PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 

 [Marathon du 14-15 août] Commentaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Orcal
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5697
   Âge  :  38
   Localisation  :  En confinement dans moi-même.
   Pensée du jour  :  La solitude est la patrie des forts.
   Date d'inscription  :  23/04/2010
    
                         
Orcal  /  Déesse du foyer à la retraite


Postez ici vos commentaires sur les extraits des textes écrits pendant ce Marathon et répondez aux commentaires reçus sur les vôtres !

Exclamation En postant des extraits, vous vous engagez à commenter les autres.

Participants :

Red-Scarf
Revan
Birdy
Raven
Cassis
Quod
Hel
LiseronDesIllusions
Cidylee
Alaxel
NastassiaC
Dadouw
lewisRoy
Secret
Tchekhov
Flicky
Noicaut
Raven
Guardian of the Moon
Ludwig
Jixem
Erane


 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Sioul

Rapidement juste sur un détail, enfin deux.

Dialogue avec — (alt +0151) .

Dialogue toujours, mais là question de point de vue, je trouve els insertions narratives dans la ligne de dialogue, lourde de chez lourde(d'une manière générale je parle), alors que le dialogue, celons moi dynamise un récit. Là il y a un contre effet. Après tout dépend comment c'est fait, mais ici j'y trouve un côté mécanique qui fausse le truc. Alors que le début est assez vivant.



Oh, tu sais il faut que tu arrêtes de pleurer à chaque fois qu’on te fait une remarque fiston. Tu montes à chaque fois au cocotier, mais on te taquine, c’est tout !

- Oui mais moi ça me fait pas rire du tout !

L'enfant / Il avait les larmes aux yeux.

(en italique pour l'exemple)

Citation :
-Tu sais il existe un endroit où les enfants ont moins de chance que toi, ils ne peuvent pas pleurer comme tu le fais, répondit le père à son enfant et essayant, par la même occasion d’éviller en lui un grain de curiosité pour son histoire.
Ici, tu en mets beaucoup trop, lis le à l'oral c'est pas naturel. éveiller.

-Tu sais il existe un endroit où les enfants ont moins de chance que toi, ils ne peuvent pas pleurer comme tu le fais...

Son père essayait d’éveiller en lui un grain de curiosité pour son histoire.

Je reviendrais à la ligne, mais y a encore un truc qui cloche à ce stade puisqu'il n'y a pas encore d'histoire, tu anticipes ce que tu sais toi, mais que le lecteur n'a pas dans les lignes.

 
Citation :
Tu me racontes encore une de tes histoires inventées c’est ça ?
Un peu trop prévisible, convenu.

Sinon c'est plutôt frais dans le début, j'ai décroché au moment où le père rentre dans son récit, un peu bloc, aères, marques des pauses, peut-être.

Bon courage pour la suite.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  77
   Âge  :  27
   Localisation  :  Là où mon ventre me mène
   Pensée du jour  :  Encore quelques kilos et j'deviens le centre de gravité de la Terre :)
   Date d'inscription  :  07/08/2013
    
                         
Erane  /  Pippin le Bref


Bon, pour le début du dialogue, beaucoup de choses ont déjà été dites, je vais donc parler de deux trois petits trucs qui vont pas dans le pavé assez flippant à la fin de l'extrait. ^^

Comme dit faut que tu aère, sinon c'est lourd, c'est gros et ça fait peur au lecteur.
Ensuite, ce qui m'a le plus frappé, c'est ton utilisation intempestive du mot "car", au moins 5 fois.
Par exemple pour cette phrase : "Jamais le crime n’avait foulé le sol de cette terre car la jalousie n’y vivait pas car tout le monde avait ce dont il avait besoin."
Tu peux changer ça facilement pour la rendre plus agréable en virant un car et un avait : "Jamais le crime n’avait foulé le sol de cette terre, conséquence de l'absence de jalousie dans une société où personne n'était jamais dans le besoin."
Finalement j'ai tout viré xD

Bref, mets des virgules, vire les répétitions et ça ira déjà bien mieux Smile

 
Guardian of the Moon
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1833
   Âge  :  23
   Localisation  :  Neverland
   Pensée du jour  :  We are all stories in the end. Just make it a good one.
   Date d'inscription  :  11/07/2012
    
                         
Guardian of the Moon  /  Journal du posteur


Sioul :

Bleu : répétition
Vert : commentaires et ponctuation
Rouge : Correction

Spoiler:
 
Il me manque beaucoup de virgules et parfois, il y en a trop parce que tu les mets à la place des points. Je n'ai pas tout repris pour la ponctuation, ça te fait du travail Twisted Evil 
Quant à l'histoire, et bien elle est un peu simpliste et on ne comprend pas pourquoi il lui raconte ça, mais ça peut être intéressant. Dommage qu'on ne connaisse pas le contexte de l'histoire.
Bonne chance pour la suite !
 
