PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -20%
OnePlus Nord CE 2 5G – 8GB RAM 128GB – ...
Voir le deal
239 €

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 

 [Structure] Comment donner naissance à un bon scénario ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
cmzx
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  270
   Âge  :  30
   Localisation  :  Montpellier
   Pensée du jour  :  Lex est quod notamus
   Date d'inscription  :  12/12/2012
    
                         
cmzx  /  Autostoppeur galactique


Le plus intéressant je pense, dans les liens, c'est le schéma. Je le met ici, faisant office de résumé pour ceux qui n'ont pas le temps de tout lire.

[Structure] Comment donner naissance à un bon scénario ? - Page 2 Llx9GK2cRUuDEKz496yp3gZJBfyddBMnwsZSIhp8_uZ1TyF3Dtm1W6DtO5KmJG5sG3maN0gqUImohJC6OZcdpdGLWiMyS6kgISaYRAzOu7d9ntPamVk


  1. Le monde ordinaire : présentation de la situation initiale du héros.
  2. L’appel de l’aventure : Élément déclencheur qui va emmener le héros dans une quête.
  3. Refus de l’aventure : Histoire de faire lambiner le lecteur, faire semblant que le héros ne va pas accepter son destin.
  4. Rencontre du mentor/ guide : Le héros au début est pas un héros, il faut donc que quelqu'un lui montre comment en devenir un.
  5. Passage du seuil de l’aventure : Tout bascule, et c'est l'aventure !
  6. Épreuve, rencontre des alliés et ennemis : Toujours l'aventure !
  7. Approche/accès à la caverne : Le héros arrive à l'endroit où se trouve le Graal, but (pas forcément matériel) de sa quête.
  8. Dernière épreuve, mort et renaissance : L'émotion est à son paroxysme, et on a l'impression que le héros échoue ! Il faut faire comme si c'était fichu pour qu'il y ait un rebondissement. Et ensuite, il arrive finalement, contre toute attente, au terme de sa quête.
  9. Récompense/ prise de l’épée : Il prend le Graal.
  10. Chemin du retour : S'il y a une course poursuite, c'est ici. Toute les problèmes de la quête doivent être résolus ici.
  11. Renaissance : Le héros est métamorphosé.
  12. Retour avec l’objet de la quête : Il revient dans sa situation de départ, changé par son aventure. Il est maintenant apte à faire face à toutes sortes de problème qu'il n'arrivait pas à résoudre avant.



Cette méthode n'est pas à appliquer à la lettre, mais elle donne le fil directeur d'un bon scénario selon la personne qui l'a crée. Cette méthode ne sort pas de nul part, et il l'a crée en étudiant les mythes du monde entier, qu'il a analysé et décortiqué. Dès que vous regardez un "bon film", normalement, vous devriez y reconnaître les éléments cités plus haut.
Je pense que je vais calquer mon scénario dessus et que cela pourra donner quelque chose de bien. D'autre part, l'auteur du site conseil de créer parallèlement à ce cercle du héros principal, les autres histoires parallèles des acteurs secondaires, du méchant, etc. qui viennent agir sur le cheminement des évènements du héros principal.

Pour plus d'organisation, au lieu de faire un cercle, vous pouvez tracer des flèches et sur une feuille de papier, à l'ancienne, écrire les élément du scénario (comment le héros renait, quel est son graal, etc.) afin d'avoir une "roadmap" (j'aime bien ce mot).

Comme une image vaut mieux que des mots, voici un schéma de l'auteur du site :
[Structure] Comment donner naissance à un bon scénario ? - Page 2 Timeline-32

P.S : Excusez-moi pour cette rédaction à la va-vite !
http://www.cosmossaga.com
 
Taliesin
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  355
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  27/09/2012
    
                         
Taliesin  /  Tapage au bout de la nuit


"Ou comment construire une oeuvre stéréotypée et ultra commerciale."

Sans vouloir offenser personne bien entendu.

Comme on est pas écrivain pro et qu'on a pas de temps a perdre avec de l'alimentaire j'estime qu'on devrait peut être viser plus haut que le roman d'apprentissage bien classique!
 
Pohore
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  900
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  05/05/2012
    
                         
Pohore  /  Bile au trésor


Citation :
Dès que vous regardez un "bon film", normalement, vous devriez y reconnaître les éléments cités plus haut.

Visiblement, nous n'avons pas la même notion de ce qu'est un "bon film".
 
Natanaël Esykie
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  253
   Âge  :  31
   Pensée du jour  :  Longues agonies d'un hiver trop tardif
   Date d'inscription  :  10/06/2012
    
                         
Natanaël Esykie  /  Autostoppeur galactique


Y'a pas de secrets. De Don Quichotte au Seigneur des Anneaux, en passant par Manon Lescaut et Thorgal, on voit le même schéma se reproduire.

