PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 [Auteur] Franz Kafka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Andylan
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  529
   Âge  :  27
   Pensée du jour  :  "J'aurai dû écrire sur les rivières secrètes coulant sur Toronto."
   Date d'inscription  :  05/10/2011
    
                         
Andylan  /  Gloire de son pair


[Auteur] Franz Kafka 250px-Kafka1906_resized

Franz Kafka (1883-1924)

Evene a écrit:
Figure majeure de la littérature du XXe siècle, Franz Kafka est un des auteurs les plus étudiés au monde. Ébranlé par la Première Guerre mondiale, le jeune Kafka poursuit des études de droit avant d'être embauché par une compagnie d'assurance. Cette expérience de la bureaucratie inspire en partie son œuvre, notamment ses deux romans majeurs : 'Le Procès' et 'Le Château'. Il y développe avec angoisse et ironie un univers labyrinthique et absurde, un monde que le langage courant qualifiera par la suite de 'kafkaien'. Ses influences reposent sur une triple appartenance culturelle : tchèque, allemande et juive, religion pour laquelle il se passionne à la fin de sa vie. Fondée sur les thèmes de la culpabilité, de la perte d'identité et de la transformation du corps (' La Métamorphose'), l'oeuvre de Franz Kafka ne cesse de fasciner les psychanalystes. Profondément marqué par une relation conflictuelle avec son père, relatée dans 'Lettre au père' en 1919, Kafka mène une existence tourmentée dans laquelle se succèdent les échecs. Amené à trois reprises à rompre ses fiançailles, il tient une correspondance très riche avec son plus grand amour, Milena Jesenka, qui témoigne d'une passion intense mais destructrice. Se sachant condamné par la tuberculose dès 1917, Franz Kafka écrit par nécessité avec un sentiment d'urgence, laissant derrière lui une œuvre inachevée mais monumentale.

Bonjour, ceci est une présentation sommaire de l'amour littéraire de ma jeune vie. Je le fais donc entrer dans le panel des auteurs exposés sur JE.
Il me semble vraiment que ses oeuvres emblématiques perdent une grande partie de leur portée si on ne connait pas le personnage derrière, le caractère de l'auteur, sa vie. Et ce avec tous les auteurs, mais particulièrement avec (mon) Kafka (chéri). Bien loin de l'image froide et sèche de ses romans, il semblait être un humain particulièrement fragile, sensible, le cœur sur la peau. Ainsi, si vous ne connaissez de Kafka que La Métamorphose ou Le Procès, je me permets de vous conseiller L'Amérique et, surtout pour les romantiques, les coeurs tendres, les voyeurs, les amoureux, les Lettres à Miléna, le recueil des lettres qu'il a envoyé à sa chère et tendre.
Et pour les encore plus voyeur, vous pouvez même lire la Lettre au père et son Journal Intime. Ce ne sont pas vraiment des œuvres littéraires, mais plutôt des œuvres de vie. Et aussi malsain que cela semble, ça me parait d'autant plus beau.

Vous n'aimez, vous n'aimez pas ? Pourquoi ? Je suis curieuse de connaître vos avis.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Je plussoie. Impossible de comprendre Kafka si on ne sait pas qu'il avait de sérieux problèmes psychologiques, un mal-être bien supérieur à la normale.

Je n'irais pas jusqu'à lui vouer un culte comme tu peux le faire, mais j'ai adoré Le Château, ode à l'absurde et à l'impossible.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Ma mère est totalement accro à Kafka, même si aujourdhui elle ne lis plus et elle n'a malheuresement pas garder ses livres. Ses livres que j'aurais tant aimé lire (en entier et pas seulement des extraits) mais dont je doute le fait que je puisse les comprendre...
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Lexilee, essaye de les lire, et si tu as des questions tu peux venir les poser ici Cool
Commence par La Métamorphose, il est assez court (enfin, tu commences bien par celui que tu veux ^^)
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


J'en ai lu un extrait et il me tente bien ! (Oh mon Dieu j'ai trop de livres à lire c'est plus possible là ! :facepalm: ) Merci en tout cas !
 
Andylan
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  529
   Âge  :  27
   Pensée du jour  :  "J'aurai dû écrire sur les rivières secrètes coulant sur Toronto."
   Date d'inscription  :  05/10/2011
    
                         
Andylan  /  Gloire de son pair


Enfin, une publication originale et non-corrigée des cahiers qu'il avait envoyé à Max Brod. Plus d'infos ici : Amaury da Cunha - Les fragments poétiques de Kafka

Citation :
Une nouvelle exigence de pensée ? Le « silence fait partie des attributs de la perfection », écrit Kafka dans cette partie succincte. La brièveté des phrases les fait résonner dans ce silence. On lit, mais on écoute surtout. Ses mots ont la fulgurance des images, instantanés de la pensée que l'on développe en soi.


 
Rougana
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  282
   Âge  :  22
   Localisation  :  Vaucluse Avignon
   Pensée du jour  :  Le temps est une des rares choses qu'on ne pourra pas définir.
   Date d'inscription  :  09/07/2013
    
                         
Rougana  /  Autostoppeur galactique


Ah,Kafka m’intéresse !
C'est surtout le Procès que j'ai envie de lire ! A ceux qui ont lu ce livre,il est comment ?
 
