PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 

 [Nano-Session du 4 Novembre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Pomcassis : on ne peut pas dire que ça manque de rythme au moins ! Smile mais construction un peu compliquée je trouve. L'impression que la maman fait beaucoup de choses à la fois : conduit, regarde le rétro, pleure, chante, prend son téléphone, le jette. Sensation de confusion au final...
Des insultes qui tachent ? Hum...
L'extrait est p'tre plus compréhensible inséré dans le reste du texte, ceci dit...
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Mitsu, j'ai trouvé un peu bizarre ton supermarché ( des menottes... j'ai d'abord cru à un sex-shop et puis tu parles de bicyclettes ! Smile ) du mal à visualiser le lieu donc...
quelques fautes de conjugaison ( s'il te plait, éclate pas en pleurs à cause de cette remarque Wink ) ou plutot d'inattention sans doute. Une bonne relecture pour s'en débarrasser.
sinon , j'aime assez ce que semble amener la fin.
 
MaxLouis
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  489
   Date d'inscription  :  28/12/2010
    
                         
MaxLouis  /  Pour qui sonne Lestat


bon jour ilham,


A la première lecture, cela se lit bien. A la deuxième j'ai noté quelques remarques ci-dessous. Bien sûr, l'auteur est celle maître à bord de son oeuvre.



malgré les cahots du chemin de pierres que notre chauffeur avait emprunté,


« saut d'un véhicule qui roule sur un sol inégal ». Ici, on a l'impression que c'est le chemin qui fait des cahots.


Ali me bourrait les côtes de coups de coude pour m’inciter à me lever.



Bourrer dans tous les sens qu'on puisse le prendre revient : se saouler, remplit, tasser, etc mais pas dans le sens donner, recevoir des coups.


Grincheux à mon tour, j'ai grogné en direction d'Ali :



Grincheux et grogné : on suppose que s'il est grincheux, il ne va s'exprimer d'un air guilleret. Pour moi ces deux mots font pléonasme.


T’inquiète, c’est pas pour toi !


T'inquiète ne prend pas un s à la fin ?


de montage et de démontage d’arme à feu.


J'aurai mis au pluriel, mais bon. Par ailleurs, si je comprends bien c'est sa première leçon pour cet arme (AK 47) alors pourquoi rajouter : d'arme à feu ?


Son contenu un peu moins : un AK 47. Avec crosse en bois et tout.


Pourquoi un point entre 47 et Avec ? Un virgule donnerait plus d'élan.


Façon Full Metal Jacket, avec un thé à la menthe pour accompagner le tout.


Je comprends pas cette phrase au niveau de la narration.


Un peu comme un mec pour la première fois au lit avec une femme.



Si tu emploies de l'argot : mec, le mot femme n'est pas approprié. Je sais, je chipote.


Sans savoir quoi toucher et où mettre quoi

Je ne suis pas expert en la matière, mais cette phrase ne me parait pas indispensable. Juste avant on sait de quoi il retourne. Par ailleurs : et où mettre quoi, difficile à comprendre. Le : où, pourquoi pas, mais le quoi, c'est un mec, donc il n'est pas aussi nigaud que ça.


l’armée syrienne aurait mieux fait de garder ses godasses au pied


J'aurai volontiers mis : leurs godasses aux pieds[i]
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Merci.
Y'a pas mal de petits détails à modifier en effet.
D'autres où je suis moins d'accord. Genre t'inquiète, c'est de l’impératif, pas de s à la seconde personne du singulier.
J'ai vérifié également : bourrer de coups, l'expression -argotique -existe.
Quant à savoir où mettre quoi... attention à ne pas virer dans de l'ethno-centrisme ! Salim n'a pas eu 15 ans en France ; il les a eus dans un contexte beaucoup moins libéral au niveau des mœurs. De la même façon, il n'a pas connu internet à la maison et n'a pas eu de cours d'éducation sexuelle à l'école...

L'activité sexuelle, même chez les mecs, c'est pas inné, ça s'apprend ! Plus ou moins difficilement selon la société dans laquelle tu grandis. Et t’imagines bien que dans une société où la mixité est pas de mise et le flirt adolescent encore moins, à une époque où Internet n'existait pas et le porno était pas franchement accessible à tous, la connaissance du corps de l'autre, hum... bah, elle se pose là.

Ajoute à ça que même s'il a grandi en ville, dans un milieu ouvert et aisé, c'est un garçon plutot réservé, pas du genre à discutailler du sujet avec ses copains et que sa première fois a eu lieu alors qu'il avait un peu trop bu, sans etre passé par la case flirt et pelotage... Alors oui, on peut dire qu'il était un peu nigaud ! Wink

D'ailleurs, j'ai lu quelques romans d'auteurs arabes abordant le sujet, avec quelques anecdotes assez drôles pour que le puceau trouve quand même son chemin, surtout s'il s'agissait du soir des noces ! Rolling Eyes
 
Mitsu
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2978
   Âge  :  31
   Localisation  :  Tokyo
   Pensée du jour  :  Oden.
   Date d'inscription  :  15/11/2009
    
                         
Mitsu  /  Powerpuff girl


Et voici pour mes commentaires, j'espère n'avoir oublié personne !

Pomcassis : j'ai beaucoup aimé l'extrait, même si je pense que la vitesse pourrait peut-être transparaître un peu plus en utilisant des phrases plus courtes, plus saccadées. Belle montée de la pression, on se doute dès le début que quelque chose va tourner mal. Par contre, je n'ai pas du tout eu l'impression en le lisant que c'était un souvenir. Je suppose que tu as une phrase introductive ou quelque chose dans le texte complet, c'est dur de se faire une idée sans le contexte. Et puis, ce n'est pas constructif, mais j'aime vraiment la manière dont tu manies les métaphores, et elles me touchent.

