PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 [Avis ME] Votre avis sur cette réponse d'un éditeur ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Namandine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  666
   Âge  :  31
   Localisation  :  dijon
   Pensée du jour  :  "Nous sommes ce que nous faisons, de ce que nous avons fait de nous" Jean Paul. (Sartre)
   Date d'inscription  :  09/08/2012
    
                         
Namandine  /  Hé ! Makarénine


Bonjour,
Voilà il y a un mois et quelques jours, j'ai envoyé, un peu précipitamment mon manuscrit à une quinzaine d'éditeurs.
J'ai déjà reçu quelques refus dont 3 personnalisés. Quelque chose commence à se dégager de ces commentaires de façon assez claire, c'est intéressant, (ouf, car c'est en parti autobiographique,une sorte de témoignage) mais ça coince dans la forme. Trop synthétique, trop familière parfois...
Bref je vous copie l'un de ces messages :


Bonjour,

Merci de nous avoir adressé votre manuscrit.
Oui, le sujet pourrait nous intéresser, cependant, dans sa forme actuelle, il ne nous parait pas publiable. Même si vous souhaité rester dans le récit, le texte gagnerait à s'articuler autour d'une histoire dans laquelle le lecteur pourrait se retrouver.
Je vous encourage donc à le reprendre en profondeur.
Avec nos meilleures salutations

Bon du coup quoi en penser ?
Pour moi il est certain que mon texte avait besoin de quelques relectures, modifs, niveau syntaxe, et orthographe. Mais là il ne s'agit pas de ça... Et le "en profondeur" je me dis, le mec il trouve que c'est intéressant mais il veut que je change tout ?
Il me semblait qu'un style distant (presque sociologique) pour parler de soi pouvait être original.
Pensez vous qu'il faut que je demande plus de détails, pour avoir des conseils ?

Voici le résumé pour ceux qui ne l'ont pas lu.


TITRE : M.E.C.S    GENRE : RECIT

A 21 ans, Charlotte rentre dans une maison à l'age ou les enfants la quittent. Charlotte est une stagiaire dans une Maison d'Enfants à Caractère social. Les ados à sa charge lui renvoient alors un effet miroir qui la pousse à l’introspection. Elle se raconte vite comme on se fuit, à travers des rencontres hasardeuses pour mieux décrire une époque ou la démultiplication des modèles d'existences rend la quête d'identité de plus en plus difficile.
http://atnightilie.canalblog.com
 
idmuse
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  720
   Âge  :  45
   Localisation  :  Montréal
   Date d'inscription  :  12/06/2012
    
                         
idmuse  /  Blanchisseur de campagnes


Ce que j'en comprends, c'est qu'on ne s'attache pas au personnage ou à l'histoire :

le texte gagnerait à s'articuler autour d'une histoire dans laquelle le lecteur pourrait se retrouver.

On doit donc trouver une façon de rendre le texte plus accessible. Alors oui, dans cet ordre d'idée, c'est un travail en profondeur.
http://www.suzanneroy.net
 
Marc Anciel
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2612
   Âge  :  41
   Localisation  :  Nord
   Pensée du jour  :  "Les mômes maintenant, ils lisent, ils lisent, ils lisent et résultat...ils sont encore puceaux à 10 ans..."
   Date d'inscription  :  17/09/2008
    
                         
Marc Anciel  /  Sous-chef de projet démoniaque chez Édilivre


Passe leur un coup de bigot, t'as rien à perdre.
Pour moi "en profondeur", ça veut dire que c'est la structure qui merde, que tu as mal maîtrisé ton récit en ne te mettant pas suffisamment à la place du lecteur lambda.
http://leguidedelecrivainambitieux.blogspot.fr/
 
SergentMajor
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  478
   Âge  :  40
   Pensée du jour  :  Je crois qu'il est temps de remettre les pendules à leur place (Johnny Hallyday)
   Date d'inscription  :  15/08/2012
    
                         
SergentMajor  /  Pour qui sonne Lestat


Je dirais que le mec trouve ton histoire intéressante, mais pas assez commerciale ou trop "autobiographique"pour la présenter à ses patrons.
Il sait qu'elle sera refusée faute de potentiel vendeur.

