PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

 [½ Nuit 1er Oct.] Commentaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Mitsu
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2978
   Âge  :  31
   Localisation  :  Tokyo
   Pensée du jour  :  Oden.
   Date d'inscription  :  15/11/2009
    
                         
Mitsu  /  Powerpuff girl


Merci à tous pour vos commentaires ! Smile

Bighit a écrit:
Mitsu : un passage narratif bien mené que j'apprécie plus que tes dialogues. Mais... c'est un quoi un abri de bateau ? Une lecture agréable, avec des sentiments bien décrits. Articuler un doigt m'a gêné, on articule un mot. Un pantin est articulé, mais articuler un doigt, j'vois pas...
Tu es sûre ? On parle bien d'articulation pour un membre, donc ça ne me choque pas. Je vais faire des recherches, ça m'intrigue.

Mes commentaires viennent un peu tard, comme souvent, et j'en suis désolée. Je n'ai pas lu les commentaires précédents concernant vos extraits histoire de ne pas être influencée (et par manque de temps), donc excusez-moi s'il y a des redites !

Despe : Il y a pas mal de fautes d'orthographes, mais c'est le genre de choses qui s'arrange facilement avec une relecture. Sinon, style agréable, même si les redites cassent parfois un peu le rythme. Sinon, sur le fond, ton César est vraiment flippant !

Parazzzzite : Ah, je retrouve ton style que j'aime tant ! "Pianissimo, pour lui faire un peu briller les yeux avant qu'ils ne soient recouvert par ses paupières." Cette phrase est parfaite. Bref, pas grand chose à dire, à part que j'ai aimé. La première personne du singulier est très dure à gérer, et tu t'en sors avec brio.

Bighit : J'ai été un peu déçue en lisant ton extrait, car au final tu ne décris pas du tout les effets de l'extasy. Salim est excité, d'accord - et c'est très bien écrit - mais on aimerait plus de détails sur ses sensations, son coeur qui bat la chamade, etc. Sinon, rien à redire, ton style est toujours aussi fluide. "J’y rencontrais une humidité différente de celle qui nous trempait jusqu’aux os." Ma phrase favorite, très bien trouvée. Pour le deuxième extrait, rien dire, il est très bien comme ça.

Pomcassis : J'adore l'effet cinématographique ! :mrgreen: Par contre, ça va peut-être te paraître étrange de dire ça, mais c'est trop bien écrit. La scène, qui est supposée se passer hyper rapidement, est ralentie par tes phrases, certes très agréables à lire et mélodieuses, sans aucun défaut en elles même, mais qui ne collent pas au rythme de ce qui est décrit. Je ne sais pas si tu vois ce que je veux dire.

Encre : Un de tes extraits que j'ai préféré. Vraiment, le style est bon, et j'aime les petites touches sarcastiques qui pointent dans la narration.

Revan : Que s'est-il passé pendant tes quelques jours d'absence ? C'est comme si ton style avait mûri d'un coup. Le style est net et précis, sans fioritures, et va droit au but. Du coup, on est immédiatement immergé dans le récit. Bref, désolée, un commentaire très global, mais j'ai vraiment été étonnée.

Fabre : Je ne suis pas très douée pour commenter les poèmes, mais encore moins les haïku. En tout cas, j'ai bien aimé le deuxième, même si le dernier vers m'a laissée perplexe. Pas très clair comme commentaire, mais en tout cas, rythme agréable.
http://anthilemoon.net/
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Merci beaucoup Mitsu.
Tu as raison et à la fois je défends mon truc Wink
comme dit à Pomcassis, l'expérience est racontée des années après. Donc, ce n'est pas raconté sous forme de transe. Il ne peut d'ailleurs la raconter sous cette forme, il y songe à un moment particulier, de torture, de la musique plein les oreilles.( d'où les boom boom récurrents qui sont un souvenir de la soirée mais aussi une réalité à l'instant présent)

D'abord, l'ectasy, de ce que j'en ai lu, hein, n'a pas d'effets particulièrement hallucinatoires : visuel, auditif ( ça peut, mais c'est pas cité en priorité dans tous les sites d'infos que j'ai consultés). C'est pas du LSD quoi.

sur le rythme cardiaque, c'est pas le plus important dans son récit, je suis d'accord, mais il en parle explicitement une fois, et sinon les boom boom boom servent aussi à ça... ca peut bien sur être un peu plus explicité, mais c'est vite redondant ces histoires de rythme cardiaque, je trouve... sur vingt lignes, une fois que t'as pris le parti de raconter ça en ne reproduisant pas l'effet de transe, t'as pas trop envie de répéter trois fois que le coeur s'emballe...
Par contre, si c'était raconté sur l'instant, là oui, ça reviendrait et même comme un leitmotiv.

