler gratuitement, oui, payer pour bosser, c'est moyen. Il ne m'est presque jamais arrivé qu'on me propose de venir dans défraiement.

Citation :

Votre éditeur vous a-t-il remis du matériel promotionnel (flyers, marques page,...)?
Oui, quand il y en avait, mais ce n'est pas systématique.

Citation :
Comment avez vous vécu ces moments?

C'est à la fois très long, très court, et c'est une vraie pause dans une vie de dingo. Les discussions avec les autres auteurs sont vraiment très chouettes. Je me suis fait des amis que j'ai vraiment du plaisir à retrouver de salon en salon. Ce sont d'excellents moments, même quand je reste deux heures sans voir personne. Sleep 

Citation :
Qu'est-ce qui vous a le plus marqué?
La chaleur de certaines remarques de lecteurs, et ceux qu'on voit venir de loin et qui s'arrêtent pile poil devant nous alors qu'on pensait que c'était pour une star juste à côté.

Citation :
Avez-vous pu chiffrer l'impact en ventes de vos interventions?
Difficile... Dans chaque salon, j'ai vendu à peu près 10 à 15 livres par jour. Mais il y a des ventes indirectes. Quand on est annoncé sur les sites des festivals, des gens entendent parler de vous, quand on est nominé pour un prix aussi, ou quand on participe à une table ronde, quand il y a une affichette sur la devanture d'un libraire... Tout ça assure de la visibilité. Cette part-là génère certainement des ventes, mais dire combien...Question  En tout cas, c'est de la visibilité, et c'est le nerf de la guerre.

Pour les séances avec des groupes de lecture, c'est intéressant car tout le monde a plus ou moins acheté le livre... C'est d'une part sympathique, et d'autre part ça fait des ventes, mais ça peut-être redoutable. Il faut du fond, et s'apprêter à des questions beaucoup plus complexes qu'en salon.

Pour les prix, j'ai été nominé 4 fois, deux prix m'ont échappé (Imaginales et Elbakin), et deux sont en cours (Bob Morane et prix du livre numérique). Là encore, c'est difficile à vivre pour le premier prix, beaucoup moins pour les suivants, et dans tous les cas, donne de la visibilité sur le web. Dès qu'un livre est parmi les nominés, l'information est relayée sur tous les blogs et sites spécialisés. De plus, c'est l'assurance, à chaque fois, que des professionnels du livre ont lu votre livre, et que vous existez en tant qu'auteur à leurs yeux, aussi bien les membres du jury que les éditeurs, certains auteurs... C'est cool. :mrgreen: 
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Très interessante ton expérience E-bou... merci !!!
 
Delf
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1884
   Âge  :  46
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  20/11/2012
    
                         
Delf  /  Journal du posteur


Un grand merci, Michelle Julien et Ebou pour vos expériences!
Michelle, tu soulèves un point intéressant: la promotion sur internet: blogs, réseaux sociaux et consorts.... encore un point que je devrai creuser!
Ebou:intéressant pour les festivals, je ne savais pas que les organisateurs étaient é l'origine de la démarche, j'imaginais que l'éditeur 'proposait' ses poulains!
J'avoue que j'apprécie ici comme sur ton post ta manière d'appréhender les choses: enthousiaste et plein de chaleur humaine, mais pieds sur terre, c'est vraiment précieux de pouvoir te lire, encore merci!
http://www.delphine-laurent.com/
 
e-bou
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  875
   Âge  :  53
   Pensée du jour  :  Pourquoi pas ?
   Date d'inscription  :  10/06/2012
    
                         
e-bou  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Il faut aborder tout ça avec des yeux de grand gamin tout en restant adulte.

Par ailleurs, MichèleJulien, tu as parfaitement raison. Nos littératures, que ce soit car elles relèvent de la littérature de genre, de la poésie ou simplement des petites diffusions, n'accèdent pas aux médias traditionnels. En revanche, la blogosphère est très active, car le lectorat de genre, certes restreint, est un lectorat de passionnés qui n'achète pas un livre par hasard.

Donc, il faut, sinon un blog, au moins un Facebook (le visage du livre What a Face ), un tweeter, et tous outils pour diffuser, relayer l'information, imprégner le web avec des approches virales non agressives... Il ne faut pas hésiter, quand c'est possible, à entretenir de bonnes relations avec les bloguers et blogueuses qui sont en plus très ouverts et sympa (presque tous). Qu'on dise du bien ou du mal de votre livre, souvent un peu des deux (et avec raison), tant qu'on en parle, il existe. On peut aussi remercier les chroniqueurs directement sur leur blog... entamer un peu la discussion, sans se montrer intrusif, surtout sans critiquer la critique, ça fait rageux. :bum: 

Le web est un vecteur essentiel, de nos jours. Faites du bruit ! Laughing 
 
Molly
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3696
   Âge  :  108
   Localisation  :  Haute-Garonne
   Pensée du jour  :  "Toute personne qui aime la musique ne sera jamais vraiment malheureuse"- F. Schubert
   Date d'inscription  :  29/08/2011
    
                         
Molly  /  Sang-Chaud Panza


En plus de ce qu'ont dit les intervenants précédents, je te suggèrerais de lancer un partenariat avec Livraddict. Soit ton éditeur s'en occupe et envoie des exemplaires gratuits aux blogueurs qui se proposent, soit tu devras t'en charger, mais ça peut valoir le coup ! Je l'avais fait pour mon roman paru chez Kiro, et ça m'avait valu de super chroniques !