Eh oui! Il faut entendre commercial quand il dit publiable.
Et la formule "Une histoire dans laquelle le lecteur pourrait se reconnaitre" signifie "Un livre que le lecteur aura envie d'acheter" :mrgreen:





 
Zaou
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  557
   Âge  :  37
   Localisation  :  02
   Pensée du jour  :  Ecrit un peu, un chapitre, un paragraphe, une phrase. Non, même un mot, écrit !
   Date d'inscription  :  04/09/2012
    
                         
Zaou  /  Gloire de son pair


Sans t'avoir lu c'est difficile mais de ce que t'en dis j’interpréterais ça comme un manque au niveau de l'intrigue, trop d'introspection pas assez de rebondissements/d'action.
http://vitalitepaleo.com/
 
Namandine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  666
   Âge  :  31
   Localisation  :  dijon
   Pensée du jour  :  "Nous sommes ce que nous faisons, de ce que nous avons fait de nous" Jean Paul. (Sartre)
   Date d'inscription  :  09/08/2012
    
                         
Namandine  /  Hé ! Makarénine


Merci pour vos réponses ! C'est vrai que c'est pas évident d'avoir idée de ce qu'il reproche sans avoir lu le texte, car moi même j'ai du mal.
Ce qui est sur c'est qu'il ne s'agit pas du manque d'action, le récit n'est composé que de ça. C'est pourquoi je me demandais si ce n'était pas un manque de description justement, histoire de romancer le tout.
Au niveau commercial, je pense que les thème peuvent être attirants, et c'est sûrement pourquoi ils me répondent tous que c'est "intéressant".(sexualité, adolescents torturés, souffrance et rémission.)
En ayant lu (et créer) le texte, je pencherais pour les théories de marc anciel et idmuse.
Par contre je ne sais pas si c'est judicieux de leur téléphoner, un mail c'est pas moins prise de tête pour eux ?

Merci !


Dernière édition par Namandine le Dim 9 Sep 2012 - 20:02, édité 1 fois
http://atnightilie.canalblog.com
 
Marc Anciel
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2612
   Âge  :  41
   Localisation  :  Nord
   Pensée du jour  :  "Les mômes maintenant, ils lisent, ils lisent, ils lisent et résultat...ils sont encore puceaux à 10 ans..."
   Date d'inscription  :  17/09/2008
    
                         
Marc Anciel  /  Sous-chef de projet démoniaque chez Édilivre


C'est toi qui vois mais ce serait plus pratique par téléphone.
http://leguidedelecrivainambitieux.blogspot.fr/
 
SergentMajor
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  478
   Âge  :  40
   Pensée du jour  :  Je crois qu'il est temps de remettre les pendules à leur place (Johnny Hallyday)
   Date d'inscription  :  15/08/2012
    
                         
SergentMajor  /  Pour qui sonne Lestat


Namandine a écrit:
Par contre je ne sais pas si c'est judicieux de leur téléphoner, un mail c'est pas moins prise de tête pour eux ?

Heu, ils sont un peu là pour ça, non? :mrgreen:

Ils ont déjà pris un premier contact, tu ne les dérangeras pas.

A la limite, réponds au mail qui t'ont envoyé et si tu n'as pas de réponse dans la semaine, appelle-les.

Mais, de grâce, n'aies pas peur de leur prendre la tête ou d'avoir l'air de t'excuser. C'est ton roman que tu défends et c'est leur boulot de te répondre! Wink
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Tant que tu es polie, y'a pas de souci pour les appeler.
Au pire, ils te diront de rapeller à un autre moment ou de leur faire un mail... mais ils ne vont pas t'assassiner pour ça ! Wink
 
Thomas
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3565
   Âge  :  31
   Pensée du jour  :  "Le génie de Mozart, de Picasso, de Joyce, d'Einstein réside dans la multiplication d'une manie, l'amplification d'une tare." ANISSA CORTO - YANN MOIX
   Date d'inscription  :  16/01/2011
    
                         
Thomas  /  Sang-Chaud Panza


Tu devrais, malgré tes réticences, nous donner quelques extraits, au moins le début, à lire. Maintenant que tu as eu quelques retours, les lecteurs de JE pourraient t'aider à mettre le doigt sur ce qui ne fonctionne pas et donc t'aider à reprendre ton roman, en profondeur ou non, au moins ce qu'il faut pour le rendre publiable.

Je pense que c'est vraiment une bonne démarche pour améliorer ses écrits, de les poster ici Smile
https://debordements.wordpress.com/
 
Tim
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5732
   Âge  :  32
   Localisation  :  Oxfordshire
   Pensée du jour  :  Oui, je connais cette théorie.
   Date d'inscription  :  23/12/2007
    
                         
Tim  /  Morceau de musique survitaminé


J'aurais tendance à comprendre que ton texte est plus une somme d'anecdotes qu'un récit où un personnage chemine et progresse (et d'où se détache donc une histoire).
http://timslam.blogspot.com
 

 [Avis ME] Votre avis sur cette réponse d'un éditeur ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication :: Maisons d'Édition-