C'est fun.


... et un peu inquiétant^^

Je rappelle tout de même aux deux au-dessus qu'il n'y a pas de mal à vouloir plaire aux lecteurs Very Happy
http://www.esykie.me
 
cmzx
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  270
   Âge  :  30
   Localisation  :  Montpellier
   Pensée du jour  :  Lex est quod notamus
   Date d'inscription  :  12/12/2012
    
                         
cmzx  /  Autostoppeur galactique


Moi je pense, au lieu de dire que c'est commercial, que c'est une question de psychologie. Comme l'a dit Natanaël, il faut plaire au lecteur.

Quand vous cuisinez quelque chose, il y a deux écoles :

- Tester vos propres recettes, faire preuve d'inventivité, essayer, etc.
- Apprendre des recettes toutes faites et les appliquer.

Il ne s'agit pas ici de refaire exactement le même plat qu'un autre, mais de savoir que le sucre ne va pas avec le poivre, que tel aliment va mieux avec tel autre, etc.

Après, chacun est libre de choisir la méthode qu'il veut, mais s'il y en a qui sont déjà passés par là, pourquoi réinventer la roue et prendre des risques ?
http://www.cosmossaga.com
 
Natanaël Esykie
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  253
   Âge  :  31
   Pensée du jour  :  Longues agonies d'un hiver trop tardif
   Date d'inscription  :  10/06/2012
    
                         
Natanaël Esykie  /  Autostoppeur galactique


Mmh. Les appliquer, je n'irai pas jusque là, mais les connaître sur le bout des doigts et pouvoir en tirer profit, ça me semble logique.
http://www.esykie.me
 
cmzx
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  270
   Âge  :  30
   Localisation  :  Montpellier
   Pensée du jour  :  Lex est quod notamus
   Date d'inscription  :  12/12/2012
    
                         
cmzx  /  Autostoppeur galactique


Je me suis mal exprimer. Je voulais dire "En tirer profit" plutôt que de l'appliquer à la lettre.
http://www.cosmossaga.com
 
Aredhell
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  696
   Âge  :  28
   Pensée du jour  :  "Si le monde entier te persécute, tu te dois de persécuter le monde"
   Date d'inscription  :  25/10/2012
    
                         
Aredhell  /  Déesse rousse des koalas, éleveuse de panda roux et trolleuse d'Elfe


C'est vrai qu'il n'est aucunement question de commercial ( selon moi ) mais, comme le dit cmzx, c'est plutôt une question de quelque chose de connu.
Prendre des éléments qui marche ( comme la dit cmzx plus haut ) et d'arriver à se les approprié, à les mettre à sa sauce afin de faire quelque chose qui plait.
Car même si on part d'une recette toute faite en l'adaptant à notre manière, c'est pas dit que ça va être bon !

D'ailleur ça me fait penser à un JE qui s'est inspiré d'une histoire qu'il aime bien en la mettant à sa sauce. Je trouve son résultat très intéressant !

Sinon, moi on m'avait dit que un roman, ça se passait en 5 étapes :
La situation initial - présentation des personnages, où ça se passe et tout le patatra.
L'élément perturbateur - je pense que y'a rien de plus à dire, c'est ce qui fait qu'il y a une histoire.
Les péripéties - toutes les aventures quoi, ce que le héros ( ou l'héroïne ) devra faire pour que ça finisse bien.
La résolution - Tout les problèmes sont résolus en gros...
La situation final - comment l'histoire se termine après toute ses aventures.

Oui, c'est quelque chose de très simple, pour la bonne raison que c'est ce que j'ai appris au collège Rolling Eyes
 
cmzx
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  270
   Âge  :  30
   Localisation  :  Montpellier
   Pensée du jour  :  Lex est quod notamus
   Date d'inscription  :  12/12/2012
    
                         
cmzx  /  Autostoppeur galactique


@Aredhell :
J'ai aussi appris ces étapes-là lorsque j'étais plus jeune, et c'est une autre manière de procéder. A vrai dire, il doit y avoir plusieurs méthodes, plus ou moins précises, qui marche plus ou moins bien.

Je suis preneur, si d'autres découvrent des schémas supplémentaires d'ailleurs.
http://www.cosmossaga.com
 
Pohore
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  900
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  05/05/2012
    
                         
Pohore  /  Bile au trésor


Citation :
La situation initial - présentation des personnages, où ça se passe et tout le patatra.
L'élément perturbateur - je pense que y'a rien de plus à dire, c'est ce qui fait qu'il y a une histoire.
Les péripéties - toutes les aventures quoi, ce que le héros ( ou l'héroïne ) devra faire pour que ça finisse bien.
La résolution - Tout les problèmes sont résolus en gros...
La situation final - comment l'histoire se termine après toute ses aventures.

