PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 [Nuit du 29 Juin] Commentaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Nywth
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3865
   Âge  :  24
   Date d'inscription  :  12/07/2011
    
                         
Nywth  /  Ex-Ombre passée du côté encore plus obscur.


Postez ici vos commentaires sur les extraits des textes écrits pendant cette Nuit JE et répondez aux commentaires reçus sur les vôtres !

PS : Je tiens à préciser qu'en postant des extraits, vous devez commenter.

 
Manfred
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6989
   Âge  :  40
   Pensée du jour  :  "Écrire, c'est si souvent se souvenir de ce qui n'a jamais existé... Je ne suis jamais née, je n'ai jamais vécu : mais je me souviens et le souvenir est chair à vif."
   Date d'inscription  :  27/05/2012
    
                         
Manfred  /  Pouyoute (© Birdy)


Topa: Je suis pas fan des nombres écrits en chiffres et du symbole + (mais je suppose que tu corriges après). Pour la moquette dans la chambre, je ne suis pas sûre que la lueur d'une veilleuse qui serait sur le palier suffirait à la rendre suffisamment visible pour qu'en préciser la couleur verte soit pertinent.
Tu as un style assez simple, je suppose que tu écris du hard-boiled. J'aime le suspens, mais ici je le trouve un peu léger, ça manque de tension.

Nyjée: Ce passage est meilleur que celui de la nuit précédente. On entre bien dans les souvenirs de Liliane, son introspection est décrite poétiquement et avec un certain mouvement: on sent bien la vie dans les réminiscences de ce paysage. Par contre, le passage est centré sur sa mémoire et sa perception, mais pas trop sur ses émotions: que ressent-elle? Autre détail, elle bat en retraite (donc elle fait demi-tour) et ensuite elle recule... elle marche à reculons après s'être retournée? (j'ai du mal à visualiser)

Revan: C'est vraiment pas mal du tout. Réaliste et détaillé. Il y a quelques petits écueils sur la forme, mais très peu. Une remarque: je trouve bizarre de dire que leurs gestes trahissent leur professionnalisme, je vois plus ce verbe utilisé avec quelque chose de négatif ou qu'on essaie de cacher. J'ai beaucoup aimé: "soldats sud et nord-coréens, frères ennemis unis dans la mort", très bon point pour l'ambiance et ta vision de la guerre.

Ilham: C'est fluide, sobre, et ça se lit bien. Le ton très laconique colle avec le narrateur, sa personnalité, sa façon de gérer son trauma. Les émotions du personnage sont complètement voilées, comme s'il se réfugiait dans le factuel. Pourtant, il y a un aperçu de sa tristesse: "leur absence insupportable". Du coup, cette allusion à sa douleur a l'air un peu isolée au milieu de toute cette réserve.




Dernière édition par Quia scorpio sum le Lun 2 Juil 2012 - 9:57, édité 1 fois


[Nuit du 29 Juin] Commentaires 210302113706623531
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Première tournée de commentaires ( je compléterai au fur et à mesure dans la semaine, soyez patients ! Wink

quia : sur le fond, dommage que la situation de base me fasse penser à un épisode de friends ( exactement la même situation) ( oui j'avoue, j'ai regardé friends...) sinon, par moment un peu trop d'adverbes en ement et de participes présent s qui alourdissent ton récit. Et puis un petit manque de fluidité parfois, des maladresses, des formules un peu trop familières à mon gout.

Revan : j'ai eu du mal à entrer dans le premier extrait. Mais sur la fin ça s'améliore nettement.
Par exemple le professionnalisme d'un militaire ? je ne sais pas ce que c'est... donc je passe à coté de ce que tu décris, malheureusement. Des adjectifs un peu en trop aussi.
sur la fin, mise à part ces détails, ça coule.
deuxieme extrait : je préfère nettement !!! un petit détail m'a juste gêné : "m^me", ça fait très oral et ça alourdit la phrase. je préfère éliminer ce petit mot parasite, pour ma part. Sinon la description de sujin j'aime et la surprise de Dean, aussi.


Quia, merci du commentaire Smile
Ce passage arrive quasiment à la fin du roman. Tout le traumatisme est abordé avant, sa douleur, donc je ne voulais pas en faire trop, en rajouter. Surtout que Chahine refoule constamment ses sentiments, en fait. Le fait qu'il se batte, alors qu'il n'en a pas du tout l'habitude et est plutôt introverti comme jeune homme, en dit beaucoup, je crois. Sans les mots...
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Et voilà !

Topa > Quelques petits détails de forme à revoir. Mais globalement, c'est correct, et ça devient agréable à lire (surtout le deuxième paragraphe). Le début assez banal contraste bien avec le second paragraphe, qui pour le coup, m'a plutôt plu (à part quelques détails Wink). Une fois retravaillé, corrigé, ça se sera un chouette passage.

