PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 

 [EntreJE] Rozbaum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Nox
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  8770
   Âge  :  36
   Pensée du jour  :  Another Perfect Day
   Date d'inscription  :  03/08/2007
    
                         
Nox  /  Vacher polyvalent


Bah non, c'est pas une grosse blague et non on en a pas trop fait.

Le 11 septembre, y a 3000 morts, mais derrière y a tout un système tel qu'on l'a connu depuis la seconde guerre mondiale qui s'effondre. Le battage médiatique n'est pas pour les morts je veux dire c'est triste y a des morts et tout mais des morts y en a partout sans arrêt dans plein de conflit mais le battage est fait parce que le pays qui est maître du monde se fait attaquer sur son propre territoire et que du coup on ne sait plus trop en quoi croire.

C'est comme si on comparait la mort de Rozbaum avec celle de Sarkozy, sans vouloir te manquer de respect, Roz, celle de Sarkozy a un peu plus d'implications parce que c'est un noeud dans un réseau et que toi tu es un lambda.

Bref.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2186
   Âge  :  27
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Qu'importe ce qu'on peut en dire je suis venue pour vous dire Ma plus belle histoire d'amour, c'est vous...
   Date d'inscription  :  02/05/2010
    
                         
Rozbaum  /  Crime et boniment


Mais Nox, ce que je vomis, ce n'est pas ce que symbolise le 11/9 en tant que bouleversement de nos conceptions du système et de la portée du terrorisme dans le monde, mais bien le pathos coulant et immonde qui a fait l'objet majeur de ce battage médiatique.
 
Nox
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  8770
   Âge  :  36
   Pensée du jour  :  Another Perfect Day
   Date d'inscription  :  03/08/2007
    
                         
Nox  /  Vacher polyvalent


Tu l'as partout où y a des moyens maintenant. On y a eu le droit en Indonésie et au Japon. Mais quoi, plus t'as de moyens plus t'as les réactions de tout le monde. T'as les mêmes réactions quand tu vois rapidement le soir dans le JT une famille palestinienne ou israelienne qui pleure un de leurs morts, et ceux qui n'ont rien suivi qui invectivent la caméra au nom d'un Dieu ou d'un autre et qui demande la mort de 200 millions de personnes (les américains, les juifs, les arabes, les français, les roux - rayez la mention inutile) sous le coup de la colère ou de la bêtise.

C'est partout pareil, seulement quand y a des sous, c'est son et lumière sur le petit écran, c'est tout. Faut le savoir, mais c'est pas plus idiot avec le 9/11 qu'avec l'attentat journalier en Irak.
 
Mha
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2922
   Âge  :  30
   Localisation  :  Corbeille
   Pensée du jour  :  Curb your enthusiasm.
   Date d'inscription  :  21/02/2011
    
                         
Mha  /  Chose simple


L'interview va se retrouver dans la corbeille...
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2186
   Âge  :  27
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Qu'importe ce qu'on peut en dire je suis venue pour vous dire Ma plus belle histoire d'amour, c'est vous...
   Date d'inscription  :  02/05/2010
    
                         
Rozbaum  /  Crime et boniment


On a quand même jamais dépassé le record d'audience du WTC. TOUS LES ANS, les mêmes films sur téléphones portables qui passent, les mêmes gros chialeurs autour de la grande place vide, les mêmes cris enregistrés, les mêmes témoignages bouleversants, les mêmes navets holywoodien rediffusés pour l'occasion. On aurait aussi pu faire ça pour, je ne sais pas moi, le génocide arménien ou celui des kmers rouges ou le massacre de Srebrenica, on aurait aussi pu le faire pour chaque attentat qui se passe dans le monde, à une mesure appropriée. Et puis "où il y a des moyens", on ne filme pas forcément sur son territoire, les états-unis pourraient aussi bien filmer autant de pathos que ce qui se passe sur son territoire, mais dans d'autres pays. Non, il y a vraiment un monopole de la pleurnicherie, de la tragédie humaine pour les attentats du WTC, et ce même en enlevant les éléments de comparaison assez énormes, on a vraiment envie de se fendre la gueule en écoutant les interminables violons autour des américains qui ont bien marqué dans leur agenda "11 septembre 2011, 10ème anniversaire d'un truc triste, à 14h12 y a CNN devant le WTC: je chiale devant les journalistes" et c'est à qui chialera le plus pour avoir la petite interview. Ce qui est drôle aussi c'est ce film d'un jeune homme dans les décombres et la fumée, et qui nous explique son parcours entre les voitures et les trucs qu'il trouve parterre. Je me dis sincèrement "on est censé chialer là?, chialer comme ces fois si rares où on nous repasse les images des soldats d'ex yougoslavie qui fusillent un à un des innocents?".

