PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant
 

 [Avis ME] Editions Baudelaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Claire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  322
   Âge  :  52
   Date d'inscription  :  14/12/2010
    
                         
Claire  /  Tapage au bout de la nuit


Pourquoi sont-ils si intolérants envers ceux qui ont édité à compte d'auteur ? Ce n'est quand-même pas de leur faute si aucun éditeur à compte d'éditeur n'a accepté leur livre.
http://claire.grand.psy.sco.monsite-orange.fr/
 
QuillQueen
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6087
   Âge  :  32
   Localisation  :  Liège
   Pensée du jour  :  La "recherche d'équilibre" sur JE est interrompue, ça manque de mécènes en temps de crise.
   Date d'inscription  :  11/01/2010
    
                         
QuillQueen  /  Wallonne OUvreuse de LIttérateurs POstiches


certains pensent que si, justement, d'où toute la difficulté de trouver LE premier éditeur. D'ailleurs,la plupart des grosses boîtes ne publient que des auteurs déjà sous contrat d'une édition plus petite, quand ils cherchent de nouvelles têtes. Ils voient ça comme un "premier tri".

Moi je sais bien qu'avec mon petit éditeur, même s'il existe plus, même si j'ai peu eu le temps de vendre, j'ai plus de chance de trouver un nouvel acquéreur qu'avant. Si un autre éditeur avait déjà flashé sur ton oeuvre, on te regarde d'un autre oeil.

Je n'émets pas d'avis sur la méthode, mais je comprends ce que veut dire L.
 
[Avis ME] Editions Baudelaire - Page 12 3990-50
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1893
   Âge  :  53
   Localisation  :  Loin de tout
   Date d'inscription  :  04/06/2009
    
                         
" L "  /  Journal du posteur


Je n'emets aucun avis sur cette manière de procéder, c'est un simple constat. Vous êtes édité à compte d'auteur alors vos chances de trouver un vrai éditeur se réduiront à peau de chagrin.
Je le répète : mieux vaut encore s'auto-éditer, la plupart des portes resteront ouvertes.
 
Thierry
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1971
   Âge  :  58
   Localisation  :  Là-haut
   Date d'inscription  :  01/05/2008
    
                         
Thierry  /  Journal du posteur


Exact Laurent et non seulement les éditeurs mais aussi les salons, les journalistes, les revues, enfin tout ce qui pourrait vous aider à faire votre promo...
Oui, Claire, j'ai signé un contrat avec Pub...à une époque où j'étais très naïf pour ne pas dire autre chose. j'ai rompu le contrat au bout de six mois. Grosse galère d'ailleurs pour récupérer mes droits...
Quatre autres éditeurs du même type m'ont contacté ensuite après être tombé sur mon blog...A se demander s'ils n'emploient pas des chercheurs de proies sur le net.
 
Faust Federel
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1906
   Âge  :  46
   Localisation  :  Roazhon (Rennes)
   Pensée du jour  :  Cthulhu is my best fiend...
   Date d'inscription  :  24/01/2011
    
                         
Faust Federel  /  Journal du posteur


Thierry a écrit:
Quatre autres éditeurs du même type m'ont contacté ensuite après être tombé sur mon blog...A se demander s'ils n'emploient pas des chercheurs de proies sur le net.

Serait-ce les mêmes que ceux dont on voit régulièrement les annonces dans le bandeau "Annonces Google" tout en haut sur le forum ? ^^

Effectivement, ils ciblent les auteurs en priorité, certains ayant d'ailleurs des sites construits pour "racoler" l'auteur, les publications étant presque en retrait... ce qui ne laisse rien présager de bon...
 
Thierry
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1971
   Âge  :  58
   Localisation  :  Là-haut
   Date d'inscription  :  01/05/2008
    
                         
Thierry  /  Journal du posteur


Faust Federel a écrit:
Thierry a écrit:
Quatre autres éditeurs du même type m'ont contacté ensuite après être tombé sur mon blog...A se demander s'ils n'emploient pas des chercheurs de proies sur le net.

Serait-ce les mêmes que ceux dont on voit régulièrement les annonces dans le bandeau "Annonces Google" tout en haut sur le forum ? ^^

Effectivement, ils ciblent les auteurs en priorité, certains ayant d'ailleurs des sites construits pour "racoler" l'auteur, les publications étant presque en retrait... ce qui ne laisse rien présager de bon...
Ici ou ailleurs, sur des forums d'écriture ou des blogs perso, ils finisent toujours par arriver là où ça sent le pognon à prendre...
 
Faust Federel
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1906
   Âge  :  46
   Localisation  :  Roazhon (Rennes)
   Pensée du jour  :  Cthulhu is my best fiend...
   Date d'inscription  :  24/01/2011
    
                         
Faust Federel  /  Journal du posteur



Chose qui n'a rien à voir avec les maisons d'éditions à compte d'auteur par contre :
Ce WE, au festival Etonnants Voyageurs à Saint Malo, j'ai tenté ma chance sur le stand Griffe d'Encre (une maison d'édition à compte d'éditeur, sérieuse et sympa).

J'avais dit sur ce topic qu'ils n'acceptaient plus de textes. Faux, j'ai eu la confirmation de la part des personnes très sympas qui tenaient le stand que pour les romans, c'est le cas, par contre, il y a des possibilités de nouvelles, via des anthologies (sur les Proverbes, assez original ma foi, et sur l'élément "Feu", les 3 autres éléments ayant déjà fait l'objet d'anthologies originales).