De ce que j'ai lu, outre le rythme cardiaque accéléré, en effet, l'ectasy, c'est d'abord l'euphorie, une exacerbation des sens, de la sensualité, augmentation du désir sexuel, et une plus grande sociabilité.
et ça, ça y est largement... y compris les sensations physiques (l'effet des basses sur le corps, l'oubli des conditions météorologiques), même si c'est centré autour de l'excitation sexuelle. Mais c'est le souvenir marquant qu'il en a, plus que les histoires de rythme cardiaque. C'est p'tre anodin pour beaucoup, la liberté sexuelle étant une chose acquise et banale, mais pour lui c'est important... car ça casse la plupart de ses inhibitions sociales, culturelles, personnelles sur le sujet.

Bon, je défends mon truc, mais il est fort possible qu'à la relecture ça s'enrichisse de quelques sensations physiques supplémentaires quand même ! Car je reconnais que sur la sensualité, à part l'excitation, c'est un peu pauvre. Smile

Merci à toi Orcal. Non, non, pas gouté et sans doute pour ça que je défends cette vision un peu intello de la chose Wink
Tant mieux parazzzite si ça te donne une idée ! C'est fait pour ça ces échanges ! Smile
 
Ferreol
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  670
   Âge  :  31
   Localisation  :  Tours
   Pensée du jour  :  Mort-icole.
   Date d'inscription  :  03/08/2011
    
                         
Ferreol  /  Hé ! Makarénine


Merci Orcal et Mitsu ! I love you

Fabre : Aïe, je ne connais pas rien en poésie, alors ce sera purement subjectif...
Le haïku ne me parle pas, j'adore chaque vers, surtout le premier, mais ensemble, pour moi ça ne s'enclenche pas et je n'arrive pas à voir des choses. En même temps, j'ai dû en lire 5 dans toute ma vie...

Le quatrain est très joli, le premier et dernier vers sont très plaisants, les deux du milieu moins, ça me parle plus, mais comme je dis, c'est un avis de néophyte, alors je ne pense qu'il soit d'une grande utilité... En tout cas la musique est agréable à l'oreille.
Hum, voilà... Embarassed

 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Ah j'oubliais pour les commentaires

Fabre : bon, j'suis hermétique le plus souvent à la poésie. Mais dans ton premier poème
"il fait soif", vraiment pas joli ces "sifflantes" comme on dit à la radio...

le deuxieme fil et filaient, répétition qui passe pas à l'oreille

désolée, pas super constructif comme commentaires.
sur le fond, la musicalité, j'ai pas accroché...
 
Pomcassis
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1360
   Âge  :  42
   Date d'inscription  :  02/06/2011
    
                         
Pomcassis  /  Tentatrice chauve


Merci Mitsu pour ton commentaire.

Effectivement, Orcal et Bighit ont déjà relevé ce point, à savoir qu'il faut que je fasse des phrases plus courtes, plus percutantes pour que les effets soient mieux rendus.


Commentaires des poèmes de Fabre :Je n'ai pas l'habitude de commenter de la poésie, mais je vais quand même essayer de te dire mon ressenti : j'ai pas compris le haïku, il ne me parle pas du tout. Le quatrain est joli, j'aime beaucoup le premier vers, et l'ensemble sonne plutôt bien (bon, c'est pas très constructif tout ça :mrgreen: )
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Merci à tous pour vos commentaires. Je suis ce qu'on appelle une quiche en orthographe et pourtant ce n'est pas faute de lire encore et toujours... Il y a beaucoup de phrases incompréhensibles mais je vais m'améliorer.

Sinon :
- Mitsu : J’attends la suite avec impatience, rien à redire sur le style
- Parazzzzite : Tout à déjà été dit. C'est bien, juste attention aux adverbes
- Bighit : Ok si tu expliques avant alors je comprends mieux sinon j'aime toujours autant après une seconde lecture
- Pomcassis : J'ai aimé l’atmosphère et les mots (la sonorité) employés. Après je ne sais pas si tu expliques avant qu'il regarde la télé ou non, mais hors contexte on tique un peu (rien à voir : merci le tiens aussi)
- Encre : J'aurais aimé écrire comme toi à ton age. Je ne comprend pas les "penauds" hors contexte je prendrais plus "badauds"
- Revan : J'étais carrément avec Dean quand il entre dans le bâtiment. Mais pour moi on dégoupille avant de crier "grenade" (on la lance quand on crie en fait) puis on a d’abord les fenêtres qui éclatent avant la poussière
- Fabre : je ne m'y connais ni en poème, ni en haïku
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Voilà mes commentaires!

