PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 

 Nouveau concept.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Bonjour à tous, je suis un jeune parisien qui recherche des auteurs talentueux et il se trouve qu'à la recherche "forum écrivain" sur un moteur de recherche bien connu, vous êtes le premier résultat :- ).

Mon projet est encore très peu développé, on devrait plutôt parler "d'idée", mais je tiens à voir quel accueil me font les écrivains. Il s'agirait tout simplement de faire éditer des livres par des internautes, (pour plus de détails MP). Vers début octobre je devrais avoir assez d'éléments pour savoir si mon idée tient la route et vers fin décembre on pourrait commencer à publier (hypothèses optimistes). Je précise qu'il ne s'agit pas uniquement d'une publication via internet, via amazon ou autre, mais réellement en librairie.

Quelqu'un serait il intéressé ? Avez-vous d'autres forums avec beaucoup d'écrivains (les autres résultats sont moins probant :- )) ?


Cordialement.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Est ce que tu veux faire comme les " musiciens " produits par les internautes, chacun donne ce qu'il veut et on reçoit une partie des bénéfices ? C'est une idée à la base plutôt bonne, mais le truc c'est qu'un écrivain n'a pas besoin de producteur, si ce qu'il écrit est bon, il trouvera un éditeur, un petit surement certes, mais il en trouvera un qui prendra tout en charge.

Si je suis pile poil à coté, désolé.
 
Marc Anciel
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2612
   Âge  :  41
   Localisation  :  Nord
   Pensée du jour  :  "Les mômes maintenant, ils lisent, ils lisent, ils lisent et résultat...ils sont encore puceaux à 10 ans..."
   Date d'inscription  :  17/09/2008
    
                         
Marc Anciel  /  Sous-chef de projet démoniaque chez Édilivre


C'est beaucoup trop vague pour dire que je suis intéressé et puis 18 ans, franchement, ça fait un peu peur...
http://leguidedelecrivainambitieux.blogspot.fr/
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Citation :
Il s'agirait tout simplement de faire éditer des livres par des internautes, (pour plus de détails MP). Vers début octobre je devrais avoir assez d'éléments pour savoir si mon idée tient la route et vers fin décembre on pourrait commencer à publier (hypothèses optimistes). Je précise qu'il ne s'agit pas uniquement d'une publication via internet, via amazon ou autre, mais réellement en librairie.

Je rejoins l'avis de Ma, mais j'aimerais comprendre mieux. Peux-tu expliciter en quoi consiste précisément ce projet ?
 
Nouveau concept. 3990-50
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1893
   Âge  :  53
   Localisation  :  Loin de tout
   Date d'inscription  :  04/06/2009
    
                         
" L "  /  Journal du posteur


Je partage l'avis de Ma, surtout que ça m'arrange, hé, hé.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Ma a écrit:
Est ce que tu veux faire comme les " musiciens " produits par les internautes, chacun donne ce qu'il veut et on reçoit une partie des bénéfices ? C'est une idée à la base plutôt bonne, mais le truc c'est qu'un écrivain n'a pas besoin de producteur, si ce qu'il écrit est bon, il trouvera un éditeur, un petit surement certes, mais il en trouvera un qui prendra tout en charge.

Si je suis pile poil à coté, désolé.

Non, tu es pile poil dedans.
J'ai cru comprendre que c'était tout de même compliqué de se faire éditer donc j'imagine que les maisons d'édition passent à coté de personnes talentueuses, elles prennent un minimum de risque. Un public, le même que celui qui achète, me semble plus apte à juger. De plus, d'après ce que j'ai lu, les auteurs sont assez peu rétribués (10 à 15%), je compte faire plus :- ).



Marc Anciel a écrit:
C'est beaucoup trop vague pour dire que je suis intéressé et puis 18 ans, franchement, ça fait un peu peur...

Je ne demande pas aujourd'hui un avis tranché et définitif. Je comprends que l'âge puisse effrayé mais bon il n'y a pas grand chose à perdre, je ne m'occuperai même pas de la logistique (j'espère pouvoir obtenir un accord avec une grande maison d'édition...), et je ne vous demande pas un euro.


Zabolbix a écrit:
Je rejoins l'avis de Ma, mais j'aimerais comprendre mieux. Peux-tu expliciter en quoi consiste précisément ce projet ?

Je ne veux pas entrer trop dans les détails parce que si mon idée est reprise je me sentirai mal. En gros on publie sur un site internet ton livre (ou le début, c'est le genre de 'détails' que je dois voir avec des écrivains, j'imagine qu'un auteur ne veut pas "donner" toute son œuvre à la vue de tous), si des gens le trouve intéressant ils mettent de l'argent dans ton projet, une fois une certaine somme atteinte, fixée à l'avance, on le publie (avec l'aide d'une maison d'édition). L'auteur touche les bénéfices ainsi que les investisseurs...



