PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18, 19  Suivant
 

 Le refuge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
blandine15
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1488
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  14/11/2014
    
                         
blandine15  /  Roland curieux


maîtresse
de mon avenir, et du tien lié,
Oh, combien j'en ai doucement rêvé
Lors de mon enfance, un songe éveillé

J'entends les louanges d'une messe pompeuses

Peu m'importe la forme que prennent nos promesses
La vérité nous bouffe, jaillit de nos entrailles
L'amour en nous vit, sans poussière, sans faille

Il est long le chemin


Dernière édition par blandine15 le Ven 30 Jan 2015 - 20:04, édité 1 fois
http://blandinepmartin.fr
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


J'entends les cors
J'entends les voix
J'entends le monde bruire sous le joug de la nuit
J'entends les milliers de morts
J'entends à l'hiver le monde frémir
J'entends l'ivresse et les crocs
J'entends les milliers de coeurs
J'entends les bas-fonds bleuir à l'idée des hauteurs
J'entends les noirs
J'entends les blancs
J'entends le formol bouillir dans les veines

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  662
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  28/01/2009
    
                         
véri  /  Hé ! Makarénine


j'entends je vois j'écris
j'entends siffler le train
j'entends le loup le renard et la belette
j'entends un bruit cric crac que personne ne bouge
j'entends un bourdonnement
j'entends la musique mais pas les voix
j'entends la pie chanter
j'entends j'oublie je vois je retiens je fais je comprends
j'entends le son ou
j'entends ta voix dans tous les bruits du monde
j'entends ton coeur hervé demon
j'entends sans cesse corner à mon oreille
j'entends mal
j'entends que subjonctif
j'entends moins bien d'une oreille
j'entends ici par antagonisme l'insociable sociabilité des hommes
j'entends des ultrasons
j'entends des voix dans ma tête
j'entends quelqu'un qui se moque
j'entends parler du sida


(suggestions google)



http://la-vie-sans-saveur.blogspot.com/
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


J'entends ta voix dans tous les bruits du monde
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


J'entends péter
J'entends roter
J'entends chier, chier et rechier
J'entends le caca qui sort du culcul

J'entends le pipi
J'entends les cacas boudins

J'entends j'entends mais qu'entends-je ?

L'administration qui râle, qui fait du caca ?
Ou attendez, que j'entende bien : "Elle fait du troll de merde, bravo Alice : Félicitations !
Vous nous ressemblez comme deux gouttes de pipi.

Et vous méritez une médaille de caca, à votre âge, parlez ainsi est d'une honte sans nom !!!

J'attends toujours un mp, stp, merci.

[Merci à mon amour d’œuvrer, je t'aime !!!]
Cat

 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Artifice

Nous avions pris de longs fanions
Pour décorer l'ancienne grange.
Soucil don sone y no mansé
J'avio pris le train
Des heures sans fin
Des étendoirs d'argile
Toujours pareil, est-ce beau clair sans scrupule
Est-ce l'amour ?
C'est beau.
Est-ce parmi les pieds d'airain
Que subsiste une quelconque audace ?
J'ai crié que le monde en comporte
Il faut encore.
***
Tes mains n'avaient pas cette douceur hier.



Pazi !! Les gens !!  Crying or Very sad  
Ma belle daube du concours que j'ai omis d'envoyer...
 Razz
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


