PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant
 

 [Avis sur ME] Edilivre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Marc Anciel
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2612
   Âge  :  41
   Localisation  :  Nord
   Pensée du jour  :  "Les mômes maintenant, ils lisent, ils lisent, ils lisent et résultat...ils sont encore puceaux à 10 ans..."
   Date d'inscription  :  17/09/2008
    
                         
Marc Anciel  /  Sous-chef de projet démoniaque chez Édilivre


Effectivement, personne n'a dit que vous étiez des escrocs ou des arnaqueurs: tout est clair et en ligne sur votre site.
Ce qui confirme donc mes propos précédents, avec un peu plus de détails qu'il ne m'a pas semblé utile de préciser, vu que c'est au moins le dixième topic qui parle d'Edilivre.
http://leguidedelecrivainambitieux.blogspot.fr/
 
johira
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  99
   Âge  :  44
   Localisation  :  Bordeaux
   Date d'inscription  :  11/07/2012
    
                         
johira  /  Pippin le Bref


Tout d'abord, je remercie Edilivre d'avoir participé à cette conversation pour apporter leurs propres précisions. De mon côté, bien que je regrette un peu de n'avoir pas mieux corrigé mon roman avant de l'envoyer et que je me retrouve aujourd'hui à revoir le roman pour y corrigé l'amas de fautes qui s'y trouve, je suis tout de même reconnaissante de voir que malgrès tout ça Edilivre a accepté de m'éditer. C'est du compte d'éditeur, le livre en l'état si j'avais été plus soigneuse, il était tout à fait bon à tirer au niveau de la couverture, moi pour le moment je suis satisfaite. je le suis d'autant plus que je ne suis pas certaine que mon roman aurait quitté mes tiroirs.

@Sebuster a écrit:
@johira a écrit:
Moi mon premier roman va être édité chez eux.

Ca s'est passé comment pour toi avec eux ?

C'est un premier roman, je n'ai pas tout mit dedans. Et pourtant ils ont misé sur moi, donc après, le coup de devoir corriger sois-même ou payer un correcteur, ben j'ai envie de dire, c'est un moindre mal. Et ça ne me dérange pas le moins du monde. Je ne me sent ni flouée ni abusée. Je suis contente grâce à eux mon livre existe et je n'ai pas eu à payer pour ça. Après je ne sais pas comment les choses vont se passer après parution, mais pour le moment, je me sens en confiance.
 
Marc Anciel
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2612
   Âge  :  41
   Localisation  :  Nord
   Pensée du jour  :  "Les mômes maintenant, ils lisent, ils lisent, ils lisent et résultat...ils sont encore puceaux à 10 ans..."
   Date d'inscription  :  17/09/2008
    
                         
Marc Anciel  /  Sous-chef de projet démoniaque chez Édilivre


@johira a écrit:
je suis tout de même reconnaissante de voir que malgrès tout ça Edilivre a accepté de m'éditer. C'est du compte d'éditeur

Non. Les termes ont leur importance.
Un éditeur te fait signer un contrat d'édition. Sur leur contrat c'est marqué "contrat de publication". Je l'ai dit: ils sont honnêtes, ça a le mérite d'être clair.
Un éditeur ne te fait RIEN payer. Absolument rien. Même pas en option. Là, ce n'est absolument pas le cas et ils gardent même en otage tes droits d'auteur jusqu'à un certain montant.
http://leguidedelecrivainambitieux.blogspot.fr/
 
SergentMajor
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  478
   Âge  :  40
   Pensée du jour  :  Je crois qu'il est temps de remettre les pendules à leur place (Johnny Hallyday)
   Date d'inscription  :  15/08/2012
    
                         
SergentMajor  /  Pour qui sonne Lestat


@Edilivre a écrit:

Nous ne correspondons pas à de l’auto-édition car notre promesse principale est de vous éditer et distribuer gratuitement au format papier et numérique (hors services optionnels payants). Un auteur peut donc nous soumettre son manuscrit et se faire éditer sans avoir à payer quoi que ce soit.

Sauf les services optionnels payants...j'appelle ça une offre commerciale, pas une édition. Ce qui n'a rien de répréhensible en soi, c'est juste les mots maison d'édition qui me font grincer des dents parce qu'ils font rêver et font penser à Albin Michel ou Act sud, alors que ce n'est pas du tout le même business.


