PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

 [Rencontre JE] Eric Bonnargent, l'entretien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Ferreol
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  670
   Âge  :  30
   Localisation  :  Tours
   Pensée du jour  :  Mort-icole.
   Date d'inscription  :  03/08/2011
    
                         
Ferreol  /  Hé ! Makarénine


Très intéressant et très instructif, je vais retourner à mes premiers amours et me remettre sérieusement à lire je crois.

Merci à Nox et monsieur Bonnargent pour le temps consacré à ces réponses très enrichissantes. (et merci à ceux qui ont posé les questions évidemment Smile )
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Je relance le sujet car certaines réponses sont très intéressantes et amènent d'autres questions, interrogations.

Parmi les pays cités comme novateurs en littérature, je retrouve sans suprise les Etats-Unis et l'Amérique latine mais aussi... la Serbie ? Quelqu'un aurait-il lu des écrits d'auteurs serbes particulièrement intéressants ? En quoi se distinguent-ils ? J'avoue très mal connaître la littérature des Balkans...

Sinon, deux constats d'Eric Bonnargent. 1) Refuser le règne de l'image est très courageux. 2) Ce qui importe, c'est écrire pour éditer, pas pour être reconnu.
Ma question vient alors : Celui qui refuse le règne de l'image se voue-t-il définitivement à ne pas être reconnu ? J'avoue que lorsque j'analyse certains succès, ils tiennent tous à une image forte qui puise au plus profond de l'inconscient collectif, fût-elle un affreux cliché.
 
Menear
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2716
   Âge  :  35
   Localisation  :  Entre les deux.
   Pensée du jour  :  Too much skin.
   Date d'inscription  :  27/10/2007
    
                         
Menear  /  Le bruit et la pudeur


Bon, j'ai loupé cette rencontre et c'est bien dommage, ayant beaucoup apprécié l'Atopia d'Eric Bonnargent et, plus généralement, son travail sur le web depuis plusieurs années. L'échange est vraiment sympa, chapeau à Nox pour la coordination, du coup m'en veux d'avoir déserté le forum pendant X semaines, ça m'apprendra !
http://www.fuirestunepulsion.net
 
Nox
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  8770
   Âge  :  36
   Pensée du jour  :  Another Perfect Day
   Date d'inscription  :  03/08/2007
    
                         
Nox  /  Vacher polyvalent


A propos des points que tu soulèves Ex, voici la réponse d'Eric :

Eric a écrit:
Pour la Serbie, je peux vous donner quelques indications. Il y a d’abord Svetislav Basara dont j’apprécie plus particulièrement le Guide de Mongolie, un anti-guide, en réalité (éd. Les Allusifs). Le Minette Accentiévitch de Vladan Matijevic est excellent et Les Allusifs en ont sorti une sublime édition illustrée. Amateurs de littérature érotique et d’absurde… Et un dernier pour la route, l’étonnant David Albahari (Ma femme). Edité aussi aux Allusifs, décidément une excellente maison !
En ce qui concerne la reconnaissance, il s’agit encore d’un problème d’intention. Si vous voulez être reconnu, écrivez du facile, du livre qu’on peut digérer sur une plage. Maintenant, le véritable écrivain ne doit pas se soucier de cela. Mais, heureusement, cela n’empêche pas d’être reconnu. Antoni Casas Ros, par exemple, est un écrivain reconnu. Personne ne sait qui il est et cela n’a pas empêché une certaine notoriété.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Merci pour le suivi !

J'irai jeter un oeil du côté des auteurs serbes et d'Antoni Casas Ros, je suis en quête de nouveautés, mes vieilles références me blasent un peu. Quant au "mainstream", je n'ai pas su finir un "best-seller" depuis des années...

 

 [Rencontre JE] Eric Bonnargent, l'entretien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Communauté :: Laboratoire-