PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 

 [Outils] Pensez vous prendre ou avez vous pris un pseudo pour votre publication?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  40
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  06/11/2012
    
                         
Rahl  /  Petit chose


Je ne sais pas. Honnêtement, je le ferais bien pour certaines raisons et j'éviterais de le faire pour d'autres.

Pour, car, tout simplement, j'ai un prénom long et un nom tout aussi long (nom composé)... Donc franchement, sur la tranche d'un livre, ça le ferait pas, à moins d'être écrit en tout petit... Après, j'aime beaucoup mon prénom donc à la limite le problème viendrait uniquement du nom de famille. En plus, j'ai de la chance lorsque je le dis à haute voix et que mon interlocuteur ne l'écorche pas en le notant... Donc pour marquer les esprits, c'est raté. A moins qu'il ne me permette d'interloquer un éventuel lecteur qui alors se sentirait de jeter un œil au livre et... Nan, en fait, j'y crois pas x). Après, le danger que cela interfère avec ma vie professionnelle est présent mais, dans le médical, ça m'étonnerait que le fait d'écrire de la fantasy ou de la SF ne me fasse préjudice mais on ne peut jamais jurer de rien donc je ne sais pas si je prendrais le risque d'écrire sous mon nom véritable, sachant que je me retrouverais peut-être à fréquenter un très large public.

Contre, ben... En toute franchise, si je réussis à faire éditer ma saga, j'en serais fichtrement fier. Donc je reconnais que ça me ferait plaisir (doux euphémisme...) qu'un jour, en me présentant à quelqu'un, on se mette à me parler de mes bouquins car la personne les aura lus et appréciés. Une affaire d'égo quoi Laughing
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Je n'ai pas pris de pseudo pour ma première publication, et n'en prendrais pas pour la deuxième. D'abord parce que j'aime bien mon nom Very Happy , il ne sonne pas trop mal. Ensuite, parce que je trouve ça un peu dommage de se "cacher" derrière un autre nom. ça ne facilite pas la promotion : les premiers lecteurs sont d'abord la famille et les amis, et s'ils ne font pas le rapprochement entre Littlebluemoon et vous, c'est mal parti. Après, on peut avoir des raisons professionnelles, personnelles pour choisir un pseudo, et c'est vrai que tous les noms ne sont pas très euphoniques. Mais ça a un côté un peu "je n'assume pas ce que j'écris".
 
Anathemalignant
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  27
   Âge  :  45
   Localisation  :  Nantes
   Date d'inscription  :  31/07/2013
    
                         
Anathemalignant  /  Petit chose


Moi aussi je suis d'accord avec lemineche, ça fait un peu je me cache si parfois c'était pas bon ce que j'écrivais de choisir un pseudo mais l'anonymat reste une petite jouissance personnelle aussi.

Puis je dois avouer que je flatterais mon égo personnel également de voir mon nom dans le rayonnage d'une librairie...

Bref entre les deux mon coeur balance, le choix se fera a l'instinct, a la sensation du moment s'il venait un jour..
http://anathemalignant.blogspot.fr/
 
TISS
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  294
   Âge  :  29
   Localisation  :  Ici ou Là, qu'importe ! 'Suis de partout !
   Pensée du jour  :  Il faut rêver pour pouvoir oser dans la vie ...
   Date d'inscription  :  07/12/2012
    
                         
TISS  /  Autostoppeur galactique


Moi, j'ai pris un pseudo, essentiellement pour des raisons professionnelles. Notamment quand j'ai dit à ma hiérarchie que j'écrivais. Ils ne m'ont rien dit de suite. Ils ont attendu une petite semaine, la fin bien entendu pour que tu passes un mauvais week end, pour mettre un peu de pression. Ils voulaient voir le contenu pour voir s'il ne critiquait pas trop l'institution ...

J'ai mis un pseudo pour ça, pour que certaines personnes comprennent que ce n'est qu'une fiction et non une autobiographie. Même si ma collègue préfère mon nom, ça fait plus polar que mon surnom. M'enfin ...

Et puis, la famille et les proches savent qui se cache sous ce pseudo et puis malgré tout, mon pseudo est mon surnom. Ce n'est pas un forevermcblue, qui serait plus un pseudo pour des tchats qu'autre chose ...

Après l'idée d'avoir une autre identité mais qui peut correspondre à une personne lambda (Max Laurent par exemple) je ne vois pas l'intérêt ...
 
