PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 

 [Marathon du 14-15 août] Commentaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Guardian of the Moon
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1833
   Âge  :  23
   Localisation  :  Neverland
   Pensée du jour  :  We are all stories in the end. Just make it a good one.
   Date d'inscription  :  11/07/2012
    
                         
Guardian of the Moon  /  Journal du posteur


Cidyle : Oui, j'ai appris la chose en fait, donc j'ai mis un autre extrait (et j'ai compté, ensemble ils font moins de 500 mots !)

Quant à ton extrait :

répétition
commentaire

Je cherchai un objet dans la pièce, le soulevai grâce à la télékinésie et l’envoya (envoyai)tout droit vers Abigaël. Celle-ci plaça sa main devant elle pour stopper le vase, mais je fus plus forte.L’objet se fracassa contre le mur, exprès.j'aurai plutôt mis : se fracassa volontairement contre le mur car avec exprès, ça fait trop infantin)
Hum... Hum... Nous avons à faire à une malade très complexe je crois... Un peu taré sur les bords et très intelligente ^^ Sinon, on se demande pourquoi elle fait ça, ce qu'elle veut et tout ça et c'est intrigant. Voili voilou... NINJA!

Ludwig :

Je n'ai pas vu de faute. Toujours dans le gore toi, remarque, ça va bien avec ta photo de profil xD Sinon, j'ai adoré ta façon de retranscrire les émotions de ton personnage lorsqu'il prend possession de l'arme. Je trouve ça vraiment très bien décrit !
 
Cidylee
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1369
   Âge  :  24
   Localisation  :  Perdue dans le Neverland
   Pensée du jour  :  Passer ses journées en pyjama
   Date d'inscription  :  29/07/2013
    
                         
Cidylee  /  Constance killer


Merci Guardian of the Moon !  

Et c'est vrai pour "exprès".  Je n'étais pas satisfaite de ça, mais sur le moment je ne savais pas quoi écrire d'autre.  Je vais faire la correction de ce pas !

Pour Alaxel :

"En me retournant, j'ai pu apercevoir la créature, triomphante, tandis les cadavres (tandis QUE les cadavres) de la garde s'amassaient autour d'elle."
Sinon c'est bien !
 
Guardian of the Moon
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1833
   Âge  :  23
   Localisation  :  Neverland
   Pensée du jour  :  We are all stories in the end. Just make it a good one.
   Date d'inscription  :  11/07/2012
    
                         
Guardian of the Moon  /  Journal du posteur


Toujours en action !

Alaxel :

Citation :
En me retournant, j'ai pu apercevoir la créature, triomphante, tandis les cadavres de la garde s'amassaient autour d'elle
tandis que les cadavres... non?

Citation :
Puis elle s'est stabilisée quelques secondes avant de se contracter une dernière fois jusqu'à ne plus être.
Une seconde. Pendant une petite seconde, j'étais devenu sourd.
répétition x3 de secondes. Les deux dernières ne sont pas bien grave, change juste la première apparaition de ce mot Wink

Intrigant... Je ne connais pas ton roman, mais j'irai y jeter un oeil assez rapidement (dès que j'aurai commenter les romans que je suis censé avoir commenté --') bref, continue comme ça ! Un super style que j'ai pu constater dans ce court extrait
 
Alaxel
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  93
   Âge  :  29
   Localisation  :  Belgique
   Date d'inscription  :  26/07/2013
    
                         
Alaxel  /  Pippin le Bref


Merci à vous deux, je viens de corriger ces deux petites erreurs.

Content que mon style te plaise Guardian of the Moon Embarassed 

je vais vite manger, et je commente les nouveaux extraits !
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Pas facile de commenter des extraits si courts, je prendrai le temps de bien lire et de donner mon sentiment. J'ai zieuter celui d'Alaxel et c'est vraiment intrigant. J'aime être intriguée. Smile
 
Duvodas
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5431
   Âge  :  25
   Localisation  :  L'Essone résonne, vide de ma Normandie natale...
   Date d'inscription  :  30/05/2012
    
                         
Duvodas  /  Buffalo Bic


L'extrait de Guardian :