Sincèrement, on ne me retirera pas l'idée que ce battage médiatique est une blague, la preuve, je suis mort de rire devant les infos à chaque fois qu'ils nous vomissent à nouveau leur pathos tout rose.
 
grandjoe
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2486
   Âge  :  46
   Localisation  :  Comté Franche.
   Pensée du jour  :  Go Rimbaud! Go Rimbaud! And go, Johnny go!
   Date d'inscription  :  06/09/2007
    
                         
grandjoe  /  Guère épais


Rozbaum a écrit:
On a quand même jamais dépassé le record d'audience du WTC. TOUS LES ANS, les mêmes films sur téléphones portables qui passent, les mêmes gros chialeurs autour de la grande place vide, les mêmes cris enregistrés, les mêmes témoignages bouleversants, les mêmes navets holywoodien rediffusés pour l'occasion. On aurait aussi pu faire ça pour, je ne sais pas moi, le génocide arménien ou celui des kmers rouges ou le massacre de Srebrenica, on aurait aussi pu le faire pour chaque attentat qui se passe dans le monde, à une mesure appropriée. Et puis "où il y a des moyens", on ne filme pas forcément sur son territoire, les états-unis pourraient aussi bien filmer autant de pathos que ce qui se passe sur son territoire, mais dans d'autres pays. Non, il y a vraiment un monopole de la pleurnicherie, de la tragédie humaine pour les attentats du WTC, et ce même en enlevant les éléments de comparaison assez énormes, on a vraiment envie de se fendre la gueule en écoutant les interminables violons autour des américains qui ont bien marqué dans leur agenda "11 septembre 2011, 10ème anniversaire d'un truc triste, à 14h12 y a CNN devant le WTC: je chiale devant les journalistes" et c'est à qui chialera le plus pour avoir la petite interview. Ce qui est drôle aussi c'est ce film d'un jeune homme dans les décombres et la fumée, et qui nous explique son parcours entre les voitures et les trucs qu'il trouve parterre. Je me dis sincèrement "on est censé chialer là?, chialer comme ces fois si rares où on nous repasse les images des soldats d'ex yougoslavie qui fusillent un à un des innocents?".

Sincèrement, on ne me retirera pas l'idée que ce battage médiatique est une blague, la preuve, je suis mort de rire devant les infos à chaque fois qu'ils nous vomissent à nouveau leur pathos tout rose.

Relis-toi demain à tête reposée...

Quel est le rapport entre le génocide arménien, cambodgien et un attentat terroriste?

Tu connais combien d'attentats aussi meurtrier que celui-là? Quelle que soit la zone géographique?

"Ce qui est drôle", "pleurnicherie".

"TOUS LES ANS, les mêmes films sur téléphones portables qui passent, les mêmes gros chialeurs autour de la grande place vide, les mêmes cris enregistrés, les mêmes témoignages bouleversants, les mêmes navets holywoodien rediffusés pour l'occasion."

Tu te rends compte que tu parles de milliers de morts, de défiguré(e)s, de mutilé(e)s, de traumatisé(e)s? TOUS CIVILS.

Tu te rends compte que, chaque année, TOUS LES ANS, des milliers de personnes chialent autour de la même place vide, partout dans le monde, en écoutant les mêmes témoignages bouleversants, pour ne pas oublier les saloperies commises?

Il y a peu, ils et elles sont passés devant chez moi, ces vieilles personnes aux visages défaits. Ces vieilles femmes qui m'ont choqué tellement elles revivaient ces traumatismes. Elles avaient le ruban de la légion d'honneur à leurs revers.

Elle est belle, ta p(r)ose de prosateur à écharpe. Bande d'humanistes en carton.

Votre cynisme est à peine croyable.

Allez raconter aux victimes du terrorisme et à leurs familles à quel point ils devraient arrêter de pleurnicher, à quel point ils sont affreusement drôles.

Vous méritez une bonne fessée avec votre relativisme à la con.