Duvodas
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5431
   Âge  :  26
   Localisation  :  L'Essone résonne, vide de ma Normandie natale...
   Date d'inscription  :  30/05/2012
    
                         
Duvodas  /  Buffalo Bic


Bon, j'ai pas envie de répéyer tout ce que les autres on déjà dit, genre l'aération et tout.
J'ai trouvé quelque chose de bizarre, ça : "est ce dont vous avez peur, vous le craignez"

... ... Suspect 

C'est pas UN TOUT PETIT PEU répétitif ? X)

Mais sinon, j'aime bien. Le coup des enfants qui ont moins de chance que moi... raaah, mon père arrêtait pas avec ça. Toutes les 10 minutes il me la sortait ! ^^ Mais du coup, je m'identifie bien au texte. Et puis le père qui raconte une histoire à son fils, c'est toujours magique. Après, il y a ces défauts du texte que l'on mettra sur le compte du premier jet ! Wink
 
Alaxel
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  93
   Âge  :  29
   Localisation  :  Belgique
   Date d'inscription  :  26/07/2013
    
                         
Alaxel  /  Pippin le Bref


Je crois que tu essayes d'en dire trop en une seule phrase. En particulier dans la deuxième partie de ton extrait. Le résultat est que tu as des phrases à rallonge qui deviennent rapidement incompréhensibles.

exemple :
Citation :
« buvez mes paroles mes enfants, car bientôt vous serez mis à l’épreuve et l’épreuve la plus dure à surmonter est d’affronter l’inconnu car l’inconnu vous fais peur et ce qui vous fais peur, vous le craignez ou vous le combattez, ensemble buvez mes paroles car je vous le dis, vous allez être mis à l’épreuve et si vous échoué nous mourrons tous »
Non seulement le petit monologue ne me parait pas très réaliste (dans la manière de le dire). Mais en plus, j'avais oublié la moitié de ce que j'avais lu une fois arrivé à la fin. Je me croirais revenu à mon exam de philo avec les questions de deux km :mrgreen: 

Sincèrement, aère tes idées. Offre à chacune d'elle la place qu'elle mérite dans ton texte. Tout de suite, cela passera beaucoup mieux bounce
 
Guardian of the Moon
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1833
   Âge  :  23
   Localisation  :  Neverland
   Pensée du jour  :  We are all stories in the end. Just make it a good one.
   Date d'inscription  :  11/07/2012
    
                         
Guardian of the Moon  /  Journal du posteur


Duvodas :

Moi d'abord !

Spoiler:
 

Je suppose quand c'est dans le 2... C'est à ce moment que je vais pas aimer? Sans quoi, tu sais que j'adore Isfandre, ce que je me demande c'est qu'est-ce qu'il a encore fait. Il est insupportable xD
A bientôt !
 
Duvodas
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5431
   Âge  :  26
   Localisation  :  L'Essone résonne, vide de ma Normandie natale...
   Date d'inscription  :  30/05/2012
    
                         
Duvodas  /  Buffalo Bic


Hin hin. C'est pas Isfandre le coupable. Lui, c'est la victime... secondaire. X)

Merci pour la p'tite correction, tiens. Après le marathon, je relirai tout ce que j'ai écrit durant les dernières 24 h. ça doit être bourré de fautes ! XD
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Duvodas

J'ai lu. Eh, bien je ne trouve rien à redire. Peut-être juste la première phrase, mais non c'est vachement bien, pour la répétition c'est toujours.
 
Duvodas
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5431
   Âge  :  26
   Localisation  :  L'Essone résonne, vide de ma Normandie natale...
   Date d'inscription  :  30/05/2012
    
                         
Duvodas  /  Buffalo Bic


Waow, merci, Hel. ^^

C'est à croire que j’écris mieux en étant shooté au sommeil. drunken 
 
Sioul
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  21
   Âge  :  25
   Pensée du jour  :  Vous êtes le pixel de l'écran qu'est le monde
   Date d'inscription  :  02/05/2012
    
                         
Sioul  /  Homme invisible


Duvodas ! j'aime beaucoup ton extrait, l'ambiance qu'offre et qui se dégage de cette extrait donne vraiment bien ! je n'ai rien à dire de spécial au sinon ^^

Merci pour tous les commentaires sur mon extrait, je me doutais de l'amateurisme du premier jet mais avec tout ces corrections ce sera plus facile à reprendre. Merci à tous :p !
 
Duvodas
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5431
   Âge  :  26
   Localisation  :  L'Essone résonne, vide de ma Normandie natale...
   Date d'inscription  :  30/05/2012
    
                         
Duvodas  /  Buffalo Bic


Erane : j'aime bien !

