PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 [½ Nuit 23 Déc.] Commentaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Mitsu
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2978
   Âge  :  31
   Localisation  :  Tokyo
   Pensée du jour  :  Oden.
   Date d'inscription  :  15/11/2009
    
                         
Mitsu  /  Powerpuff girl


Postez ici vos commentaires sur les extraits des textes écrits pendant cette demi-nuit et répondez aux commentaires reçus sur les vôtres !
http://anthilemoon.net/
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


plume_du_rêve > Extrait très sympathique qui laisse présager des moments très tendus. On sent le double jeu que joue Anité à l'égard de Netta. On a mal pour les deux amoureux obligés de vivre dans une telle situation, qui doit être intenable. Le dialogue est plutôt bon, le style fluide. Ça se lit vraiment bien.

Le C!nglé > Première fois que je te lis. C'est plutôt bon. Quelques petits trucs à modifier dans les passages narratifs, pour rendre la lecture plus fluide. Le dialogue est intéressant, un moment assez important si je ne me trompe pas. Le thème me plaît, de l'espionnage avec des complots et des coups tordus. As-tu déjà lu du Tom Clancy ? Si ce n'est pas le cas, je te le conseille ; ça pourrait t'aider. J'ai hâte de voir ce que donne le premier chapitre.

Claude Horittman > Je n'ai pas accroché à l'extrait. Il manque de fluidité à mon goût. Cependant, il y a de belles images qui se dégagent dans certains paragraphes, des passages plutôt bien écrits.
 
Le C!nglé
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1009
   Âge  :  31
   Localisation  :  Nantes
   Pensée du jour  :  Gentilhomme de Fortune
   Date d'inscription  :  02/01/2008
    
                         
Le C!nglé  /  Sous-pull de la modération et sporadique gentilhomme.


plume_du_rêve : C'est la première fois que je te lis. Il y a quelques formules qui m'ont dérangé (soit parce que je n'ai pas compris ce que ça voulait dire, soit parce que je les trouve trop lourde mais ça reste mon avis et seulement mon avis). En tout cas, j'aimerai bien lire le reste !

Claude Horittman : TMTC

Revan : effectivement, comme tu l'as dis, il est difficile de narrer un combat moderne, surtout à cette vitesse. J'ai repéré plein de petites formules qui m'ont gêné mais comme tu vas le retaper je ne m'en inquiète pas, elle devrait disparaître au profit de meilleurs. Heureusement que je connais relativement bien les modèles d'armes que tu cites (d'ailleurs je n'arrive toujours pas à me faire au "pistolet M1911", ça n'est pas faux mais je suis tellement habitué à remplacer pistolet par la marque Colt que ça me pique un peu les yeux). Bref, c'est rapide mais ça manque de fluidité du coup on ne sait pas si l'échange de tir est brouillon ou si Dean est un commando.

En tout cas : bien joué à tous !

Edit : accessoirement Revan, en lisant ton commentaire je me suis relu j'ai vu tout un tas de saccades affreuses dans la partie narrative que je m'en vais corriger de ce pas, en sautillant comme un petit faon.
 
QuillQueen
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6087
   Âge  :  32
   Localisation  :  Liège
   Pensée du jour  :  La "recherche d'équilibre" sur JE est interrompue, ça manque de mécènes en temps de crise.
   Date d'inscription  :  11/01/2010
    
                         
QuillQueen  /  Wallonne OUvreuse de LIttérateurs POstiches


vous lirez le reste en temps voulu. Dans ce roman, tout le monde se ment, joue, camoufle, c'est ça qui est délirant. Laughing Merci pour vos remarques. Suis contente qu'il te plaise car je sais qu'on ne te ravit pas si facilement, revan :mrgreen: oui le cinglé, par moment y a des tournures lourdes, en même temps je ne peux être trop familière quand il s'agit de la reine, du coup je corrigerai avec délicatesse.

