PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 

 Appel à textes : romans policiers jeunesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
L'ivre-Book
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  313
   Âge  :  53
   Date d'inscription  :  09/08/2012
    
                         
L'ivre-Book  /  Tapage au bout de la nuit


Sans vouloir me mêler de ce qui ne me regarde pas.
Avec ton projet (qui n'est pas inintéressant), tu rajoutes un intermédiaire (toi) dans la chaîne du livre, qui est déjà assez remplie.
L'auteur prendrait 10% sur le livre (c'est sur le HT), tu prendrais par exemple 10% également, il resterait donc environ 13% pour l'éditeur. Je ne vois pas trop l'intérêt financier pour ce dernier.
http://www.ivrebook.fr
 
isallysun
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  820
   Âge  :  34
   Localisation  :  La Belle Province
   Pensée du jour  :  Toujours et toujours nouvelle
   Date d'inscription  :  14/04/2012
    
                         
isallysun  /  Double assassiné dans la rue Morgue


L'ivre-Book a écrit:
Sans vouloir me mêler de ce qui ne me regarde pas.
Avec ton projet (qui n'est pas inintéressant), tu rajoutes un intermédiaire (toi) dans la chaîne du livre, qui est déjà assez remplie.
L'auteur prendrait 10% sur le livre (c'est sur le HT), tu prendrais par exemple 10% également, il resterait donc environ 13% pour l'éditeur. Je ne vois pas trop l'intérêt financier pour ce dernier.
je crois que c'est au niveau correction que l'éditeur aurait à y gagner, car j'ai l'impression que neme s'en chargerait. enfin, si j'ai bien compris
http://paysdecoeuretpassions.blogspot.ca/
 
Nemesia
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  389
   Âge  :  35
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  15/03/2013
    
                         
Nemesia  /  Tapage au bout de la nuit


isallysun a écrit:
je crois que c'est au niveau correction que l'éditeur aurait à y gagner, car j'ai l'impression que neme s'en chargerait.

Exactement Isallysun, tu as tout compris. Je compte faire en externe le même travail que l'éditeur fait habituellement en interne : préparation de copies, correction d'épreuves et suivi éditorial (relation avec les autres intervenants). Donc, c'est comme si l'éditeur me payait au lieu de payer un de ses employés, et non en plus, car ses employés peuvent pendant ce temps travailler sur d'autres livres qui lui rapporteront de l'argent. (Je fais d'ailleurs le travail de deux personnes différentes en faisant à la fois la correction et le suivi éditorial, pour le salaire d'une seule). En outre, il est beaucoup plus avantageux pour un éditeur de reverser à quelqu'un 10% du prix de vente d'un livre plutôt qu'un SMIC mensuel.
http://web-lire.joueb.com/
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13336
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Effectivement, si tu fais aussi le travail de correction, c'est intéressant pour eux...

Quoique j'ai remarqué que certains éditeurs semblent se passer de cette étape (bonjour les fautes)
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Nemesia
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  389
   Âge  :  35
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  15/03/2013
    
                         
Nemesia  /  Tapage au bout de la nuit


Hélas oui Séléné, certains éditeurs ne sont pas très consciencieux, mais pour moi ce ne sont même pas des éditeurs dans ce cas ! Ils ne font pas le travail nécessaire pour accompagner les auteurs, et ne servent pas à grand-chose.
http://web-lire.joueb.com/
 
Oclis
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  86
   Âge  :  30
   Localisation  :  Hautes-Alpes
   Date d'inscription  :  03/03/2013
    
                         
Oclis  /  Pippin le Bref


Ta présentation donne surtout l'impression que tu veux faire l'agent sans avoir de contact dans les grandes maisons, ça me semble pas très cohérent...
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13336
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


C'est l'impression première que j'ai eue... Mais il faut être logique : si elle présente son idée de collection à une maison avant d'avoir réuni les auteurs et que par hasard cette maison est intéressée, celle-ci confiera l'idée à un de ses employés ou engagera quelqu'un (éventuellement en CDD ou un stagiaire) pour les réunir et lancer la collection.

Si elle présente un dossier déjà bouclé, avec auteurs, textes corrigés, design général de la collection, visuels de couverture, et tout et tout, ils devront tenir compte du travail déjà accompli
Par contre, pour les auteurs, c'est sûr que ça fait bizarre de s'engager dans un truc où l'éditeur est... fantôme !


Désolée, Némesia... C'est pas pour ça que je ne ferai pas partie du panel : je n'écris pas de "policier". J'ai essayé, à une époque, mais le suspens ne semble pas couler dans mes stylos...
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Oclis
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  86
   Âge  :  30
   Localisation  :  Hautes-Alpes
   Date d'inscription  :  03/03/2013
    
                         
Oclis  /  Pippin le Bref


Ouais c'est sûr mais ça me parait un peu bancal comme projet.

Bon après, j'écris pas de policier donc je suis pas concerné mais je prendrais en tout cas pas le risque de confier un de mes manuscrit sans le protéger à l'avance, ce serait con qu'un mec un peu malin garde tous les crédits de mon travail.
 