Chez Edilivre, notre principale promesse est d’éditer et de distribuer gratuitement un plus grand nombre d’auteurs que les éditeurs traditionnels.

Plus on est de fous, plus on rit...et plus on paye les services optionnels. Ne me dites pas le contraire. Il suffit de voir vos, enfin votre couverture gratuite pour être convaincu qu'il faudra en payer une si on veut quelque chose de beau.

Chez Edilivre, les auteurs sont les pièces maîtresses de leur promotion. Vous devez donc bien en avoir conscience afin de ne pas être déçu par notre maison d’édition.

Autrement dit: demmerde-toi tout seul pour vendre ton chef-d'oeuvre. Laughing 


Ceux qui ont compris cela en venant chez nous et qui sont acteurs de leur promotion dépassent les  1 000 exemplaires vendus par an

Moi je suis pas vendeuse dans l'âme, je suis auteur, alors ce n'est pas pour moi.No 

1000 exemplaires par an sans impression, sans distribution et sans l'aide de l'éditeur ?

Eh, si vous imprimez et diffuser, vous imaginez les best sellers, les auteurs et les livres célèbres? Qu'attendez-vous pour vous lancer dans l'édition classique avec...c'est quoi déjà les noms de ces auteurs si vendeurs ?  

Enfin, contrairement aux éditeurs traditionnels, nous ne mettons pas de menottes à nos auteurs, ils peuvent résilier leur contrat par lettre recommandée s’ils le souhaitent.

Enfin un bon point pour l'offre commerciale Edilivre.  


Notre offre est présentée en détail et en toute transparence sur notre site : http://www.edilivre.com/publier/les-services/edition-et-mise-en-page
Nous sommes d’ailleurs l’un des rares éditeurs de l’édition libre à afficher une telle transparence pour que nos auteurs ne soient pas déçus ou n’aient pas de mauvaises surprises.


Un auteur averti en valant deux, je vous conseille également d'aller voir les offres et les services commerciaux d'Edilivre. Vous verrez qu'on est loin trés loin de l'édition qu'un auteur qui rêve d'être édité recherche Wink   

 
johira
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  99
   Âge  :  44
   Localisation  :  Bordeaux
   Date d'inscription  :  11/07/2012
    
                         
johira  /  Pippin le Bref


Perso, je ne m'attendais pas à ce que les grandes maisons d'éditions me fassent un pont d'or. Il y a des milliers d'auteurs en devenir, les places sont chères et moi, et bien...Je  ne suis ni la fille de, ni l'amie de, ni la femme ou la maîtresse de...Je n'ai pas d'amis dans les maisons d'éditions, ni parmi les écrivains connus. Je sors de nulle part, je suis autodidacte. Edilivre permet à mon livre d'exister, c'est un premier roman, un pamphlet, un essai.  C'est une porte d'entrée même si c'est la porte de derrière, à moi d'essayer de me faufiler. La porte de devant étant réservée aux célébrités ou aux bests seller potentiels. Pour le moment mon roman, n'a pas la prétention d'être un futur best seller. Si j'en vend quelques uns à ma famille et à mes amis, j'aurais déjà vendu beaucoup. Je met plus dans mon deuxième roman, j'y travaille plus fort, je fais attentions aux détails, à la recherche, je l'enrichis au maximum. Pour celui-là, je me sentirais mieux de faire la difficile. La seule chose que j'attend d'Edilivre à l'heure actuelle c'est de ne pas me fermer les portes du monde de l'édition pour mes prochains livres.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Moi non plus, je ne suis pas fille de et je suis bien loin de Saint-Germain-des-Près (sous les Tropiques, pour être exact, même pas en Europe). Et je ne signerais jamais avec ce genre de prestataires.
Un mauvais CV ferme les portes au lieu de les ouvrir.
 
johira
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  99
   Âge  :  44
   Localisation  :  Bordeaux
   Date d'inscription  :  11/07/2012
    
                         
johira  /  Pippin le Bref


J'ai pas envie de partir perdante, on verra bien ce que ça donne et puis c'est tout. De toute façon c'est signé donc ce qui est fait n'est plus à faire. Je suis pas Françoise Sagan, je ne vais pas choper la grosse tête avant même d'avoir publié quelque chose. On verra. J'aurais pu tomber chez pire que ça. Et- puis à vous lire, tous, on a l'impression que c'est la maison d'édition qui écrit le livre. Il y a un auteur, un livre, une histoire. Donc bon, les quelques lecteurs que j'aurais, s'ils apprécient mon ouvrage, ils tenteront d'en lire un autre Edilivre ou pas.
 