Citation :
"Soudain, Spenlo le stoppa en lui agrippant son bras(/en lui saisissant le bras). Il mit son doigt sur sa bouche pour lui indiquait(AÏE !!! indiquer !) de se taire et il montra son oreille pour lui dire d’écouter(on ne dit pas en montrant. C'est impossible. ^^ Il faut trouver un autre mot). Bien qu’il ne supporte pas que le professeur lui donne des ordres, Jamaël obtempéra. Il perçut un bruit de feuilles qui craque(/craquent, ce sont les feuilles qui craquent) non loin d’eux. Il demanda sans dire un mot : « où », et Wilfried lui répondit en pointant du doigt(répétition de doigt) un coin au sud est. Un sifflement résonna dans la forêt et Wisang dit(répétition de dire) tout haut :
- Il sait qu’on est là. Il nous attend(virgule) même.
- Pourquoi tu dis ça ?
- Parce que je le connais comme mon fils. S’il voulait passer inaperçu, crois-moi, nous ne l’aurions pas entendu.
Ils reprirent leur marche avant de tomber sur le fils Araw. Ce dernier sculptait un morceau de bois qui ressemblait à une lune, mais pas tout à fait terminée. Il était adossé au tronc d’un arbre, un couteau dans les mains et sifflotait gaiement l’air de la Neuvième Symphonie de Beethoven."
J'aime bien. Il y a des fautes, des maldresses et des répétitions, mais nous mettrons ça sur le compte de l'exaltation que ce marathon a fait naître en nous. Wink

L'ambiance est là, il y a du suspens, on se demande de qui ils parlent et lorsque le mystérieux personnage apparaît, sifflotant et taillant son bout de bois, je lui trouve une personnalité. Il est directement imaginable dans notre tête, un peu nonchalant et sournois, mais sympathique. ^^

Il y a de l'action, contrairement au précédent, et on discerne une ambiance.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


 Ludwig

Citation :
Sans poids au moment du changement de propriétaire, le pistolet retrouve progressivement sa consistance.
?

Citation :
Outre le métal froid, une substance liquide coule sur sa peau, un liquide tiède.
...


Citation :
À moins que ce ne soit l’essence vitale d’un autre… Ses pensées ne parlent plus.
Un peu lourd mais bon 

Citation :
Le flingue continue de s’alourdir pour atteindre, au final, un seuil irréaliste.
La phrase et certaines autres ont un  peu de la lourdeur du flingue, des petits mots inutiles, genre là le au final associé au seuil irréaliste qui est lourd dans la tournure. Je ne sais pas si ça vient de là, mais parfois ça donnait un côté Bellemare à ton texte.

 
Citation :
grondement global en voie de s’intérioriser.
?

Citation :
L’atmosphère tremblante, ses mains se rougissent abondamment.
Un peu tarabiscoté


Citation :
Le tonnerre tonne.
...

 
Citation :
Sur les vitraux, sur les statues, sur les sculptures, des yeux, des oreilles, des bouches de toutes les figurations, des traits écarlates s’en échappent, des flots de sang en jaillissent. Tournoiement de son champ de vision. Ça coule, coule, toujours plus vite, toujours plus fort. Du sol, du plafond, de partout, aucun espace n’est épargné par ces échappées dégoulinantes. À bride abattue, une couverture lugubre couvre les parois de la paroisse.
I love you Très bon passage, du rythme qui sert très bien le contexte de ton extrait. J’ai beaucoup aimé et d’un autre côté, y a un fossé rapport à d’autres passages de ton texte.
Citation :

Cette couverture se blottit contre le sol, s’engageant vers le centre dans l’optique d’encercler Baptiste, de lui interdire toute issue.
lourd

 
Citation :
Sidéré, il n’a de réaction que l’affaissement de ses jambes fourmillées.
Tu vois, très Bellemarre ici.


Citation :
 Le séant sur le revêtement glacé.
Là je commence à me dire, que c’est peut-être ton style, un peu ampoulé.

 
Citation :
Impuissant, la flaque grandit et immerge l’intérieur de la bâtisse.
Ça va pas là: impuissant, il… Que vient faire la flaque ici ?


Citation :
Baptiste lève le colmatage de son ouïe.
? Même ??


Citation :
Un son le frappe, celui des pleurs migraineux, répétitifs et perçants du nourrisson au fond de la demeure.
Rien que ça ?
Citation :

Seul l'atteint les données sensorielles frappant les récepteurs de sa boîte crânienne.
L’atteignent, données sensorielles je ne suis pas fan à moins qu’on vire x-files, mais je situe mal le registre donc tu jugeras.

En clair, un passage assez intense mais le reste m’a moyennement convaincue, les images sont assez étranges, et les mots trop ampoulés par endroit à mon goût jusqu'à produire un côté maladroit. Dommage.

(je continuerais plus tard)




 
 
Alaxel
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  93
   Âge  :  29
   Localisation  :  Belgique
   Date d'inscription  :  26/07/2013
    
                         
Alaxel  /  Pippin le Bref


Me revoici ! je continue avec mes critiques.

@Noicaut : Bon là je suis sincèrement désolé, mais ça ne va pas du tout. Problème de concordance des temps, répétitions, structure des idées, etc. Je crois que tout est à revoir. Désolé.