Marybat
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1561
   Pensée du jour  :  L'art de l'écrivain consiste surtout à nous faire oublier qu'il emploie des mots (Bergson)
   Date d'inscription  :  21/08/2012
    
                         
Marybat  /  Roland curieux


Nemesia, je t'ai envoyé un message.
 
Nemesia
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  389
   Âge  :  35
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  15/03/2013
    
                         
Nemesia  /  Tapage au bout de la nuit


Oclis a écrit:
Ta présentation donne surtout l'impression que tu veux faire l'agent sans avoir de contact dans les grandes maisons, ça me semble pas très cohérent...

Comme je l'explique un peu plus haut, je ne souhaite pas jouer le rôle d'agent mais celui de directrice de collection free-lance, ce qui n'est pas la même chose. En outre, avant de pouvoir présenter mon projet à un éditeur, il faut d'abord que je construise ce projet ! Je ne peux pas arriver les mains vides, avec des idées mais sans manuscrits.

Séléné l'a bien compris, et a raison en disant que les éditeurs prendront en compte le travail déjà accompli. En plus, ce n'est pas nouveau comme manière de faire, et il existe déjà des directeurs de collection indépendants : je n'invente rien !

Quant à protéger son manuscrit, c'est certes tout à fait nécessaire, mais vous prenez les mêmes risques en le postant sur ce forum ou en l'envoyant à n'importe quel éditeur. Il existe évidemment de partout des gens malhonnêtes, mais je ne pense pas que quelqu'un prenne le risque de voler le manuscrit d'un autre alors qu'il est si facile, aujourd'hui, d'en remonter la trace informatique ! Ce serait beaucoup de danger pour pas grand-chose.

Enfin, pour répondre à ton dernier commentaire, qui dit que je n'ai aucun contact dans les grandes maisons ? J'ai pourtant déjà précisé que j'avais effectué plusieurs stages dans l'édition, ce qui m'a naturellement permis de croiser quelques personnes intéressantes. Sans oublier qu'en tant que libraire, je suis également en contact avec les représentants, qui constituent un maillon important du processus.
http://web-lire.joueb.com/
 
Marybat
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1561
   Pensée du jour  :  L'art de l'écrivain consiste surtout à nous faire oublier qu'il emploie des mots (Bergson)
   Date d'inscription  :  21/08/2012
    
                         
Marybat  /  Roland curieux


Je me posais une question. Les romans que tu prends sous ton aile, tu vas les corriger, les pomponner, les rendre éditables donc. Mais que deviennent-ils si, au final, tu ne trouves pas d'éditeur ? L'auteur peut-il les récupérer (et au bout de combien de temps ?) ou sont-ils ta propriété jusqu'à ce que tu trouves un éditeur ?
 
Nemesia
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  389
   Âge  :  35
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  15/03/2013
    
                         
Nemesia  /  Tapage au bout de la nuit


C'est une bonne question Marybat, merci de l'avoir formulée ! La réponse était tellement évidente pour moi que je n'ai même pas pris la peine de le préciser, mais je me rends compte maintenant que c'est sans doute une crainte partagée par de nombreux auteurs ici présents.

Donc, rassurez-vous tout de suite : l'auteur n'a pas à "récupérer" son manuscrit car il ne cesse jamais de lui appartenir ! Il est bien évident que je n'ai aucun droit sur les textes qu'on pourrait me proposer, et que je n'en ferai aucun usage personnel ou professionnel sans l'accord express des auteurs. De plus, comme je ne peux absolument pas garantir que ce projet débouchera effectivement sur quelque chose de tangible, il est tout à fait normal que l'auteur puisse décider de stopper notre collaboration à tout moment, pour n'importe quelle raison. Dans ce cas, je serai simplement contente d'avoir pu aider un écrivain à retravailler son texte, et je lui souhaiterai bonne chance pour la suite !

Disons que je propose aux auteurs intéressés un service bénévole, tout simplement, où chaque partie peut trouver son avantage. Vous auriez tort de vous priver ! Je vais d'ailleurs immédiatement expliciter ce point dans le post initial de ce topic, pour ne pas faire fuir d'éventuels nouveaux-venus.
http://web-lire.joueb.com/
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Nemesia a écrit:
Vous auriez tort de vous priver !
C'est dommage que ce soit uniquement les romans policiers :/
Je m'en serai pas privé Wink
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13336
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Faut être logique = si elle crée des collections de romans policiers, c'est du roman policier... En admettant qu'elle crée une collection dans un autre registre, il y aura toujours des domaines laissés pour compte.
Le "complètement polyvalent" c'est chez les grands éditeurs qu'on trouve ça... Parce qu'ils ont beaucoup de collections dirigées par beaucoup de gens.
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Nemesia
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  389
   Âge  :  35
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  15/03/2013
    
                         
Nemesia  /  Tapage au bout de la nuit


Effectivement, je dois garder une certaine cohérence dans ma ligne éditoriale si je veux réussir à créer quelque chose... Je préfère ne pas partir dans tous les sens dès le départ !

Cela dit Nat, n'hésite pas à me contacter si tu as des questions précises pour ton roman, je serai ravie de t'aider si je le peux.
http://web-lire.joueb.com/
 

 Appel à textes : romans policiers jeunesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Communauté :: Panneau d'Affichage :: Concours et Appels à Textes-