Hobbes
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3347
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  31/10/2008
    
                         
Hobbes  /  Attention : chat méchant


C'est une bonne lecture de plage.

Plus sérieusement, tu as un fil dédié qui t'en dira certainement plus avec davantage de précision.
https://premierdegre.com/
 
didyme
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1066
   Âge  :  51
   Localisation  :  Allemagne
   Pensée du jour  :  La réalité dépasse tout entendement
   Date d'inscription  :  27/04/2013
    
                         
didyme  /  Effleure du mal


Je me suis tapé La Métamorphose en allemand alors que j'apprenais cette langue. J'ai vu une version filmée du Château qui était pas mal. Plus tard, j'ai fini par lire la Lettre au père - qui a irrémédiablement affecté ma perception de l'auteur, parce que depuis ce temps, je suis incapable de lire quelque chose de lui sans y voir une réaction de sa part face au despote paternel.

N'empêche que c'était tout un écrivain quand même.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


J'ai lu Le château. Fascinant. Heureusement, je n'avais pas lu les critiques avant. Ils racontent n'importe quoi.
 
Patricia Douce
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  483
   Âge  :  70
   Localisation  :  07200 St Julien du Serre
   Pensée du jour  :  L'optimiste plante un gland et achète un hamac
   Date d'inscription  :  26/05/2012
    
                         
Patricia Douce  /  Pour qui sonne Lestat


ah Monsieur K ou K. suivant les oeuvres reste une énigme pour pas mal de lecteurs. Le procés, mon père l'avait en bandes dessinées donc j'ai lu ça très tôt. Le château est un monument et oui fascinant... Mais bon pour faire court, n'est pas kafkaien qui veut, mais qui peut :Electricité: 
http://patricia.douce.free.fr/
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Il était beau, Franz. Les Lettres à Milena sont magnifiques, mais on oublie que la destinataire était elle-même une personne très intelligente, lucide et courageuse.


Dernière édition par Eleorlan le Ven 20 Sep 2013 - 22:56, édité 1 fois
 
Ézéchiel
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1868
   Âge  :  23
   Pensée du jour  :  «L’immoralité est un mythe inventé par les honnêtes gens pour expliquer la curieuse attirance qu’exercent les autres. » Oscar Wilde
   Date d'inscription  :  03/02/2012
    
                         
Ézéchiel  /  Rouleau russe


Le Château est une oeuvre remarquable à bien des égards, un livre culte pour moi, on sent dans l'histoire, l'intrigue, les personnages et les dialogues une infinité de sens et de symboliques!!

je suis juste profondément désappointé que le regretté Kafka n'ait pu mener son projet à terme, un génie si tôt arraché à ce monde misérable qui a tant besoin de ses pairs
 
Le Condor des Andes
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3872
   Âge  :  115
   Pensée du jour  :  ;gloireàmay;
   Date d'inscription  :  24/01/2009
    
                         
Le Condor des Andes  /  Rapace du monde


Citation :
Kafka mène une existence tourmentée dans laquelle se succèdent les échecs
Je me permets juste de relever ce joli... truc.
 
L'Incendiaire
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3484
   Âge  :  31
   Pensée du jour  :  incendier Babel
   Date d'inscription  :  06/10/2013
    
                         
L'Incendiaire  /  Evagre le Pontique


J'ai lu Le Château, Le Procès, La Métamorphose, Lettre au Père et sa correspondance avec Milena et je suis absolument fasciné par l'auteur et la personne. Je crois d'ailleurs que des auteurs que j'ai pu croiser dans ma courte vie de lecteur, c'est sans doute celui qui vivait le plus ce qu'il écrivait. L'absurdité inquiétante des univers kafkaïens colle tellement fort avec sa propre manière d'éprouver les choses que ça en devient à la fois touchant et troublant. Dans sa correspondance avec Milena, il y a plusieurs lettres qui témoigne de sa difficulté d'organiser une simple rencontre avec elle : prendre le train et la rejoindre à un endroit convenu d'avance est pratiquement impossible pour lui. Cette espèce d'incapacité à vivre simplement témoigne, je trouve, d'une lucidité terrible sur le monde.

Son écriture m'intrigue aussi et lorsque je le lis je pense souvent aux phrases de Wilde : "C'est l'incertitude qui nous charme. Tout est merveilleux dans la brume." Derrière l'incroyable justesse et netteté des mots qu'il emploie, la manière dont les situations se développent et s'expliquent sur des pages et des pages, donnent à l'ensemble une apparence trouble, brumeuse, comme si on se trouvait le nez collé à une photographie trop nette. Tout devient lentement curieux d'être trop expliqué et le Château se déploie comme une ombre, un mystère, une erreur. Merveilleux...


Des poèmes et ici un endroit pour les commenter.
une chaîne youtube
https://aomphalos.wordpress.com/ En ligne
 

 [Auteur] Franz Kafka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Bibliothèque :: Lectures critiques-