monilet
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1592
   Âge  :  72
   Localisation  :  Essonne -France, chtimmi d'origine et coeur
   Pensée du jour  :   monilet= auteur Claude Colson
   Date d'inscription  :  29/06/2011
    
                         
monilet  /  Roland curieux


Je le crois aussi. Une maison d'édition, selon moi, se fiche pas mal du CV si elle sent qu'elle a un livre avec lequel elle risque de faire un bon coup.




Citation :

EDIT D'ORCAL :
Les pages de départ en live qui suivaient cette intervention ont été supprimées. Dommage pour quelques traits d'esprit de Marc (qui ont rendu les 13 pages quasiment agréables à lire ^^) et les quelques interventions sensées, mais le tri était impossible à faire.

Et puisqu'il s'est agi à un moment de compter les points...

Un avertissement à:
- Lorraine Dey, pour avoir édité ses messages sur plusieurs pages. Quelle merveilleuse idée de saboter un fil, rendant incompréhensibles toutes les autres interventions qui te répondaient, donnant aux intervenants l'impression d'avoir perdu leur temps.
- Lectiole-Plustard et MichelleJulien, pour n'avoir su ni l'une ni l'autre à quel moment il fallait lever le pied dans la 'battle' d'arguments qui vous a opposées, tirant ce fil vers un flood intensif. Dommage.
- MichelleJulien, pour ses double-posts quasi-systématiques. Ce point figure dans le règlement du forum.


Merci de ne plus parler ici que d'Edilivre.
https://claudecolson.wordpress.com/
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


cela

e


Dernière édition par MichelleJulien le Mar 1 Oct 2013 - 14:44, édité 2 fois
 
Marc Anciel
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2612
   Âge  :  41
   Localisation  :  Nord
   Pensée du jour  :  "Les mômes maintenant, ils lisent, ils lisent, ils lisent et résultat...ils sont encore puceaux à 10 ans..."
   Date d'inscription  :  17/09/2008
    
                         
Marc Anciel  /  Sous-chef de projet démoniaque chez Édilivre


@Coline a écrit:
Ah t'es essayiste ?

One point.
http://leguidedelecrivainambitieux.blogspot.fr/
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


il semble que


Dernière édition par MichelleJulien le Mar 1 Oct 2013 - 14:45, édité 1 fois
 
Marc Anciel
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2612
   Âge  :  41
   Localisation  :  Nord
   Pensée du jour  :  "Les mômes maintenant, ils lisent, ils lisent, ils lisent et résultat...ils sont encore puceaux à 10 ans..."
   Date d'inscription  :  17/09/2008
    
                         
Marc Anciel  /  Sous-chef de projet démoniaque chez Édilivre


J'ai l'habitude d'appeler ça du compte d'auteur avec vaseline, moi. Ca fait moins mal, mais tu te la prends plus profond, du coup.
http://leguidedelecrivainambitieux.blogspot.fr/
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


on revenait s


Dernière édition par MichelleJulien le Mar 1 Oct 2013 - 14:45, édité 2 fois
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Marc,


Dernière édition par MichelleJulien le Mar 1 Oct 2013 - 14:45, édité 2 fois
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Ffiou, un peu de légèreté, Michelle. Je suis désolée, mais tu l'as répété sur plein de posts proches les uns des autres, tu as largement insisté sur ce point, nous traitant presque d'incultes à ce sujet (on a apprécié) et ça m'a frappée en lisant le tout à la suite. Navrée de ne pas avoir eu cette fulgurance pour Lectiole ou Lorraine, si c'est là ton reproche.

Ce n'est pas à sens unique, hein, ce serait croire que l'on ne songe tous qu'à une chose, te persécuter. Mais tu l'as souligné, on a des vies, aussi, et en l’occurrence, tu es presque la seule à parler ici (tu as des nuits courtes, soit dit en passant).

Et ça a été dit et répété, mais le double post est interdit (je l'ai dit plus tôt à Lorraine, et ailleurs à caro, alors ne m'accuse pas de sens unique, merci).
 

 [Avis sur ME] Edilivre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 17Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication :: Maisons d'Édition-