Glasnost : écriture fluide et agréable, sans fioriture, comme je les aime. On plonge très facilement dans le quotidien du protagoniste, et ça sent le vécu ! Wink J'ai compris le sens du "enfin ça seul, il l’aurait voulu", mais j'avoue que j'ai buté sur cette phrase, qui mériterait peut-être d'être reformulée. Très bon extrait dans l'ensemble.

Maelis : Mais que c'est magnifique ! Tu répètes beaucoup ce mot, ce que je mets sur le compte de la vitesse d'écriture. Lors de la relecture, ce mot gagnerait à être remplacé par des synonymes, histoire de ne pas lasser le lecteur. Le "super stylé" m'a aussi fait tiquer. Je sais bien que c'est dans un dialogue, mais ça m'a fait bizarre de le voir écrit dans un extrait de roman. Après, c'est une affaire de goût personnel. Sinon, dialogue bien mené et très naturel.

Ilham : Comme toujours, je suis bluffée par la qualité de tes premiers jets ! Quelques tournures poussives, comme "à peine distante de quelques kilomètres" ; je dirais "j’ai un peu pâli" au lieu de "j’ai un peu blanchi", mais, globalement, quelques broutilles dans un extrait déjà très bon, à l'oralité naturelle. Personnellement, je n'ai pas été choquée par le mélange de styles, au contraire, je trouve que c'est ce qui donne sa saveur au texte.

ilham a écrit:
quelques fautes de conjugaison ( s'il te plait, éclate pas en pleurs à cause de cette remarque Wink ) ou plutot d'inattention sans doute.
Ah, je sais, c'est horrible ! J'ai décidé d'utiliser la première personne et le passé simple. J'ai honte de l'avouer, mais je ne maîtrise PAS DU TOUT ce temps que je n'utilise jamais. Et puis, après un an et demi à parler, écrire, penser en anglais, ça ne s'est pas arrangé. Donc, malheureusement, c'est plus que de l'inattention. Tout en écrivant, je me disais "Ah, si j'avais mon bon vieux Bescherelle !"
Mais je me suis prévu une session rattrapage cette semaine Smile

Pour le supermarché, dans le paragraphe d'avant, j'explique que celui-ci est une caverne d'Ali Baba qui a la réputation d'offrir tout ce dont un client peut rêver. Ce magasin existe, mais il faudra que je retravaille la description ! Merci beaucoup pour ton commentaire en tout cas !
http://anthilemoon.net/
 
kendall
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  716
   Âge  :  35
   Localisation  :  ici et ailleurs
   Pensée du jour  :  akuna matata.... carpe diem!
   Date d'inscription  :  25/10/2012
    
                         
kendall  /  Blanchisseur de campagnes


J'ai raté hier, suis vraiment dégoûtée ça m'aurait pourtant aidé à avancer mais j'étais entre deux bus.
 
Gaufrette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  228
   Âge  :  28
   Localisation  :  Sur le ring !
   Pensée du jour  :  NaNoWriMo tu me tueras...
   Date d'inscription  :  26/10/2012
    
                         
Gaufrette  /  Autostoppeur galactique


Moi aussi j'ai raté, j'ai eu la visite de ma fieule (qui a 1 semaine) alors j'ai pas pu venir. On m'a forcé à la porter et à lui donner le bib'... J'avais trop peur de la casser ! Enfin bref j'envie ceux qui ont pu écrire !
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Merci Mitsu. Ca me rassure que le coté oral ( et surtout, le changement de registre) passe quand même un peu. Je sais que c'est une chose difficile à doser, et à gérer, et à laquelle je dois faire gaffe.

Pour le passé simple à la première personne, c'est vrai que ce n'est pas naturel du tout. D'ailleurs quand je me relis, je trouve encore quelques terminaisons en -t- parce que j'ai au fond l'habitude d'écrire à la 3e personne ! Un vieux réflexe bien ancré qui revient dès que je suis distraite.

pour le supermarché, difficile à dire alors sans avoir ce qu'il y a avant, mais disons que j'ai pas eu l'impression de traverser des rayonnages, mais plutot d'etre dans une boutique, d'où l'effet un peu bizarre sans doute.
enfin, faut voir l'ensemble pour dire ce qu'il en est !
 
Sheigh
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  35
   Âge  :  19
   Localisation  :  Coincée entre deux neurones
   Pensée du jour  :  Etre content de soi, voilà la plus grande satisfaction (Sheigh)
   Date d'inscription  :  19/09/2012
    
                         
Sheigh  /  Petit chose


Raaah, bien dommage, j'ai eu aussi de la visite! Je n'ai pu allumer mon ordinateur qu'assez tard pour écrire quelques malheureux mots. J'espère pouvoir participer aussi au prochain.

Je trouve que vous vous débrouillez vraiment pas trop mal dans l'ensemble. Vos extraits sont très bien structurés et les écrits ont déjà une allure quasi définitives. On ne sent pas qu'il s'agit d'un marathon. Je ne sais pas comment je me suis moins bien en sortie que vous, j'ai plutôt des pavés inégaux, quant au déroulement j'ai fini par m'enroulé en spirale. Je parle de tout, de rien. Un brouillon, quoi!
 

 [Nano-Session du 4 Novembre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Communauté :: Laboratoire :: Écritures participatives-