En gros, avec ce shéma, toutes les histoires se finissent bien. Youpi !

Citation :
Je suis preneur, si d'autres découvrent des schémas supplémentaires d'ailleurs.

C'est à toi de l'inventer ce shéma, bon dieu.



 
Natanaël Esykie
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  253
   Âge  :  31
   Pensée du jour  :  Longues agonies d'un hiver trop tardif
   Date d'inscription  :  10/06/2012
    
                         
Natanaël Esykie  /  Autostoppeur galactique


Non mais tout le schéma est là. C'est juste le squelette, et autour peuvent s'accrocher un million de chairs différentes. Les différences peuvent aller d'homme à femme, de gros à mince, de blanc à noir, ou simplement une tache de naissance ou une cicatrice.

Si je prends juste le schéma :

1)
- Situation initiale : un jeune homme est triste parce que son père est mort
- Elément perturbateur : il fait une mauvaise rencontre et prend de la coke
- Péripéties : il essaye d'arrêter mais n'y arrive pas. Il veut en prendre encore et vole. Il se fait arrêter et va en désyntox où il rencontre un braqueur de banque arrêté pour possession de marijuana. Quand ils sortent, clean, ils font un casse. Son pote meurt d'une balle d'un flic.
- Résolution : Il est riche et au mexique avec son argent. Il achète plein de coke.
- Situation finale : il fait une overdose seul et sa mère va identifier son corps en pleurs.

2)
- Situation initiale : une vieille femme vit tranquillement. Elle décide de jouer au loto.
- Elément perturbateur : Elle gagne le gros lot.
- Péripéties : Mami est riche et achète des supers trucs à tous ses amis. Elle va à la plage faire sa retraite et rencontre un sympathique vieillard. Le vieillard veut juste son argent. Il la menace. Elle le quitte et s'enfuit de la plage, rongée par son argent. Ses amis ne veulent plus la voir maintenant qu'ils ont ce qu'ils veulent. Elle est seule.
- Résolution : Elle achète une petite maison et donne le reste du pactole à la charité.
- Situation finale : Elle continue tranquillement à profiter de la vieillesse et rencontre un vieil homme vraiment charmant et ils vivront sûrement heureux.
http://www.esykie.me
 
cmzx
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  270
   Âge  :  30
   Localisation  :  Montpellier
   Pensée du jour  :  Lex est quod notamus
   Date d'inscription  :  12/12/2012
    
                         
cmzx  /  Autostoppeur galactique


En fait, la résolution des problèmes ne se fait pas forcément au profit du héros je pense.
http://www.cosmossaga.com
 
Natanaël Esykie
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  253
   Âge  :  31
   Pensée du jour  :  Longues agonies d'un hiver trop tardif
   Date d'inscription  :  10/06/2012
    
                         
Natanaël Esykie  /  Autostoppeur galactique


I don't know who you are, I don't know where you are, but I will find you, and I will kiss you !
http://www.esykie.me
 
cmzx
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  270
   Âge  :  30
   Localisation  :  Montpellier
   Pensée du jour  :  Lex est quod notamus
   Date d'inscription  :  12/12/2012
    
                         
cmzx  /  Autostoppeur galactique


Natanaël Esykie a écrit:
I don't know who you are, I don't know where you are, but I will find you, and I will kiss you !

+1 à toi, Float McAdam !
http://www.cosmossaga.com
 
Taliesin
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  355
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  27/09/2012
    
                         
Taliesin  /  Tapage au bout de la nuit


Pour ma part je pense qu'on est pas obligé de coller au schéma traditionnel qui se déploie dans tout les romans d'aujourd'hui.
On peut faire autre chose qui plait au lecteur bon sang de bois!

Lisez donc "A l'ouest rien de nouveau" ou "Koenigsmark" ou "l'Atlantide" (de Pierre Benoit) ce sont des romans qui sont antérieur a la vague de littérature de l'imaginaire qu'on se coltine depuis 60 ans, et la on a pas de "destin", "d'apprentissage" ou d'autre stéréotypes...

Je suis assez déçu de voire ce manque d'imagination, ce manque d'inspiration. Sortez donc du Roman d'apprentissage bon dieu, sortez donc de la prophétie-de-l'épée-mystique-qui-va-sauver-l'humanité...

Les lecteurs trouverons toujours un divertissement agréables, même s'il suit les poncifs du genre. N'empêche que c'est celui qui sortira de l'ordinaire qui leur retiendra l'oeil, l'esprit et c'est ce livre qu'ils passeront a leurs enfants en disant, avec une part de la fierté de l'auteur: "je l'ai lu quand j'avais ton âge... je pense que cela va te plaire!"
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Structure] Comment donner naissance à un bon scénario ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-