A voir pour ceux que cela intéresse, peut être Bighit qui semblait intéressé par la publication de nouvelles (20000 caractères, dans ces eaux là).

Il y a encore des possibilités de novellas à priori mais pour les romans, c'est niet.
 
Claire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  322
   Âge  :  52
   Date d'inscription  :  14/12/2010
    
                         
Claire  /  Tapage au bout de la nuit


J'ai peut-être une combine. Habituellement, les maisons d'édition n'acceptent les manuscrits que sous forme papier et envoyés par la Poste. J'ai écrit des premiers courriers par la poste à des éditeurs et ceux qui se disent intéressés me proposent d'envoyer mon manuscrit par mail, ce qui est sacrément intéressant.

Envoyer un premier courrier pour présenter le livre, avec résumé (synopsis), table des matières et extraits permet peut-être de pouvoir ensuite envoyer le manuscrit complet par mail. Bon, j'ai peut-être eu tout simplement de la chance (Hachette et Delagrave me proposent ce type d'envoi).
http://claire.grand.psy.sco.monsite-orange.fr/
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Pour des ouvrages comme les tiens, oui je pense que la table des matières, etc, le synopsis peut suffire au premier contact.
Pour un roman, je doute que ce soit le cas... le principe est quand même très différent.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Non, pour un premier roman, c'est le meilleur moyen de se le faire éjecter. Il en arrive un toutes les 12 mns chez Gallimard. Cela peut être vrai, mais pour les livres spécialisés qui s'inscrivent dans une thématique particulière.
 
Claire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  322
   Âge  :  52
   Date d'inscription  :  14/12/2010
    
                         
Claire  /  Tapage au bout de la nuit


Aujourd'hui, j'ai téléphoné au directeur de la publication d'une maison d'édition, comme il me l'avais demandé par mail. Il me promet presque d'éditer mon livre mais pas avant mars ou septembre 2012 et il veut ajouter certaines choses pour qu'il s'inscrive dans une de leurs collections.


Au moins, chez l'Harmattan, mon livre est paru moins de trois mois après l'envoi du manuscrit et ils m'ont fichu la paix, j'ai mis ce que je voulais, la couverture que je voulais, ils ne m'ont rien imposé. J'ai fait tout le travail de mise en page mais au moins j'étais libre.
http://claire.grand.psy.sco.monsite-orange.fr/
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


diter sérieusement un bouquin ca prend du temps.
Un peu moins d'un an c'est normal.
C'est un délai aussi court que celui d'l'Harmattan qui n'est anormal et indique qu'ils t'ont laissé bosser tout seul, sans aucune aide .

Ce que te propose cette maison d'édition, c'est le boulot classique d'un éditeur, pas le foutage de gueule de l'harmattan.

Un éditeur est là pour enrichir, améliorer ton texte ( et les modifs sont discutées avec l'auteur).

Si tu veux avoir la paix, tu fais de l'auto édition...
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Les deux contrats à compte d'éditeur que j'ai reçus me proposent un délai de 6 mois minimum avant de publier mon livre.
Pour l'instant, le travail porte sur la couverture (depuis un peu plus d'une semaine).
Donc ces délais semblent plus que normaux.

Il faut également se mettre à la place de l'éditeur qui fournit un réel travail et qui souhaite donc que celui-ci soit récompensé. L'auteur perd, certes un (tout petit) peu de son autonomie, mais je pense que le résultat final en vaut la chandelle.

Mon texte va ensuite être étudier profondément pour voir ce qui peut être amélioré, puis il y a quelques démarches administratives, et hop, le tour devrait être joué.
Juste pour information, j'ai signé le contrat le 2 juin et, comme je l'ai dit, le choix de la couverture n'est toujours pas arrêté.
 
Claire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  322
   Âge  :  52
   Date d'inscription  :  14/12/2010
    
                         
Claire  /  Tapage au bout de la nuit


Je viens de recevoir un mail du monsieur que j'ai eu au téléphone cet après-midi. Il veut carrément que je change des parties, que je rajoute des choses. Ça ne me plait guère. Et vous savez quoi, je vais attendre d'autres propositions et si rien ne m'intéresse, peut-être que je me tournerai vers l'Harmattan parce que je suis indépendante et j'aime travailler seule alors faire le travail moi-même pour avoir la liberté de le faire comme je veux, je crois que ça me convient mieux.

Un autre éditeur, idem. Dans leur premier mail, ils me disaient qu'il faudrait ajouter telle et telle chose.
http://claire.grand.psy.sco.monsite-orange.fr/
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Tu fais ce que tu veux. C'est ton ouvrage.
Cependant, avant de dire non je ne veux pas, réfléchis aux propositions et discute avec l'éditeur...
Tu sais, aucun auteur ne pond, du premier jet, le texte qui sera édité. Pour le rendre véritablement intéressant, y'a du boulot à faire dessus et être épaulé par un professionnel est vraiment une chance, je pense pour l'améliorer.
Faut pas monter sur ses ergots et dire "pas touche à mon texte"...

Sans compter que tu n'es pas obligée de tout accepter! Les propositions, ça se discute...

Personnellement, je pense qu'un ouvrage qui a été travaillé avec un éditeur sera infiniment plus riche, plus intéressant que celui où l'auteur aura été livré à lui même . pourquoi ? Parce qu'en tant qu'auteur on n'a aucun recul sur ce qu'on écrit. Et on ne voit pas les failles, les faiblesses....
 

 [Avis ME] Editions Baudelaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication :: Maisons d'Édition-