@Ludwig :
Ton extrait est peut être celui qui m'a le plus déconcerté (en bien). J'avais comme l'impression de me retrouver dans un rêve. De ceux où il n'y a pas de réelle logique, où la folie semble maitresse des lieux. Ça m'a fort intrigué, je te l'avoue.

@Cidylee :
Citation :
Je cherchai un objet dans la pièce, le soulevai grâce à la télékinésie-> je ne sais pas si c'est nécessaire de préciser qu'elle le soulève par ce pouvoir (l'appeler par son nom, je veux dire). J'imagine que ce n'est pas à ce moment qu'on le découvre? "Par la force de mon esprit" ou quelque chose du genre me semble plus beau en tout cas
Pas grand chose à dire, si ce n'est que je me suis bien marré. Si ton roman est toujours comme ça, je me ferai une joie de le lire :mrgreen: 

@Guardian of the Moon :
Citation :
Il mit son doigt sur sa bouche pour lui indiquait -> indiquer
J'ai mieux aimé que ton précédent extrait ! Il s'y passe quelque chose :mrgreen: Bon l'extrait est très court donc je n'ai pas grand chose a en dire.
Question : Est ce que cet extrait vient d'un roman/nouvelle en cour d'écriture sur ce forum ?

@NastassiaC :
Citation :
Je restais->suis restée/restai donc dans la salle du banquet
Citation :
et les gardaient en retrait respectueux non pas de leur sang royal que de leur amour majestueux moins par leur sang royal que par leur amour majestueux ?
Citation :
je crois que le roi Salomon a d’autres projets pour les prochains jours maintenant (je vois mal ce que le maintenant fait là. La phrase mériterait assi d'être revue) que de parler exploration avec nous.
Dans l'ensemble, ça va bien. Je n'ai pas vu pu de fautes (aucune ne m'a sauté aux yeux en tout cas). Bon je ne suis pas un grand fan du passé simple, mais j'ai pu tout lire, c'était bien fluide. Pour l'histoire je ne jugerai pas, je ne la connais pas. Il y a peut être de temps en temps une phrase ou l'autre qui pourrait être reformulée. Continue ! Very Happy
 
Cidylee
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1369
   Âge  :  24
   Localisation  :  Perdue dans le Neverland
   Pensée du jour  :  Passer ses journées en pyjama
   Date d'inscription  :  29/07/2013
    
                         
Cidylee  /  Constance killer


Alaxel,

Le problème c'est qu'il y a deux autres livres de 450 pages et plus à lire...  alors, je pense qu'on va s'en passer (surtout que ça me tente pas de corriger 900 pages de si tôt !) !   Sinon, merci pour la petite recommandation :mrgreen:
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Alors, j'avais dit que j'allais commenter tous les textes et je compte bien tenir parole.

Sioul : Je suis intriguée par ton texte. Le seul problème pour moi a été la répétition du mot enfant, qui apparaît vraiment souvent. "La tribu en fut intrigué", intriguée. Et sinon, il manque un espace avant le "La". Sinon rien. C'est un bon extrait. J'ai beaucoup aimé personnellement.

Duvodas : Je te hais, parce que ton extrait (le premier) est vraiment bon. Le deuxième, il y a une faute "entamait" avec un t et non un s. L'expression "froidure intense" me laisse perplexe. Mais à part ses deux remarques, je trouve ton extrait vraiment bon. Et donc je maintiens. Je te hais.

Guardian : Le problème de l'extrait, c'est que j'ignore qui est le 'ils' et si, dans une phrase précédente, tu le dis. Parce que si c'est un début de chapitre. La première phrase me semble peu heureuse. Mais sinon, j'ai beaucoup aimé.

Noicaut : Quelques fautes d'orthographe. La répétition du prénom me semble surprenant. Après le choix d'un style naïf pour coller à l'âge du personnage me semble une décision intéressante. Après, cela reste répétitif. Vers la fin, j'avais juste envie de dire "oui, d'accord, elle aime écrire, j'ai compris". Et la répétition de ce mot (que ce soit le nom ou le verbe) devient vite lourde. Un autre exemple ici : "Par contre, la passion de la lecture venait de sa mère qui était une grande lectrice. Sa maman lisait beaucoup de livre en un mois." Lecture/lectrice/lire/livre. C'est un peu lourd.

Ludwig : J'ai eu du mal à comprendre ce qui se passe avec l'arme. Après le caractère "hallucination/cauchemar" (en espérant que c'est bien ça, que j'ai compris ton extrait) est très bien retranscrit. Je me demande juste ce que qui a pu lui donner l'illusion du sang qui coule sur sa main. Donc je suis un peu perdue. Mais je pense qu'avec le reste du texte, ça pourra être plus clair, parce que j'ai lu la suite, mais en ne cessant de me demander "de quoi il parle avec l'arme ?"