Merci beaucoup pour vos réponses, votre accueille et votre rapidité (impressionnante ^^).
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Ah. C'est une sorte d'application des procédés boursiers à l'édition donc. Je te remercie pour ces explications et m'en vais réfléchir à ton projet.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Zabolbix a écrit:
Ah. C'est une sorte d'application des procédés boursiers à l'édition donc. Je te remercie pour ces explications et m'en vais réfléchir à ton projet.


Oui voilà enfin, je n'imaginais pas que l'on pourrait vendre ses parts et spéculer là-dessus (l'idée n'est pas mauvaise mais j'aimerai allé au plus simple pour le moment...). Dans un premier temps les investisseurs gagnent leur argent uniquement grâce aux dividendes sans pourvoir spéculer (pour garder le vocabulaire financier qui t'a l'air familier :- ))
 
Nouveau concept. 3990-50
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1893
   Âge  :  53
   Localisation  :  Loin de tout
   Date d'inscription  :  04/06/2009
    
                         
" L "  /  Journal du posteur


J'ai peur que ton système soit peu viable et, surtout, peu rentable pour l'investisseur. As-tu fais des calculs de rentabilité ? Si oui, tu te rendras vite compte du nombre d'exemplaires à vendre pour qu'un investisseur récupère sa mise.
Ensuite, il existe déjà un procédé (dont le nom m'échappe) qui sert à financer un auteur qui souhaite s'auto-éditer : tu passes des extraits de ton roman et une sorte de quatrième de couverture, un peu partout (forums y compris) puis tu donnes le format, le prix, etc de ton roman ainsi que sa date de sortie. Tu demandes d'avance l'argent aux personnes interessées. De plus en plus de petites maisons d'édition procèdent ainsi.
 
Marc Anciel
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2612
   Âge  :  41
   Localisation  :  Nord
   Pensée du jour  :  "Les mômes maintenant, ils lisent, ils lisent, ils lisent et résultat...ils sont encore puceaux à 10 ans..."
   Date d'inscription  :  17/09/2008
    
                         
Marc Anciel  /  Sous-chef de projet démoniaque chez Édilivre


Vu comme ça, ça a l'air intéressant, en effet. Ca ne ressemble à rien que je connais comme système mais pourquoi pas?
Et puis j'aime bien ton pseudo qui me fait penser à Perceval dans la série Kameloot. ^^ (à prendre au deuxième degré, hein? C'est juste une boutade sans aucune méchanceté. Wink)
http://leguidedelecrivainambitieux.blogspot.fr/
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


" L " a écrit:
J'ai peur que ton système soit peu viable et, surtout, peu rentable pour l'investisseur. As-tu fais des calculs de rentabilité ? Si oui, tu te rendras vite compte du nombre d'exemplaires à vendre pour qu'un investisseur récupère sa mise.
Ensuite, il existe déjà un procédé (dont le nom m'échappe) qui sert à financer un auteur qui souhaite s'auto-éditer : tu passes des extraits de ton roman et une sorte de quatrième de couverture, un peu partout (forums y compris) puis tu donnes le format, le prix, etc de ton roman ainsi que sa date de sortie. Tu demandes d'avance l'argent aux personnes interessées. De plus en plus de petites maisons d'édition procèdent ainsi.


Mon investissement étant de plus ou moins 0 euros, il n'y pas de raison qu'il ne soit pas viable au sens où je l'entends ie pas rentable. Pour les investisseurs, c'est un peu risqué, je le conçois, mais à partir du moment ou on croit à une oeuvre je pense qu'il y a quand même une grande satisfaction à se dire "j'y ai participé", mais il est vrai qu'il faudrait sûrement mettre un peu d'argent (50euros ou moins) sur plusieurs auteurs en espérant qu'un d'eux aient un petit succès (répartir les risques).

Le système que tu me présentes, de mon petit monde extérieur à celui de l'édition, me paraît donner une très faible exposition aux livres. J'imagine qu'un livre dans plein de librairie se vend en plus grande quantité quand même ? De plus mon site, s'il a le succès que je lui souhaite ^^ (et je vais chercher à le médiatiser un maximum), permettra, il me semble (je ne veux pas paraître prétentieux, je suis au courant que les chances de réussite sont proches de zéro), une bonne visibilité des auteurs. Et encore une fois c'est différent acheter un livre et "croire" en lui, une autre démarche.


Merci Marc Anciel, j'apprécie :-).
 