Bon, mes avis sont des cadeaux de noël ; jetez-les si vous voulez après, ou gardez-les, c'est kif kif pour moi. A votre bon coeur Razz

Le c!nglé : j'ai pas compris "pour ne pas avoir cette discussion dans vote voiture", mais c'est ce qu'ils font... normal ? Ne devrais-tu pas précisé une ironie quelque part ?
"Qu'est-ce qu'il y a" => "Qu'y a-t-il" ?
De façon générale, j'ai un peu du mal à suivre le début du dialogue car je ne ressens pas les prises de souffle dans la ponctuation. Comme si elle était trop pauvre par rapport à l'intensité des paroles prononcées.
Il y a aussi une rangée de phrases "il fait ceci" que tu remarqueras bien vite dans tes corrections.
Le contexte a l'air intéressant, ça intrigue Very Happy

Claude H : oulah ! Tant de trucs dès la première phrase, tu commences fort dans ton extrait XD Est-ce toujours le moulin le sujet, à al fin du premier paragraphe ? je conserve un sale doute :s
et les enfants, alors ? Ils sont absents ou pas finalement ?
"Que va-t-on de lui," => je crois qu'il manque un mot quelque part Razz
"je me remets à chanter" => donc elle habite dans le moulin ?
j'adore ce méfait accompli, mon passage préféré ! "En boucle" => elle se gave, dis donc ! Laughing Meurtre en série.

revan : à partir du second soldat, je suis perdue au niveau spatial. je ne vois pas où est la jeep, à quelle distance, combien y a vraiment de soldats ennemis et lesquels sont morts. le second soldat est dehors, ou dans la bagnole ?
De plus, tu me cites des noms d'arme qui me disent vaguement quelque chose mais que j'ai jamais vu de ma vie, du coup je ne visualise vraiment pas les tirs de chacun. Sans donner une énorme description de chacune, couleur, taille et force de tir me seraient utiles Smile
"se perdirent au-dessus de sa tête" => tête de Dean ou du coréen ?
"Une première rafale frappa la vitre arrière, à quelques centimètres de son visage." => il est à l'arrière de la bagnole, le coréen ? Ou c'est Dean qui est caché derrière une auto ?
"Une balle frappa la kalachnikov avec un claquement sonore ; la seconde l’atteignit en pleine tête." => là,c 'est la kalach qui a une tête, si on lit le tout Smile
"une balle perfora son épaule et l’envoya sur le dos." => je cherche l'image que doit me divulguer "envoyer sur le dos".
Comment sait-il qu'elle recherche un arme, et non pas juste à se cacher, comme une femme civile sous le choc d'une attaque aurait tendance à faire (surtout après avoir crié de peur à sa vue) ?
"un pas en direction des militaires" = > ils sont pas morts, déjà, les militaires ?
pourquoi son canon se dirige vers la jeune femme alors que c'est l'officier qui semble encore légèrement en vie ?
Enfin, c'est du premier jet, donc je te donne tout ce qui m'est passé par la tête pour t'aider dans al réécriture, car vraiment, j'ai ressenti un sale décrochage et j'ai essayé d'en trouver les causes. Trop de questions à la fois, peut-être dû à l'effet "extrait".

Aussi, je me demande toujours pourquoi ton héros n'est pas tout de suite retourné se cacher en les voyant, pour monter plus loin sur l'autoroute, à une distance peu visible. :mrgreen: quel carnage inutile ! Razz
 
Le C!nglé
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1009
   Âge  :  31
   Localisation  :  Nantes
   Pensée du jour  :  Gentilhomme de Fortune
   Date d'inscription  :  02/01/2008
    
                         
Le C!nglé  /  Sous-pull de la modération et sporadique gentilhomme.


plume_du_reve a écrit:

Le c!nglé : j'ai pas compris "pour ne pas avoir cette discussion dans vote voiture", mais c'est ce qu'ils font... normal ? Ne devrais-tu pas précisé une ironie quelque part ?
"Qu'est-ce qu'il y a" => "Qu'y a-t-il" ?
De façon générale, j'ai un peu du mal à suivre le début du dialogue car je ne ressens pas les prises de souffle dans la ponctuation. Comme si elle était trop pauvre par rapport à l'intensité des paroles prononcées.
Il y a aussi une rangée de phrases "il fait ceci" que tu remarqueras bien vite dans tes corrections.
Le contexte a l'air intéressant, ça intrigue Very Happy

Alors. Pour la première phrase c'est lié au morceau que j'ai du tronqué au dessus. Moi ça me paraissait tout naturel mais en fait, effectivement, sans le tout début de la conversation ça semble bizarre oui. Mais Takumi n'est en rien ironique à ce moment là.
Pour le "qu'y a-t-il" j'y ai pensé au début mais ça ne fait pas assez langage parlé à mon goût. Colson a beau être un agent de la CIA, donc certainement recruté dans une grande école, il n'en reste pas moins bourru mais sans les chapitres précédents c'est vrai que c'est difficilement compréhensible. Le problème de ce genre de vocable, c'est qu'il ne colle pas forcément avec le personnage, en particulier lorsque son arrogance américaine prend le pas sur la bienséance =)
Pour les phrases elles sont déjà corrigées, Revan me l'avait aussi fait remarqué sans mettre le doigt dessus mais là je me rends compte à quel point ça saute aux yeux vu que tu me le dis aussi.