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2186
   Âge  :  27
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Qu'importe ce qu'on peut en dire je suis venue pour vous dire Ma plus belle histoire d'amour, c'est vous...
   Date d'inscription  :  02/05/2010
    
                         
Rozbaum  /  Crime et boniment


Mais Grandjoe (je parle trop), est-ce que quelque part j'ai critiqué la légitimité de l'entourage des victimes à être triste? Est-ce que le souvenir, pour être entretenu, a besoin de ces larmes qui se montrent, de ces visages qui se déshabillent, devant des images qu'on repasse comme une rengaine? Est-ce que même ceux qui souffrent en silence trouvent un quelconque plaisir à voir cet événement brassé, touillé, décliné sous toutes ses formes médiatiques et commerciales lorsque leur drame à eux est intime, en eux, et qu'un tableau sur une commode suffit à leur rappeler tout un bonheur perdu et à justifier leur souffrance? Est-ce que ces gens là qui sont défaits, qui font des marches silencieuses, qui se cachent dans la foule des autres souffrances ou qui se cachent chez eux derrières leurs mains moites, est-ce qu'ils ne ferment pas le poste de télé précisément à cet instant, non par peur que ces images réveillent des souvenirs atroces, mais bien parce qu'on a défiguré le drame intime de chacun d'entre eux au profit d'une pâture à la curiosité morbide d'une majorité de téléspectateurs?

Si on autorisait ces images qu'à ceux qui ont souffert, alors je ne dirais rien, c'est parce que tous les yeux sadiques des mauvais curieux se sont plissés de contentement devant elles qu'elles me répugnent aujourd'hui. On dit "regardez, regardez, regardez" et on nous met tout sous le nez, ce sang chaud qui ne devrait être connu que de ceux qui ont souffert de l'avoir su coulé.

Les génocides sont là qui veulent compenser le poids de cet attentat, et cet attentat s'il est le pire, il y a une somme d'autres attentats bien moins "en vogue" qui accoucheront d'autrement plus de victimes. Mais la comparaison n'est même pas le problème. Quelle qu'en soit l'ampleur, il ne se trouve pas qu'on parle trop de cet attentat pour ce qu'il est, mais qu'on le défigure en quelque chose qu'il n'est pas, qu'on s'imagine, qu'on se représente vaguement à travers des exemples de larmes, et qui n'est reelement compris QUE de ceux qui souffrent.
 
grandjoe
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2486
   Âge  :  46
   Localisation  :  Comté Franche.
   Pensée du jour  :  Go Rimbaud! Go Rimbaud! And go, Johnny go!
   Date d'inscription  :  06/09/2007
    
                         
grandjoe  /  Guère épais


Rozbaum a écrit:

Si on autorisait ces images qu'à ceux qui ont souffert, alors je ne dirais rien, c'est parce que tous les yeux sadiques des mauvais curieux se sont plissés de contentement devant elles qu'elles me répugnent aujourd'hui. On dit "regardez, regardez, regardez" et on nous met tout sous le nez, ce sang chaud qui ne devrait être connu que de ceux qui ont souffert de l'avoir su coulé.

Si on réserve les images, les témoignages de drames, quels qu'ils soient, aux victimes directes, le reste du monde ne sera jamais au courant. Exemple : le génocide arménien qui est, en France, en même temps que le premier génocide du vingtième siècle, un génocide "blanc".

Les génocides sont là qui veulent compenser le poids de cet attentat, et cet attentat s'il est le pire, il y a une somme d'autres attentats bien moins "en vogue" qui accoucheront d'autrement plus de victimes. Mais la comparaison n'est même pas le problème. Quelle qu'en soit l'ampleur, il ne se trouve pas qu'on parle trop de cet attentat pour ce qu'il est, mais qu'on le défigure en quelque chose qu'il n'est pas, qu'on s'imagine, qu'on se représente vaguement à travers des exemples de larmes, et qui n'est reelement compris QUE de ceux qui souffrent.

La comparaison entre génocides et attentats n'est pas de mon fait, mais de la tienne. C'est évidemment absurde.

Quant à la dernière partie de ta phrase, si l'on doit rester muets, ou sommes incapables d'empathie véritable envers les victimes, parce que seuls ceux qui ont vécu savent, explique-moi comment on transmet l'histoire à de jeunes Occidentaux, qui eux, n'ont jamais connus ces horreurs?