Cidylee : J'ai eu du mal avec le temps utilisé, mais ça vient peut-être de moi. J'aurai mis "volontairement" plutôt que "exprès". Et tu dis une fois qu'elle joue un rôle, et tu le répètes ensuite. Le lecteur n'oublie pas si vite et je pense que c'était à nous, lecteurs, de le comprendre, sans que tu nous le réexplique.

Guardian : Second extrait. Je n'ai rien à redire. J'aime et j'ai envie de lire tout le roman.

Alaxel : Je ne trouve rien à dire. La répétition du mot seconde ne me gêne pas du tout. Donc je ne trouve rien à dire, vraiment désolée. Cela se lit tout seul, c'est tout.

Nastassia : Je pense qu'il n'est pas nécessaire de dire qu'il reste dans la salle de banquet, puisque l'action s'y déroule, on le comprend. Par moment, il y a un verbe au présent lorsque tous les autres sont à l'imparfait, ce qui fait un peu bizarre. "je crois que le roi Salomon a d’autres projets pour les prochains jours maintenant que de parler exploration avec nous", je trouve cette phrase mal tournée. "Je me mis donc à la tâche et lui sortit à la rencontre de Naïm qui revenait avec les trois autres capitaines devant nous accompagner", et je n'ai pas compris celle-là. Mais sinon, c'est intéressant.

Voilà, j'ai fini de tout commenter.
 
Cidylee
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1369
   Âge  :  24
   Localisation  :  Perdue dans le Neverland
   Pensée du jour  :  Passer ses journées en pyjama
   Date d'inscription  :  29/07/2013
    
                         
Cidylee  /  Constance killer


Ludwig :

J'aime bien ton extrait, qui donne des frissons (mais pas autant que ton image de profil !). Et j'aime pas mal ton écriture.

Guardian of the Moon :

Ouais, ton deuxième extrait est bien meilleur que le premier !
 
Guardian of the Moon
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1833
   Âge  :  23
   Localisation  :  Neverland
   Pensée du jour  :  We are all stories in the end. Just make it a good one.
   Date d'inscription  :  11/07/2012
    
                         
Guardian of the Moon  /  Journal du posteur


Citation :
Question : Est ce que cet extrait vient d'un roman/nouvelle en cour d'écriture sur ce forum ?
Euh... la très ancienne version qui n'est pas du tout pareil et que je dois absolument supprimer y est mais franchement, y va pas. Je dois vraiment la supprimer parce que je refais tout. Mais je vais peut-être le poster quand il sera plus avancé parce que la, ça patauge un peu ^^

Merci à tous Smile Et bonne nuit, je lirai les autres extraits demain !
 
Cassis
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  646
   Âge  :  40
   Localisation  :  Liège
   Pensée du jour  :  L'illogisme lui-même est empreint d'une certaine logique
   Date d'inscription  :  02/07/2013
    
                         
Cassis  /  Hé ! Makarénine


Je commence et je finirai sans doute demain Very Happy 

Sioul:
 

Duvodas, extrait 1:
 

Cidylee:
 

La suite demain !
 
Cidylee
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1369
   Âge  :  24
   Localisation  :  Perdue dans le Neverland
   Pensée du jour  :  Passer ses journées en pyjama
   Date d'inscription  :  29/07/2013
    
                         
Cidylee  /  Constance killer


Cassis,

Ouais, t'as peut-être raison, mais elle n'est pas vraiment folle. Ce qui compte, c'est que Abigaël la croie. Sinon, la folie n'est pas la même selon les dimensions (Terre, Erret, Reter, Teerr, Reert). Pour finir, je ne suis pas une spécialiste, du coup je ne sais pas comment exploiter ça à fond.
 
Cassis
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  646
   Âge  :  40
   Localisation  :  Liège
   Pensée du jour  :  L'illogisme lui-même est empreint d'une certaine logique
   Date d'inscription  :  02/07/2013
    
                         
Cassis  /  Hé ! Makarénine


Tu peux tout simplement approfondir la réaction des personnages.
Par exemple en décrivant les réactions de la psychologue. Ton personnage n'est pas folle, mais Abigaël doit le croire. Or ici on a plutôt l'impression qu'elle est là pour faire joli. Si je me retrouvai face à une "folle" qui m'envoie un vase à la figure, j'aurai sûrement la trouille en voyant les objets de la pièce s'élever dans les airs.

Edit : suite des commentaires.

Erane:
 

Duvodas, extrait 2:
 

Guardian of the Moon:
 

Ludwig:
 

Noicaut:
 

Il me reste encore Alaxel et NastassiaC, je reviendrai les commenter tout à l'heure.
 

 [Marathon du 14-15 août] Commentaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Communauté :: Laboratoire :: Écritures participatives-