Bon, peut-être que le premier paragraphe est trop rempli de phrases à rallonge, par contre. Tu pourrais les couper en deux, voire en trois, pour certaines.

Sinon, le dialogue fait vrai, j'aime bien l'annonce de la catastrophe, c'est toujours hyper classe.

Mais il y a un truc qui me chiffonne (c'est mineur, hein),dans les phrases du genre :"c'est avec gourmandise qu'il reluqua le gâteau", je crois qu'on met "c'était", pas "c'est" pour la concordance des temps. Je sais, c'est moins beau mais il me semble qu'on y coupera pas. ^^

Voiou, sinon, j'aime bien !
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Erane

Dans l'ensemble ça n'a rien d'original et c'est même pensé d'une façon très convenue pour ce que j'imagine être du registre fantasy ou truc dans le genre, alors d'un côté c'est crédible par l'angle commun, d'un autre c'est un peu se tirer une balle dans le pied mais toi qui vois.

Y a quand même dans ce convenu, une tirade qui claque, qui faisait un peu voix off de film, je m'y voyais bien. Je pense juste que tu risque de décevoir un peu tes lecteurs, dans le sens encore où le tout parait prévisible, l'orage et les nuages, les oiseaux qui se taisent, un côté presque Disney, pertinence, mais pertinence usitée.

Je ne critique pas l'ambiance bien plantée, pas tortueuse à percevoir, juste trop simpliste et avec un truc que je n'ai pas compris:

Citation :
 Les arbres, eux même inquiets commencèrent à s’agiter comme s’ils cherchaient à quitter les lieux pour un endroit plus clément.
Mais peut-être qu'ils peuvent se déplacer ? virgule après eux-mêmes inquiets.

Citation :
- Oui, c’est un grand maintenant répéta sa mère, avec une tristesse à peine masquée, que son jeune fils remarqua et interpréta à sa façon :
Même remarque qu'à Sioul, pour l'insertion narrative dans la ligne de dialogue.


Citation :
Faro fit redescendre son fils, qui se précipita à l’intérieur. Lui et Lymsa eurent un douloureux pincement de cœur en le regardant disparaître à l’angle de la porte d’entrée. Il prit alors sa femme dans ses bras et la serra très fort. Elle tremblait contre sa poitrine et c’est avec peine qu’elle articula quelques mots :
- Une si longue vie d’errance pour finalement trouver un bonheur plus qu’éphémère. Le destin est vraiment cruel.

 
Là on passe un peu de Bambi à la petite maison dans la prairie, l'impression de voir Charles et Caroline, pour te dire qu'un peu de nuance ne nuirait pas.



Citation :
- Malheureusement, je crains que le sien ne soit pire, bien pire... Une nouvelle ère approche, plus sombre que jamais, et les ténèbres voileront à nouveau ce monde. Mais cela n’est plus de notre ressort, l’ancien monde est révolu, c’est désormais aux Maudits de prendre en main l’avenir de cette terre, et de notre race.
Voix off que je trouvais bien sentie, même si encore une fois trop convenue, mais ça marche.

Le soleil merveilleux de la fin...Un peu dégoulinant.

Un extrait qui a le mérite d'être fluide, sinon.
 
Duvodas
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5431
   Âge  :  26
   Localisation  :  L'Essone résonne, vide de ma Normandie natale...
   Date d'inscription  :  30/05/2012
    
                         
Duvodas  /  Buffalo Bic


Par contre, ouais, le prénom Faro, il est déjà utilisé dans je sais pas combien de films, de livres et tout. Si tu viens de commencer, ce sera peut-être plus facile de changer ce prénom (enfin je dis ça, mais tu fais comme tu veux, hein, c'est une remarque)
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  77
   Âge  :  27
   Localisation  :  Là où mon ventre me mène
   Pensée du jour  :  Encore quelques kilos et j'deviens le centre de gravité de la Terre :)
   Date d'inscription  :  07/08/2013
    
                         
Erane  /  Pippin le Bref


@ Duvodas, en effet, la concordance est à corriger.
Ah, Faro est un truc commun ? Bon ça va, il est en tout deux fois dans le texte, ce ne sera pas trop dur à changer ^^

@ Hel : Voilà, c'est bon t'as pourri ma matinée ^^
Je connais certes pas trop les Disney, mais après réflexion il est vrai que l'intro fait un peu classique. Ainsi que certaines tournures du dialogue, lequel sera quand même plus facile à modifier pour faire dans l'originalité.
Pour l'intro ce sera plus dur..
Raaah, je vais devoir tout reprendre xD

PS : ces arbres là ne bougent pas.
 

 [Marathon du 14-15 août] Commentaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Communauté :: Laboratoire :: Écritures participatives-