Despe :

J’ai trouvé l’extrait plat et les stéréotypes qui vont de pair avec ce genre de romans sont ici, selon moi, mal exploités.

Mitsu :

Des phrases comme « cette main qui…ect » et diverses gradations alourdissent le texte, dont le style me semble un peu scolaire, aux tournures sans trop de surprise à par celui de la découverte. Néanmoins récit construit.

Parazzzzite :

style simple, efficace, agréable.

Bighit :

J’ai eu une impression très bizarre, le fait que le personnage masculin ne soit justement pas crédible me troublait, et je crois qu’il s’agit plutôt d’une vision erronée de la masculinité vue par une femme, comme une ado verrait son copain, quelque chose du style…

Pomcassis : agréable à lire.

Encre : je n’ai pas aimé, sans trop savoir dire pourquoi. Je n’ai pas été pris.

Revan : récit construit et style efficace.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Merci fabre, un avis masculin est utile. Toujours casse gueule la sexualité vue de l'autre coté du miroir Wink
Je reconnais que j'ai un ou deux détails erronés à corriger...
Après, le personnage de Salim est p'tre atypique coté sexualité (et c'est développé dans le roman : garçon introverti, cérébral )... mais de là à dire pas crédible, vision d'ado, non je ne crois pas. 'Je connais des mecs ayant ce mode de fonctionnement...
Ça ne correspond pas à ton stéréotype masculin, plutôt... non ?
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Je ne sais pas. Disons que tout n'est pas noir ni blanc, le personnage m'a paru manquer de crédibilité sur certains aspects, pas tous.

J'ai eu l'impression que ses réactions étaient décrites comme si une fille s'attendait à ce qu'un mec de ce genre agisse de la sorte.

Je sais pas si c'est très clair...
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


non, tant qu'on parle pas de choses concrètes, ce n'est pas très clair Wink
un mec de ce genre, par exemple : cérébral, timide ? qui a une relation à la sexualité qui n'est pas forcément évidente, celle de tout le monde...
quels aspects précis ?
Car ça m'est difficile de te répondre dans le vague... pour te dire si ça correspond au personnage ou si effectivement je me suis plantée.

Il y a plusieurs séquences différentes :
- sur le shit : le fait qu'il s'endorme ? ( c'est p'tre le moins "crédible" mais bon ben euh, c'est du vécu, pas perso, mais du vécu... )
- sur l'excitation due à l'ecstasy ? Là, j'avoue j'ai perdu de vue les quelques relations qui auraient pu témoigner de la chose, mais de ce que j'ai lu, les témoignages, bon bref, ça peut exciter énormément, fille comme garçon d'ailleurs...
- les caresses ? (le passage sur les basses et leur effet étant à modifier, ok) Pour être claire, doigts dans la culotte ? Bon, j'suis pas allée à des rave parties, mais à quelques concerts un peu chauds... et ce que je décris, je l'ai plus ou moins vu... même pire. ( si si, le mec - j'sais pas s'il avait pris quelque chose ou si c'était juste la musique - qui se masturbe au premier rang, la main dans le calcif... hi !étant aux première loges pour prendre les photos, j'évitais de shooter dans sa direction... sans parler des couples un peu trop démonstratifs, bon bref, on voit de ces trucs quand on est là pour bosser et pas pour le plaisir... fin de la parenthèse trash ! Smile )
il y a aussi la façon de le raconter : ce n'est pas narré sur l'instant, c 'est un souvenir ( d'un mec avec toute sa personnalité, son histoire, sa culture comme je disais, et qui a donc sa vision de la chose en conséquence) donc y'a une prise de distance avec le sujet.
Mais j'suis p'tre à coté d ela plaque concernant ce qui peut clocher..


Tu peux le préciser par Mp si tu préfères. Mais ça m'intéresse. Parce que bon, un peu vexant de se dire qu'on écrit comme une ado sans expérience ! Wink
ps : j'ai quand même eu l'avis de quelques mecs sur le sujet et à part une erreur on va dire anatomique ( et une projection très féminine sur le sujet, j'avoue) personne n'a été choqué. Mais tout est avis est bon à prendre et peut enrichir ce passage ! Smile
 

 [½ Nuit 1er Oct.] Commentaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Communauté :: Laboratoire :: Écritures participatives-