PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 28 ... 50  Suivant
 

 Blind-test littéraire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Manfred
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6918
   Âge  :  39
   Pensée du jour  :  "Écrire, c'est si souvent se souvenir de ce qui n'a jamais existé... Je ne suis jamais née, je n'ai jamais vécu : mais je me souviens et le souvenir est chair à vif."
   Date d'inscription  :  27/05/2012
    
                         
Manfred  /  Pouyoute (© Birdy)


Aleksandra, tu as de la suite dans les idées (humour). Laughing
 
Aleksandra Pavlovna
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  139
   Âge  :  28
   Localisation  :  France
   Date d'inscription  :  03/03/2013
    
                         
Aleksandra Pavlovna  /  Barge de Radetzky


C'est bien Charlotte Brönté avec Jane Eyre.

Facile avec mon vava... encore que faut connaître l’œuvre hein Razz
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Bon, une très facile Very Happy

Citation :
Le granit remplaça la tente aux murs de toiles,
On lia chaque bloc avec des noeuds de fer,
Et la ville semblait une ville d'enfer ;
L'ombre des tours faisait la nuit dans les campagnes ;
Ils donnèrent aux murs l'épaisseur des montagnes ;
Sur la porte on grava : "Défense à Dieu d'entrer."
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


La Légende des siècles, "la Conscience". Homme de goût !
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


[Trompé de topic Very Happy]


Dernière édition par Akëdysséril le Ven 8 Mar 2013 - 21:17, édité 1 fois
 
Lohengrin
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1687
   Âge  :  10
   Date d'inscription  :  21/11/2011
    
                         
Lohengrin  /  Chevalier au Pancréas


Au cas où vous l'ignoreriez, il y a un topic spécialisé dans le blind-test poétique (Le jeu des vers).

Ici, c'est surtout pour les romans.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Citation :
Possédé par cette idée il avait vagué, au hasard des rues, était arrivé au Palais-Royal, et devant la vitrine de Chevet s’était frappé le front : une énorme tortue était là, dans un bassin. Il l’avait achetée : puis, une fois abandonnée sur le tapis, il s’était assis devant elle et il l’avait longuement contemplée, en clignant de l’œil.
Décidément la couleur tête-de-nègre, le ton de Sienne crue de cette carapace salissait les reflets du tapis sans les activer ; les lueurs dominantes de l’argent étincelaient maintenant à peine, rampant avec les tons froids du zinc écorché, sur les bords de ce test dur et terne.
Il se rongea les ongles, cherchant les moyens de concilier ces mésalliances, d’empêcher le divorce résolu de ces tons ; il découvrit enfin que sa première idée, consistant à vouloir attiser les feux de l’étoffe par le balancement d’un objet sombre mis dessus était fausse ; en somme, ce tapis était encore trop voyant, trop pétulant, trop neuf. Les couleurs ne s’étaient pas suffisamment émoussées et amoindries ; il s’agissait de renverser la proposition, d’amortir les tons, de les éteindre par le contraste d’un objet éclatant, écrasant tout autour de lui, jetant de la lumière d’or sur de l’argent pâle. Ainsi posée, la question devenait plus facile à résoudre. Il se détermina, en conséquence, à faire glacer d’or la cuirasse de sa tortue.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Huysmans, non ? A rebours
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Bien vu !
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Citation :
Je pourrais dire ça autrement : Franz trouvait irréelle sa vie entre les livres. Il aspirait à la vie réelle, au contact d'autres hommes ou d'autres femmes marchant avec lui côte à côte, il aspirait à leur clameur. Il ne se rendait pas compte que ce qu'il jugeait irréel (son travail dans l'isolement des bibliothèques) était sa vie réelle, alors que les cortèges qu'il prenait pour la réalité n'étaient qu'un spectacle, qu'une danse, qu'une fête, autrement dit : un rêve.
 
Lo.mel
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6984
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  03/01/2010
    
                         
Lo.mel  /  Troll hunter un jour, troll hunter toujours


L'insoutenable légèreté de l'être, Milan Kundera
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Ouaip. Very Happy
 
Lo.mel
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6984
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  03/01/2010
    
                         
Lo.mel  /  Troll hunter un jour, troll hunter toujours


Citation :
Camouflez vos sèches, bon Dieu. Tiens, a dit ce grand salaud, elle s'est relevée toute seule ; faites-la-moi passer. Tiens-la. Qui, moi ? Oui, toi. Tu es sûr que les poules ont des trous ? A moins que la donzelle ne soit vierge. Elle bouge, regardez, si ça tombe c'est un coq pédé. Ne riez pas et taisez-vous s'il vous plaît. S'il vous plaît. Il est chiant avec son rire. Vous ne voyez pas, vous avez vu cette main de serrano ? T'es en train de la peloter, canaille. Je cherche le me faites pas remuer j'ai trouvé. Qu'avez-vous dit, camarade ? Elle a un trou, du calme s'il vous plaît, et au nom du ciel ne riez pas, c'est l'éléphant qui s'endort. Quel animal ! Les gars de la sierra, disait mon frère, des sales types tout ce qu'il y a de pire. Traîtres et lâches, même leur âme est tordue. Ferme-lui le bec, putain de moine !
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Les chants de Maldoror.


Non ?
 
Lohengrin
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1687
   Âge  :  10
   Date d'inscription  :  21/11/2011
    
                         
Lohengrin  /  Chevalier au Pancréas


Blind-test littéraire - Page 6 No10
 

 Blind-test littéraire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 50Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 28 ... 50  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Bac à sable-