Manfred
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  7027
   Âge  :  40
   Pensée du jour  :  "Écrire, c'est si souvent se souvenir de ce qui n'a jamais existé... Je ne suis jamais née, je n'ai jamais vécu : mais je me souviens et le souvenir est chair à vif."
   Date d'inscription  :  27/05/2012
    
                         
Manfred  /  Pouyoute (© Birdy)


Je suis d'accord avec toi, TISS.
Les parents dont l'opinion compte pour nous connaissent notre nom de plume. Et pour ceux de nos cousins issus de germain au troisième degré qui ne le connaissent pas, il y a une raison.

Lemineche, on peut "assumer" ce qu'on écrit tout en étant conscient qu'on nous jugera aussi là-dessus, non pour une question de qualité mais en raison de certains contingents bassement terre-à-terre: l'opinion de mes employeurs et clients m'indiffère, mais j'ai besoin d'eux pour gagner ma croûte. Et si l'un deux était profondément catho ou coincé du *beep*, mes "Vénus sanglantes" auraient joué en ma défaveur.

Je trouve aussi dommage de ne pas publier sous mon vrai nom (pour les clients "cools", ce serait justement un plus), mais à l'époque, j'ai fait le bon choix: j'ai reçu des félicitations de la part de clients pour des articles traduits dont je ne leur avais jamais parlé, ils ont donc bien fait des recherches sur moi.
Si je republie dans la même revue, je garderai le même pseudo pour qu'on puisse faire le lien entre mes textes. Mais effectivement, avoir mon vrai nom sur un de mes titres, ce serait agréable.


[Outils] Pensez vous prendre ou avez vous pris un pseudo pour votre publication? - Page 4 210302113706623531
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


C'est vrai que pour des raisons professionnelles ou autre, il vaut parfois mieux prendre un pseudo. Mais à moins d'être le best-seller man du siècle, y a-t-il des chances pour que nos tribulations littéraires arrivent aux oreilles d'éventuels clients ou autres ? Encore moins de chance pour qu'ils lisent nos romans.
 
Manfred
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  7027
   Âge  :  40
   Pensée du jour  :  "Écrire, c'est si souvent se souvenir de ce qui n'a jamais existé... Je ne suis jamais née, je n'ai jamais vécu : mais je me souviens et le souvenir est chair à vif."
   Date d'inscription  :  27/05/2012
    
                         
Manfred  /  Pouyoute (© Birdy)


lemineche a écrit:
C'est vrai que pour des raisons professionnelles ou autre, il vaut parfois mieux prendre un pseudo. Mais à moins d'être le best-seller man du siècle, y a-t-il des chances pour que nos tribulations littéraires arrivent aux oreilles d'éventuels clients ou autres ? Encore moins de chance pour qu'ils lisent nos romans.
Si on a réussi à retrouver quelques obscurs articles que j'ai traduits sur Rue89, je ne pense pas que Google aurait laissé de côté le reste.
Par curiosité, j'ai googlé mon nom: en première page de ma recherche, je tombe sur une annonce pour l'atelier d'italien que j'ai failli animer sur le site d'une librairie où j'étais stagiaire: pourtant ça n'a jamais abouti, et c'était il y a cinq ans.
Il n'est pas question d'être parano, mais mieux vaut prendre une décision en toute connaissance de cause. Un peu comme les gens qui mettent des photos d'eux bourrés ou seins nus sur leur Facebook. On ne sait jamais ce qui peut refaire surface.
Évidemment, s'il n'était pas question de prostitution et de SM (soft) dans ma nouvelle, je ne me serais pas posé autant de questions.

Donc à prendre au cas par cas, personne ne vous saquera à un entretien d'embauche parce que vous avez un blog où vous publiez des poèmes bucoliques, et il y a effectivement peu de chances qu'un client ait vent de votre recueil de nouvelles fantasy publié à compte d'auteur.


EDIT: J'ai oublié de préciser que mon texte était dans une webzine, donc lisible dans son intégralité directement en ligne (on tape mon pseudo et on tombe direct dessus). C'est vrai que si je ne dis pas ça, ma prudence semble à la fois excessive et naïve.


[Outils] Pensez vous prendre ou avez vous pris un pseudo pour votre publication? - Page 4 210302113706623531
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Je suis publiée à compte d'éditeur, pas mal référencée, mais je n'ai jusque là eu aucun problème avec mes romans; c'est vrai que je n'ai pas écrit l'œuvre subversive du siècle, pas de quoi soulever les passions. Après, c'est vrai que si on tape ton nom sur Google... Même si tu as écrit un truc un peu hard, je pense que les gens sont plus indulgents que ça. Après tout, c'est une activité en plus de ton travail, légale, et quand même plébiscitée. Je pose la question en toute innocence car je n'ai jamais eu à faire un entretient de ce type : tu crois vraiment qu'un employeur peut te saquer pour avoir écrit un roman un peu hardcore ?
 