Enfin, en dernier lieu, pour ce qui est de la ponctuation. Tout ce que j'écris, je le lis normalement à voix haute. Hier je ne l'ai pas fait. Maintenant que tu le dis j'avoue qu'il y a pas mal de petits trucs à changer (je viens le lire à haute voix). En tout cas, merci pour ton aide !
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Citation :
revan : à partir du second soldat, je suis perdue au niveau spatial. je ne vois pas où est la jeep, à quelle distance, combien y a vraiment de soldats ennemis et lesquels sont morts. le second soldat est dehors, ou dans la bagnole ?
De plus, tu me cites des noms d'arme qui me disent vaguement quelque chose mais que j'ai jamais vu de ma vie, du coup je ne visualise vraiment pas les tirs de chacun. Sans donner une énorme description de chacune, couleur, taille et force de tir me seraient utiles
"se perdirent au-dessus de sa tête" => tête de Dean ou du coréen ?
"Une première rafale frappa la vitre arrière, à quelques centimètres de son visage." => il est à l'arrière de la bagnole, le coréen ? Ou c'est Dean qui est caché derrière une auto ?
"Une balle frappa la kalachnikov avec un claquement sonore ; la seconde l’atteignit en pleine tête." => là,c 'est la kalach qui a une tête, si on lit le tout
"une balle perfora son épaule et l’envoya sur le dos." => je cherche l'image que doit me divulguer "envoyer sur le dos".
Comment sait-il qu'elle recherche un arme, et non pas juste à se cacher, comme une femme civile sous le choc d'une attaque aurait tendance à faire (surtout après avoir crié de peur à sa vue) ?
"un pas en direction des militaires" = > ils sont pas morts, déjà, les militaires ?
pourquoi son canon se dirige vers la jeune femme alors que c'est l'officier qui semble encore légèrement en vie ?
Enfin, c'est du premier jet, donc je te donne tout ce qui m'est passé par la tête pour t'aider dans al réécriture, car vraiment, j'ai ressenti un sale décrochage et j'ai essayé d'en trouver les causes. Trop de questions à la fois, peut-être dû à l'effet "extrait".

Aussi, je me demande toujours pourquoi ton héros n'est pas tout de suite retourné se cacher en les voyant, pour monter plus loin sur l'autoroute, à une distance peu visible. quel carnage inutile !
Je te remercie. Cet extrait, je vais peut-être le reprendre selon le point de vue de Sujin, la femme en uniforme. Ce sera plus clair, et dans la continuation du chapitre en question.
Pour les armes, il faut que j'y pense. Enfin c'était donné précédemment, mais je crois l'avoir zappé dans la nouvelle version. Son fusil d'assaut, c'est le HK416, version allemande (de la firme HK), une copie très améliorée du Colt M4A1 en vigueur dans l'armée américaine (version raccourcie du M16). Le pistolet,c'est le M1911, le pistolet automatique en vigueur dans l'armée américaine depuis la Première Guerre Mondiale (amélioré quand même Wink ). En général, dès qu'on voit un pistolet dans un film de guerre américain, c'est un de ce type.
Pourquoi Dean n'a-t-il pas rebroussé chemin ? Il est traqué, dernier survivant de son groupe. Il est blessé (légèrement, mais il y a la douleur). Et il est surpris pendant sa traversée par la jeune femme. Le cri intervient (d'ailleurs, c'est plus un avertissement qu'un cri de panique). Donc il réagit à la menace.
En tout cas, je te remercie. Je vais le retravailler du point de vue de Dean, puis je l'écrirais du point de vue de Sujin. Et je prendrais la moins mauvaise version.
 
Hiver
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  5158
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  15/12/2011
    
                         
Hiver  /  La Papesse


(je vais bientot me mettre aux commentaires, je ne vous oublie pas héhé. )
 

 [½ Nuit 23 Déc.] Commentaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Communauté :: Laboratoire :: Écritures participatives-