Quia scorpio sim > Je retrouve ton style d'écriture. Très efficace, agréable à lire et très propre, même pour un premier jet. Du bon travail. Le spitch est plus intriguant, et la suite ne fait que le confirmer. Tu me motives à jeter quelques coups d'oeil dans tes nouvelles :mrgreen: (Une petite répétition au début d'ailleurs pendant que j'y pense)

Nyjée > Pas mal du tout. Toujours aussi agréable. Il me semble avoir lu la version précédente que j'avais bien aimé ; là, mon avis n'a pas changé. Et dire que tu n'as que quatorze ans, c'est fou ! Razz

ilham > Comme toujours, c'est propre et agréable à lire. Rien ne vient distraire l'oeil de la lecture. J'avais déjà lu la nouvelle, et c'est bizarre de lire désormais un extrait de roman. Pas grand chose de plus à dire.

 
Manfred
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6989
   Âge  :  40
   Pensée du jour  :  "Écrire, c'est si souvent se souvenir de ce qui n'a jamais existé... Je ne suis jamais née, je n'ai jamais vécu : mais je me souviens et le souvenir est chair à vif."
   Date d'inscription  :  27/05/2012
    
                         
Manfred  /  Pouyoute (© Birdy)


@Ilham: Oui, ce sont généralement les écueils qui reviennent dans mes textes, même parfois au deuxième jet. Des commentaires comme le tien m'aident à revenir dessus et je t'en remercie. Smile

@Revan: Je me suis relue et j'ai vu la répétition de "prodiguer", en effet.^^
Merci du compliment. Smile


[Nuit du 29 Juin] Commentaires 210302113706623531
 
Nywth
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3865
   Âge  :  24
   Date d'inscription  :  12/07/2011
    
                         
Nywth  /  Ex-Ombre passée du côté encore plus obscur.


'Scusez du retard... Une semaine après, mais je le fais quand même Smile

Topa

Déjà, dans un texte, il faut tout de même éviter les abréviations (+) et écrire les chiffres en lettres, c'est mieux. Sinon, je trouve le style un peu trop simple, du mal à lire et à rentrer dedans ; pas que ce soit mauvais, ça fait juste étrange. Vraiment du mal à saisir une ambiance aussi, c'est comme si ton récit était neutre.

Quia

Pas mal. Deux ou trois petites choses dans le style qui tranchent un peu, mais sinon j'aime globalement l'extrait ; le moment où il pense, au début. Quelques expressions encore qui passent limite dans le registre comique quand tu rends ton personnage grandiloquent - une ou deux dans le deuxième paragraphe, surtout.
@ Ah non, en fait bat en retraite et recule : je voyais plus le fait de battre en retraite comme s'arrêter net. Du coup, ça ne va pas. Merci pour ça. Le passage où elle pense arrive juste après la coupure. Du reste, les quelques sentiments qu'il y a, ils ne sont pas dis clairement mais transmis par les gestes - je crois.

Revan

Tiqué sur professionnalisme aussi. Sinon, pas mal, j'ai bien aimé la comparaison avec le papier peint, c'est celle qui m'a le plus sautée aux yeux. Sinon, et surtout dans le premier extrait, tu as parfois des virgules suivies d'expressions un peu inutiles, que tu pourrais supprimer. Par exemple, ''Dean enjamba un cadavre, celui d’un soldat nord-coréen'' j'ai un peu tiqué là-dessus. Le deuxième est un peu mieux que le premier encore, plus fluide.
@ Merci Embarassed

Ilham

J'aime toujours autant, surtout le ton de la narration, il est chouette. Un peu mélancolique, un peu ironique, surtout à la fin ''Joyeux anniversaire''. Du coup, on rentre bien dans l'histoire et on pense avec le narrateur.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Merci nyjée et désolée de mon commentaire si tardif, mais pas eu le courage en semaine, après le boulot..
Concernant ton extrait, j'ai eu un peu de mal avec. Déjà l'usage du présent rend un peu répétitive tes phrases : c'est beaucoup de "il fait ceci et puis il fait cela" pour caricaturer. ( en fait c'est variable d'un paragraphe à l'autre quand même mais c'est ce qui m'a marqué) J'ai eu du mal à m'immerger dans ce "rêve"... les mains qui posent par exemple... je ne sais pas, manque quelque chose. je comprends bien sur ce que tu veux dire, ce que tu as voulu faire, mais j'ai pas eu l'impression que ça coulait tout seul.
Et je suis toujours gênée par tes changements de point de vue ( quand tu dis la jeune fille, tu passes à une narration externe, alors que tu aurais tout intérêt de rester dans celui de ton personnage et de garder le prénom là )

topa, certes tu débutes, mais pour être commenté, il faut commenter. Les nuits ne peuvent fonctionner que sur ce principe de donnant-donnant. Et faut bien se lancer un jour. Donc j'attends ton commentaire, pour lire ton texte.
 