Il y a aussi des sites comme Babélio, Booknode ou Libfly sur lesquels il est bon d'apparaître (suffit de s'inscrire, puis de demander à des personnes qui t'ont lue d'aller y déposer une critique).


La bande-annonce
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  186
   Âge  :  40
   Localisation  :  Le libournais, ses vignobles...
   Date d'inscription  :  25/03/2013
    
                         
Jérôme HURSTEL  /  Tycho l'homoncule


e-bou, tu ne m'en voudra pas de reprendre ta méthodologie...

Citation :
qui les a organisées? Vous? Votre éditeur?
Moi, à deux exceptions près: une que je détaillerais plus bas, l'autre étant du fait de mon éditeur. Petit sélon régional, malheureusement annulé cette année en raison des orages d'aout What a Face (la promo s'est faite tout de même)

Citation :
Avez-vous été sollicité par un organisateur externe?
C'est mon renvoi du paragraphe ci-dessus: une responsable de bibliothèque m'a abordé en pleine signature de dédicaces.

Citation :
Avez vous été rémunéré? Vos frais ont-ils été couverts?
Je sais que ce mythe revient souvent dans les films et les séries télé...

Citation :
Votre éditeur vous a-t-il remis du matériel promotionnel (flyers, marques page,...)?
Oui, mais ce qui à été utilisé à été fournit directement aux organisateurs des évènements. En gros, je ne me suis jamais occupé de logistique, juste de me faire accepter pour les séances et d'en fixer la date.

Citation :
Comment avez vous vécu ces moments? Qu'est-ce qui vous a le plus marqué? Avez-vous pu chiffrer l'impact en ventes de vos interventions?
Personnelement, cela m'a beaucoup plu, en dépit de longues plages de solitude et de certines réactions cocasses de gens qui croisaient dans les parages de mon stand. Ce qui m'a le plus marqué? Le regard des gens là où la littérature n'est pas le centre d'intérêt majeur. L'impact? Sur les ventes directes oui, puisque normallement les livres signés seront vendus; sur les ventes induites, aucune idée ^^

Voilà, peut-être ais-je réussi à completer l'image que tu te fais de la promotion...normale. Les rush sur les bouquins de Dan Brown ou d'Amélie Nothomb relevant bien sûr à d'autres mécanismes.
 
Delf
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1884
   Âge  :  46
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  20/11/2012
    
                         
Delf  /  Journal du posteur


Merci pour vos partages! Très intéressant!

Molly, je ne connaissais pas tous ces sites, je vais explorer tout ça, et demander à mon éditeur si il a déjà des liens dans ces communautés! J'avoue que les réseaux sociaux me sont assez familiers (et encore, en usage perso, mais pas pro), alors que les blogs sont un monde dont j'ignore tout...

Jérôme: je me doute bien que Dan Brown et autres Marc Lévy auraient probablement une expérience un peu différente, mais c'est bel et bien la tienne, la vôtre qui est intéressante! Où as-tu dédicacé jusque-là? Librairies, donc, salons? Centres commerciaux?

Pour la partie 'rémunération', je pensais à des activités dans des écoles ou autres groupes qui 'commandent' l'animation, pas du tout évidemment à des séances de dédicace en librairie. Certains auteurs vivent tout de même de leur activité littéraire et sont parfois payés pour ce genre de choses, je me demandais juste si ça avait déjà été votre cas (ce ne sera pas le mien, car je ne vivrai jamais de mes romans, donc...)
http://www.delphine-laurent.com/
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  186
   Âge  :  40
   Localisation  :  Le libournais, ses vignobles...
   Date d'inscription  :  25/03/2013
    
                         
Jérôme HURSTEL  /  Tycho l'homoncule


Pour le moment, j'ai dédicacé en centre commercial (boutique culture tout de même, hein...Wink ) et en librairie, indépendante et franchisée (Cultura). J'ai aussi participé à l'un ou l'autre RDV littéraire en médiathèque, où j'en ai bien sûr profité pour faire un peu de promotion...
 

 [Après-édition] Promotion de vos ouvrages: vos expériences

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication :: Après publication-