Nouveau concept. 3990-50
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1893
   Âge  :  53
   Localisation  :  Loin de tout
   Date d'inscription  :  04/06/2009
    
                         
" L "  /  Journal du posteur


Loin de moi l'idée de briser tes espoirs, mais sauf cas exceptionnels, voici ce qui se passe lorsqu'on est un auteur inconnu :
- 10 000 exemplaires imprimés (pour être présent dans la plupart des points de vente), montant estimé en format A 5, environ 15 000 €uros.
- Marge d'un distributeur national : de 30 à 55 % du PVC H.T.
- Marge Libraire : 30 % du PVC H.T. (jusqu'à 45 % pour les grandes surfaces)
- Pilon : de 0 (et c'est rare) à 9500 exemplaires.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Et moi je reste convaincu que toutes les œuvres éditables sont édités. Il y a de petites maisons d'édition, gérées par des gens dont c'est le métier, qui sont prêtes à miser sur des auteurs inconnus, dans des genres étranges, avec de l'audace.

De plus, les œuvres qui auront le plus de suffrages (et donc de fond) seront les œuvres qu'affectionnera la majorité des gens du net, et ça ça fait franchement peur.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


" L " a écrit:
Loin de moi l'idée de briser tes espoirs, mais sauf cas exceptionnels, voici ce qui se passe lorsqu'on est un auteur inconnu :
- 10 000 exemplaires imprimés (pour être présent dans la plupart des points de vente), montant estimé en format A 5, environ 15 000 €uros.
- Marge d'un distributeur national : de 30 à 55 % du PVC H.T.
- Marge Libraire : 30 % du PVC H.T. (jusqu'à 45 % pour les grandes surfaces)
- Pilon : de 0 (et c'est rare) à 9500 exemplaires.

Au contraire, merci beaucoup pour tes critiques, je viens là pour ça, je ne veux pas du tout me faire encenser.

J'ai lu quelque part que les premiers auteurs n'était pas éditer à 10000 exemplaires mais plutôt 3000 (je ne retrouve plus le lien), mais je veux bien te croire même si c'est dur de passer la barre des 10 000 euros (psychologiquement), je compte sous-traiter auprès de grandes maisons d'édition qui, j'en suis sûr, ont des frais d'imprimerie assez bas. Encore une fois je pars du principe qu'il faut quand même essayer, que je n'ai vraiment rien à perdre.



" Ma " a écrit:
Et moi je reste convaincu que toutes les œuvres éditables sont édités. Il y a de petites maisons d'édition, gérées par des gens dont c'est le métier, qui sont prêtes à miser sur des auteurs inconnus, dans des genres étranges, avec de l'audace.

De plus, les œuvres qui auront le plus de suffrages (et donc de fond) seront les œuvres qu'affectionnera la majorité des gens du net, et ça ça fait franchement peur.


Je suis d'accord, mais il me semble que le modèle que j'apporte permet, en plus d'éditer des oeuvres audacieuses, de les faire connaitre. Après c'est un parti pris, je ne cherche pas à vous convaincre absolument, je cherche le genre de remarque et de critique que vous me donnez :-). Merci
(je ne comprends pas très bien la deuxième phrase ^^)


Le plus dur (qui montre à quel point mon idée n'est qu'à un stade embryonnaire) sera d'aller voir les maisons d'édition et de leur expliquer mon projet et ce qu'elles y gagnent (pas grand chose à vrai dire, je n'ai pas particulièrement envie qu'elles aient un pourcentage, je préfère juste un montant fixe...)

Mon second problème est le suivant : Que vous soyez en accord ou non avec le projet, pensez-vous que des auteurs me feront confiance ? Je pense qu'un auteur même talentueux qui peut se faire éditer ailleurs, peut trouver un intéret à venir sur mon site. Déjà l'idée de partage avec son public me semble assez belle (je dois être un utopiste), en plus il serait mieux rétribué. Quand pensez-vous ?
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Citation :
Mon second problème est le suivant : Que vous soyez en accord ou non avec le projet, pensez-vous que des auteurs me feront confiance ?

Je le pense, mais tout bon auteur sait prendre ses précautions pour ne pas se faire avoir. Si tu n'es pas un roublard, ces précautions n'auront qu'un rôle mineur qui n'en demeure pas moins nécessaire.

Citation :
Déjà l'idée de partage avec son public me semble assez belle (je dois être un utopiste), en plus il serait mieux rétribué.

C'est une vision nouvelle de l'édition qui gagne à être approfondie, méditée et développée, je trouve.
 

 Nouveau concept.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Communauté :: Panneau d'Affichage :: Concours et Appels à Textes-