Nywth
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3865
   Âge  :  24
   Date d'inscription  :  12/07/2011
    
                         
Nywth  /  Ex-Ombre passée du côté encore plus obscur.


Y a pas de soucis pour le commentaire pas si tardif que ça.
Oui ilham, j'avais lu ton message de l'autre fois (d'ailleurs je n'y ai pas répondu parce que je ne savais pas trop que dire, c'était peut-être pas très correct, je m'en excuse).
Le problème, c'est que (et je crois que c'est déjà ce que je t'ai répondu rapidement la dernière fois, je suis faiblarde) la jeune fille c'est pas une question de point de vue, c'est un synonyme de Liliane, une façon de remplacer elle. Alors je ne sais pas si ça te fais changer de point de vue parce que vis à vis de ton écriture tu n'évites jamais ce genre de répétition ou si c'est réellement un (mauvais) effet de mon style, mais je préfère ne pas me concentrer dessus. Je verrais lorsque le roman sera plus avancé. Au pire, ce ne sont que trois mot à remplacer.

Arf par contre pour les verbes du présent ça va être plus difficile à cerner ce que tu dis. C'est un peu nul même, parce que moi j'ai plus la sensation que tu dis avec des verbes au passé Neutral J'ai beau relire, j'arrive à voir peut-être une ou deux longueurs, mais carrément une sensation de ''il a fait si, puis ça''... J'ai fait gaffe à essayer de varier les styles de phrase pourtant. Bon, alors, heu... Qu'est ce que tu as pas eu l'impression que ça coulait tout seul, les évènements, les souvenirs ? Le geste en lui-même, celui de dessiner des murailles dans sa mémoire ?
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


je te répondrai sur la seconde partie plus tard, claquée là... et il faut que je te relise.
Mais sur la première question.
tu te trompes,c e n'est pas une question de répétition justement ! C'est une question de savoir par quel moyen tu racontes l'histoire : est ce un narrateur omniscient qui sait tout sur tout, un narrateur externe qui raconte juste ce qu'il voit, ou un point de vue interne, où l'histoire est racontée à travers les yeux, ce que ressent le personnage choisi pour cela.

Là j'ai l'impression que tu écris un peu comme ça te vient, sans y réfléchir. pourtant quand tu maitrises cette histoire de point de vue, ça devient un véritable outil dans la narration.

Quand tu nous décris ce qu'elle reve, ressent, tu es en point de vue interne. on vit avec elle ses émotions; mais si au passage suivant, tu reprends la jeune fille, la tu retournes en point de vue externe. Et ça c'est gênant, ces allers et retours incessants à la lecture...
Ton texte gagnerait énormément en qualité, en restant en point de vue interne ( en fait en utilisant le "il" ou "elle" comme un faux "je". Faut savoir que la répétition des prénoms passe beaucoup mieux que le reste des mots. C'est une erreur que j'ai longtemps faite à mes débuts de vouloir à tout prix mettre jeune fille, jeune homme au lieu du prénom. Et finalement, ça ne faisait qu'alourdir mon texte.
Et c'est quelque chose que je trouve important à comprendre et à maitriser, cette histoire de point de vue. Perso, ça m'a diablement fait progresser dans l'écriture...
 
Nywth
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3865
   Âge  :  24
   Date d'inscription  :  12/07/2011
    
                         
Nywth  /  Ex-Ombre passée du côté encore plus obscur.


Non, non ilham, ce que je voulais dire, c'est que la cause du problème, c'est simplement mon désir de vouloir éviter une répétition ; et la conséquence, c'est, justement, ce bug dans les points de vue.
J'écris pas vraiment comme ça me vient pourtant, c'est dommage ce que tu dis, là c'est travaillé c'est réécrit, c'est fait je ne sais pas combien de fois. Après, je manque forcément de recul, encore un peu, pour jauger mes phrases - mais le recul, on peut pas vraiment l'influencer.

Sur le coup, j'ai pas mal commenté ces derniers jours, donc j'ai un peu fait gaffe à ça ; après, j'ai relu ton commentaire, et j'ai relu mon extrait, une fois, deux fois. Et ça m'a gênée, oui. Alors je crois que je vais suivre ton conseil et remplacer un peu ça, oui.

En tout cas, je te remercie énormément Smile
 

 [Nuit du 29 Juin] Commentaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Communauté :: Laboratoire :: Écritures participatives-