T'aurais gagné, c'est sûr.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Même sans mots, tu les aurais tous grillés
Généralement ils se seraient fait emporter par le vant : mordre par le tamps tent
Tapoter la tête par les Gaston car il aurait plu si tu étais restée
on serait pas morts de soif si tu étais restée
on écouterait pas de la musique pourrie si tu étais restée
on écritait pas de la merde si tu étais restée
On n'irait pas au cinéma voir Walt Disney faire des expériences sur les sourires
un dessin, cent dessin, - car c'est fièrement que jviens représenter mon époque
et que j'oublie des s et oublie des lettres et fais ce que jveux
Ouaize c'est fièrement qu'on vient représenter l'époque des POC
AZY poc
Aujourd'hui on ouvre des onglets sur Excel et on insère des liens hypertexte qu'on fait voyager dans l'espace-tamps du monde Ouine-Dose
Et dans cette époque on aime ça, on est fond of tout ça
On navigue sur l'océan waouh des HTML PHP 2.0 MySQL WAMP XAMP MAMP Apache C C++ Java JavaScript PL/SQL ORACLE TERADATA OUTLOOK SENSODYNE PTIT DOP
et on rigole bien.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Mais qu'entends-je ?

Ne serait-ce pas un fond de poèsie ?

Un petit, beau, belle, beaux belles où était-elle partie cette mélodie ?

Un repos un silence une fois deux fois il y a un temps patati patata blablabli blablabla qui se cadre.

 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Tu es un grand fond sans fin.
Mon petit,
mon petit terrible
Jean-Rien
C'est bien
C'est triste
Mais tu es un grand fin sans fond,
alors...
Jean-Rien, dis-moi, et - si - tu - crois - que j'en ai quelque chose à faire - quand ça ne veut rien dire
Tao Lin sera toujours là pour avoir fait pire
Pire que pas rire.
Alors, bon...
Mais au fait, ça fait quoi en anglais ?
Ce serait plus joli en anglais ?
— Je crois, juste plus efficient, I guess.
Ah oui, I guess.
And she was like "I guess"
Wallah, I guess!
Le reste c'est français, quand ça prend des détours et ne va jamais au but.
— Mais en anglais ce serait plus vendable, I mean...
Ah ya? What  do you mean, Yoyo?
And she was like "I mean", all the time and she bothered me all the time.
Enfin bref, Tonton Lin will always be there to do worse, anyway.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


entoncé lagran ancilor entumé
Li cil for atoli misagné lore
manchan sifané, atari
quatore jénaré site
encore endormie à son torse
je m'assomme à y penser
Où ont-ils encore parlé
Que le nom y soit prononcé dans la plus grande minutie
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Princesse Alice ton coeur fait des boums
j'entends d'ici
et toi
tu parles une langue
que je ne comprends pas
il y a un film
qui passe à la télé
et Ninou joue avec des rouleaux de papier toilette
j'entends d'ici
et toi
Princesse Alice tes rêves font des lignes ovales sur le plafond

 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


scarlatine, le mec
— je me souviens juste de ça de ce temps-là —
le mec peignait des figures abstraites sur ses murs blancs
sur ses plafonds
dans son salon
dans son séjour
dans ses toilettes
dans sa cuisine
à cheval sur deux pans de rêve
et nous on le voyait comme un héros
un artiste qui n'a peur de rien, un fou
on le raillait, on l'admirait
on aurait voulu faire pareil
mais on n'aurait jamais osé
parce qu'on était tout blancs comme des enfants
tout propres comme des enfants
tout sages
on écrivait des poèmes sales tout propres sur de belles feuilles blanches
et on disait qu'on était artistes nous aussi
comme le fou
que l'important ce n'est pas de peindre ses murs,
que l'important c'est de peindre ses rêves
scarlatine, je me souviens
il est peut-être mort le fou
maintenant
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité



Billet

Je m'assieds encore à tes pieds
Déférée
De fleurs de coton je suis
Sans râle encore déposés
Ployée de haut en comble
Doux
Comme étendre une jambe longuement
Appuyée à l'angle serrée au fer à bord
A chair de fonte en dérive
Amenée pour
Me rasseoir encore à tes pieds
D'une étoffe à l'autre en balance
Bleu
Soirs d'une heure à l'autre
Tenus aux quelques matins qui
Le sang figé figé en seconde seconde annule
Le temps.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


C'est confus parfois la vie
 

 Le refuge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 17 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18, 19  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Bac à sable-