Quoi qu'il en soit, on est bien loin ici du Rozbaum qui écrivait ça:

"On a quand même jamais dépassé le record d'audience du WTC. TOUS LES ANS, les mêmes films sur téléphones portables qui passent, les mêmes gros chialeurs autour de la grande place vide, les mêmes cris enregistrés, les mêmes témoignages bouleversants, les mêmes navets holywoodien rediffusés pour l'occasion. On aurait aussi pu faire ça pour, je ne sais pas moi, le génocide arménien ou celui des kmers rouges ou le massacre de Srebrenica, on aurait aussi pu le faire pour chaque attentat qui se passe dans le monde, à une mesure appropriée. Et puis "où il y a des moyens", on ne filme pas forcément sur son territoire, les états-unis pourraient aussi bien filmer autant de pathos que ce qui se passe sur son territoire, mais dans d'autres pays. Non, il y a vraiment un monopole de la pleurnicherie, de la tragédie humaine pour les attentats du WTC, et ce même en enlevant les éléments de comparaison assez énormes, on a vraiment envie de se fendre la gueule en écoutant les interminables violons autour des américains qui ont bien marqué dans leur agenda "11 septembre 2011, 10ème anniversaire d'un truc triste, à 14h12 y a CNN devant le WTC: je chiale devant les journalistes" et c'est à qui chialera le plus pour avoir la petite interview. Ce qui est drôle aussi c'est ce film d'un jeune homme dans les décombres et la fumée, et qui nous explique son parcours entre les voitures et les trucs qu'il trouve parterre. Je me dis sincèrement "on est censé chialer là?, chialer comme ces fois si rares où on nous repasse les images des soldats d'ex yougoslavie qui fusillent un à un des innocents?". "

Et là, clairement, entre raccourcis et relativisme, t'as clairement débité des conneries. Wink



 
Insane.
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3643
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  22/06/2009
    
                         
Insane.  /  Avant, j'avais un rang. Mais c'était avant.


Rozi, tu es le mal absolu.
 
Pasiphae
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  8768
   Âge  :  28
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  nique la miette
   Date d'inscription  :  22/06/2010
    
                         
Pasiphae  /  Truquage geniphasien


En même temps, à 8 ans, on vit ça comme une grosse blague, oui.

merci pour ta dédicace I love you


Poésie – Traque – Liquide – Roman – Miettes – Nouvelles – L'heure du thé – Thèse – Ecriture - Journal - ça raconte - Îles
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2186
   Âge  :  27
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Qu'importe ce qu'on peut en dire je suis venue pour vous dire Ma plus belle histoire d'amour, c'est vous...
   Date d'inscription  :  02/05/2010
    
                         
Rozbaum  /  Crime et boniment


En fait Grandjoe je n'aime pas te contredire parce que tu es vraiment un vieux sage, mais voilà, je voudrais que tu saches que je ne suis pas un mauvais garçon.

"La comparaison entre génocides et attentats n'est pas de mon fait, mais de la tienne. C'est évidemment absurde."

C'est le contraste spontanéité / longue durée qui scinde les deux genres de massacre je suppose? Je ne veux garder des deux que ce qu'il y a de morts, je ne veux garder des deux que ce qu'il y a de chair susceptible d'être un appât médiatique. Mais je ne veux plus comparer. Je voulais dire que le WTC était trop un voile sur d'autres horreurs, mais sur les horreurs de cette guerre engendrée par cet attentat, et qu'on a vu en lui-même comme une tragédie lorsqu'il est surtout un élément déclencheur, mais les génocides, médiatiquement c'est si loin, ça n'a rien à voir, c'était des mots qui partaient...etc.

Et puis je n'ai pas dit qu'on devait rester muet ! Simplement qu'il fallait arrêter de manger le 11 / 9 comme un hamburger. C'est bien connu que, même une atrocité, si elle est sans cesse rebattue, sans cesse exhibée aux yeux de tous, elle devient une banalité, et on la nivelle au milieu d'autres faits historiques, sans plus connaitre le frisson de l'horreur en entendant sa mention, mais la même indifférence que pour celle du serment du jeu de paume. Certains événements ont aussi leur silence, ou plutôt leur discrétion à avoir pour être au moins recouverts d'un voile de deuil.

Le paragraphe qui t'as choqué était ce que je voyais, moi, avec ma vision de téléspectateur agacé, et toutes les interprétations et les excès qui vont avec, enfin. Oui j'y suis allé avec ma fougue, oui...
 
Ludwig Saint Laurent
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4283
   Âge  :  32
   Localisation  :  en exil
   Pensée du jour  :  "La dépression nerveuse. Histoire de papillons." Yves Saint Laurent
   Date d'inscription  :  14/01/2008
    
                         
Ludwig Saint Laurent  /  Photographe de particules


Très bel entretien!

Tu es excellent dans ton rôle Rozbaum:)
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2186
   Âge  :  27
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Qu'importe ce qu'on peut en dire je suis venue pour vous dire Ma plus belle histoire d'amour, c'est vous...
   Date d'inscription  :  02/05/2010
    
                         
Rozbaum  /  Crime et boniment


Mon rôle?

Merci :')
 

 [EntreJE] Rozbaum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Communauté :: Laboratoire-