Manfred
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  7027
   Âge  :  40
   Pensée du jour  :  "Écrire, c'est si souvent se souvenir de ce qui n'a jamais existé... Je ne suis jamais née, je n'ai jamais vécu : mais je me souviens et le souvenir est chair à vif."
   Date d'inscription  :  27/05/2012
    
                         
Manfred  /  Pouyoute (© Birdy)


Un employeur, non.
Un recruteur, peut-être (tout dépend de ce qu'il considère acceptable ou pas). Même remarque pour le client.

Ça n'engage que moi, mais en tant que free-lance, je ne prends pas le risque (j'ai déjà bossé pour un éditeur de catéchisme, alors bonjour l'impression).


[Outils] Pensez vous prendre ou avez vous pris un pseudo pour votre publication? - Page 4 210302113706623531
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


D'accord. C'est quand même balèze comme méthode de recrutement. Editeur de catéchisme ou pas, je pensais qu'on savait distinguer la profession de la personne à ce stade. Faire un tel amalgame,  ce n'est pas très catholique, comme comportement ^^
 
idmuse
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  721
   Âge  :  46
   Localisation  :  Montréal
   Date d'inscription  :  12/06/2012
    
                         
idmuse  /  Blanchisseur de campagnes


Différents types d'écrits, deux noms. Le mien et un pseudo.
Sous mon nom: mes romances, mes séries jeunesse, etc.
Sous pseudo, le 18+
Pourquoi? Je suis prof. De ce fait... je préfère garder une partie de mon jardin secret.
Ceci étant dit, se faire un nom est déjà assez difficile, alors deux... mais je changerais pas cela pour rien au monde.
Mais pour l'instant, ça va.
http://www.suzanneroy.net
 
Manfred
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  7027
   Âge  :  40
   Pensée du jour  :  "Écrire, c'est si souvent se souvenir de ce qui n'a jamais existé... Je ne suis jamais née, je n'ai jamais vécu : mais je me souviens et le souvenir est chair à vif."
   Date d'inscription  :  27/05/2012
    
                         
Manfred  /  Pouyoute (© Birdy)


C'est un bon compromis, tant que ça te convient.
lemineche a écrit:
D'accord. C'est quand même balèze comme méthode de recrutement. Editeur de catéchisme ou pas, je pensais qu'on savait distinguer la profession de la personne à ce stade. Faire un tel amalgame,  ce n'est pas très catholique, comme comportement ^^
Pas compris.


[Outils] Pensez vous prendre ou avez vous pris un pseudo pour votre publication? - Page 4 210302113706623531
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Citation :
Pourquoi? Je suis prof. De ce fait... je préfère garder une partie de mon jardin secret
Je vais l'être à la rentrée et je publie sous mon vrai nom...  ça pourrait me poser problème ? Sad 

Citation :
Pas compris.
Je voulais dire, en gros, que je ne pensais pas certains recruteurs assez "tordus" pour aller fouiller dans nos carrières littéraires...
 
Manfred
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  7027
   Âge  :  40
   Pensée du jour  :  "Écrire, c'est si souvent se souvenir de ce qui n'a jamais existé... Je ne suis jamais née, je n'ai jamais vécu : mais je me souviens et le souvenir est chair à vif."
   Date d'inscription  :  27/05/2012
    
                         
Manfred  /  Pouyoute (© Birdy)


lemineche a écrit:
Citation :
Pourquoi? Je suis prof. De ce fait... je préfère garder une partie de mon jardin secret
Je vais l'être à la rentrée et je publie sous mon vrai nom...  ça pourrait me poser problème ? Sad 
Seulement si tu fais du très très lourd, que le texte est lisible en ligne, et que tes élèves sont vicieux au point de te stalker. Laughing 

lemineche a écrit:

Citation :
Pas compris.
Je voulais dire, en gros, que je ne pensais pas certains recruteurs assez "tordus" pour aller fouiller dans nos carrières littéraires...
On parle pas de fouiller de façon poussée. Suffit de googler et, oui, les recruteurs le font de plus en plus.

Pas la peine de verser dans la paranoïa, lemineche. Tu ne risques rien. Wink


[Outils] Pensez vous prendre ou avez vous pris un pseudo pour votre publication? - Page 4 210302113706623531
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Pseudo pour ma part aussi. Si tout va bien, j'espère bien travailler à l'international. Alors, je préfère qu'il y ait la moi juriste sur laquelle, on ne trouve rien, et la moi privée, celle qui écrit, qui aime ça. Je préfère cloisonner.
 

 [Outils] Pensez vous prendre ou avez vous pris un pseudo pour votre publication?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-